Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

synagogues du maroc

Envoyé par hb 
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 16:53
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 16:57
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:04
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:06
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:11
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:14
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:19
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:23
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:27
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:42
Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 17:59
La cour de la synagogue Bet-El, comme je vous disais j'ai passe 2 heures avec ma maman ici, il n'y avait que la dame et le monsieur qui s'occupent du menage, cette synagogue est un vrai musee.


Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 19:02
Le fait que les juifs du Maroc restent de nos jours encore, attachés aux pèlerinages sur les tombes des saints, est relier aux prédications des rabbins : le sage est considéré comme le fondement du monde , il prononce sa sentence et D.ieu l'applique. Cette conviction fondamentale profondément ancrée dans le culte et dans le folklore juif marocain, le reportage que j'ai mené au Maroc m' a fait découvrir une culture matérielle et spirituelle insoupçonnée.
Au Maroc, les juifs marocains sont des citoyens à part entière, électeurs et éligibles. L`État marocain leur a même établi un espace juridique conforme aux préceptes du judaïsme. Sur le plan du statut personnel, les Juifs sont régis par la loi « mosaïque », ce qui signifie qu`ils sont justiciables des chambres rabbiniques près des tribunaux réguliers pour tout ce qui touche au mariage, à l`héritage et au droit des mineurs. L`alimentation casher ( viande et vin ) est garantie par les autorités religieuses et communautaires qui, en échange, versent à l`État des taxes spécifiques. La communauté juive au Maroc ne regroupe plus que 3 000 fidèles environ, la majorité vit à Casablanca. La plupart des Juifs marocains ont émigré en Israël, où ils sont 900 000, mais aussi en France, en Espagne et au Canada, au Venezuela et Brésil. Chaque année, des juifs marocains venus du monde entier se retrouvent autour des tombeaux de saints situés à Ouezzane,Essaouira, Alcazarquivir, Marrakech, Azemour, Taroudant..., pour fêter la hiloula d'un saint nous rappelle les fastes du passé et commémore l`attachement à la terre de nos ancêtres.Moi même suis venue pour célébrer la hiloula de rabbi David ou Moshe au village de Agouim près de Ouarzazate.
Dans nombre de synagogues que j'ai visité les mèches des verres et des kandils ont été remplacées par des ampoules électriques ou des lustres d'une beauté incroyable digne du château de Versailles qui restent allumées toute la journée et fournissent une source supplémentaire de lumière à la synagogue.
Les rimonimes (ornements d'orfèvrerie surmontant les sefers torah "rouleaux de la Torah"winking smiley , appelés aussi tap0ukhimes ( pommes ) au Maroc, sont diffèrent d'une région à l'autre. Au nord, ils se présentent le plus souvent sous forme de tourelles. Au centre, on en trouve en forme de tourelles aussi mais avec des motifs plats en cuivre ciselé très beaux, surmontés d'émail chromé. Plus au sud, les ornements, sont de forme hexagonale mais plus courts que ceux du nord, et sont faits d'un métal argenté de qualité inférieure ils sont décorés de motifs floraux beaucoup plus simples.
Les objets de culte que j'ai découvert au Maroc sont très très beau surtout a fez a la synagogue Even-Danan, et a Meknes au talmud torah, Il faut dire que la grande vague d'immigration des années cinquante s'est faite dans la précipitation et les juifs marocains ne se sont pas souciés d'apporter avec eux dans leur nouvelle patrie les objets de culte auxquels ils étaient restés attachés pendant de longs siècles. Et le peu qui fut amené en Israël repose au Musée d'Israel ou au musée marocain a Jerusalem.
Il y avait une communauté juive séfarade a Anfa jusqu’à sa destruction par les Portugais en 1468. Les Juifs ont mis du temps pour revenir à la ville, mais en 1750 la synagogue Rabbi Élie a été construite comme le premier temple juif à Casablanca. Il a été détruit avec la plus grande partie de la ville dans le tremblement de terre de 1755.

Au début du 20e siècle, Casablanca comptait environ 6.000 Juifs (plus d’un quart de la population)
Depuis le début du 20e siècle, Casablanca a été associée avec le judaïsme, plus que tout autre ville en Afrique du Nord. La population juive a augmenté dans le milieu du 20e siècle, en partie en raison de l’évolution des structures de soutien social juif arrivants et, d’autre part, après l’Holocauste (oui il y avait des juifs ashkénazes a Casablanca).
Entre les années 1940 et 1960, la population juive de Casablanca a été d’environ 70.000. L’émigration vers la France, du Canada, des États-Unis et Israël à partir de Casablanca a été importante.
Soly Anidjar


Re: synagogues du maroc
15 mars 2010, 19:09
Re: synagogues du maroc
16 mars 2010, 14:16
Bjr tt le monde!alors chui un Oujdi!et je voudrais me documenter sur l'histoire des photos et de synagogues!
merci!
Re: synagogues du maroc
19 mars 2010, 13:37
Re: Souccoths
20 février 2013, 11:22
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2019 - DAFINA - All Rights Reserved