Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

DECES D'UN JUIF

DECES D'UN JUIF
08 juillet 2004, 03:22
chez les juifs, religieux , ils disent ( elokim natan elokim lakakh) qui veut dire D. a donne D. a repris.


La tradition juive fournit des rites et attitudes propres à soutenir la famille du défunt. Celle-ci est encadrée dans l’expression de sa souffrance et soutenu par la communauté,les voisins( juifs), les parents et les amis .
Au chevet du mourant:

Rien ne doit être fait qui puisse aggraver l'état de santé du malade ou avancer l’heure de la mort.( kol od aner dolek yesh tikva) qui veut dire tant qu'il y a la vie il y a l'espoir et il y a des histoires de mourrants qui sont revenus a la vie, et oui il y a des miracles

Aucune disposition mortuaire ne doit être prise avant le décès, si ce n'est celles prises par le malade lui-même (achat d'une sépulture, demandes particulières, repentir,&#8230winking smiley.

Il faut accompagner le mourant jusqu’à son dernier souffle et si possible lui faire réciter le chema, israel'. La lecture de tehilim / psaumes est recommandée.

Le décès :

Après que le constat du décès, on ferme les yeux du défunt, on l’allonge sur le dos les bras le long du corps, on le couvre entièrement d'un drap et si cela n'a pas déjà été fait, on récite le chema.

Dès le décès, et jusqu’à l’inhumation, le mort est veillée.

Les préparatifs de l’enterrement :

Les préparatifs de l’enterrement sont réalisés par la ‘hévra kadicha . C’est elle qui fait la toilette du défunt, la tahara , mon grand pere paternel papa avraham, faisait a larache la purification et habillait le mort avec des vêtements traditionnels blancs, en lin .
les tatouagesaussi sont enleves avant l'enterrement.

Parmi les rites qui précèdent la mise en terre, mentionnons:

La demande de pardon / mé’hila au défunt (nous lui demandons pardon et nous lui pardonnons).c'est obliger pour qu'il repose en paix et pour que, n'ayant pas de remord si on a eu un petit quoi que se soit avec lui pour n'importe quel sujet.

La récitation, par les membres de la proche famille, de la bénédiction et "Baroukh dayan ha-émet, béni soit le juge de vérité".

un rabbin donne un discourset benni la memoir du defunt.

Les membres de la famille du défunt(pere, mere, enfants, femme si c'est un homme ou mari si il s'agit de sa femme et freres déchirent, sur un de leur vêtement,( une chemise, un pull). C'est la Kéria.



L’enterrement :

L’enterrement doit se faire le plus tôt possible après le décès.( chez un juif)

Après la descente du corps dans la fosse, on recouvre le cercueil de terre. Il est d’usage que les personnes présentes participent ne serait-ce que symboliquement au comblement de la tombe.

Un kadich( par les fils du defunt , si non par ses freres) et des prières sont récitées.

Avant de sortir du cimetière, on se lave les mains, sans les essuyer et sans bénédiction.

Concernant la crémation, le midrach et la kabbale enseignent qu’il existe un lien subtil unissant le corps et l’âme de l’individu, de son vivant et après sa mort. C’est pourquoi, l’incinération s’oppose à l’esprit de la loi et porte atteinte au respect du corps. La mise en terre est une obligation de la Tora.

en hebreu on dit pour un defunt aniftar qui veut dire celui qui a quitte .
car l'ame nous quitte et pas le corp le corp repose dans la fosse et pas l'ame qui monte au ciel.



Le deuil :

Il y a 3 grandes périodes de deuil:

Les chiv’aa, 7 premiers jours de deuil, se passent dans la maison du défunt.celui qui est en deuil s'appele le avel( pluriel avelimes) Le ner nechama,( bougie) lumière en souvenir du défunt, y est allumée , toute la semaine et les prières y sont récitées.( minha et arvit) a la maison du defunt s'il y a miniane ( 10 hommes)
la tefilat du matin le chaharit est recitee a la synagogue et le avel peut sortir .

Les Chlochim, 30 premiers jours de deuil, représente la période pendant laquelle le deuil doit être respecter pour ceux qui perdent un proche, exception faite des enfants pour leur père et leur mère.

Une année, c’est la période de deuil qui doit être respecter pour le décès d’un père ou d’une mère. On peut offrir des livres à la synagogue ou au centre d’études au nom du défunt et au bénéfice de son âme.

Le jour anniversaire :

Le jour anniversaire du deuil correspond à la date hébraïque du décès,


sauf la première année ,car on peut faire l'annee a 9 mois ou a 11 mois Ce jour d'anniversaire, les études, kadich sont faits pour élever l’âme.
et bien sur une seoudate mitsva.
voila un peu pour le deces d'un juif, car j'ai vu qu'il y avait une discution inutile sur le ner nechama, chacun be emounato yhie,
Re: DECES D'UN JUIF
08 juillet 2004, 05:01




Message modifié (23-09-2004 20:51)
Re: DECES D'UN JUIF
08 juillet 2004, 06:28
AH NOTRE PROF D HEBREUX EST LA. N Y A PAS QUELQUE CHOSE DE PLUS SYMPA QUE CELA ?????????????????
AMITIES ALBERT E
Re: DECES D'UN JUIF
08 juillet 2004, 08:24
NON CA FAIT PARTI DE NOTRE VIE.
ET PUISQUE IL Y A EU UNE DISCUTION SUR UN NER NECHAMA ALORS J'AI VOULU UN PEU EXPLIQUER.
LA VIE JUIVE EST FAITE DE VIE( NAISSANCE ).
ET COMME TOUT A UNE FIN . J'EXPLIQUE LA FIN IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR CA FAIT PARTIE DE LA VIE .

ET J'AI EXPLIQUE AUSSI POUR CEUX QUI NE SAVENT PAS OU QU'ILS SONT UN PEU LOIN DE LA RELIGION.
Re: DECES D'UN JUIF
08 juillet 2004, 09:33
NON MON CHER CHARLY KOL EHAD BE EMOUNATO YHIE.

KHAZVE KHALILA JE NE VEUX PAS VOUS FAIRE TECHOUVA J'EXPLIQUE SEULEMENT COMMENT CA SE PASSE CHEZ UN JUIF.

COMME JE SUIS PETITE FILLE D'UN HEVRI( qui travaille avec hevra kadisha).

ALORS JE SAIS UN PEU PLUS QUE D'AUTRES.
CHARLY MA NICHMA, TU AURAS UNE SURPRISE DANS QUELQUES JOURS DE .........................................

SUPRISE.
Re: DECES D'UN JUIF
10 juillet 2004, 07:25
Je vais dans le sens de Soly, le but n'est pas de faire du proselitisme mais d'expliquer et en meme temps de mettre en relation culture judeo marocaine et religion juive.
D'autant que la rubrique est VIE JUIVE dans le sens de ce qui a trait a la religion juive : tsadikims, synagogues, fetes religieuses etc.
De meme que le sujet de Soly sur la aliah n'a pas pour but de faire venir des gens en israel mais de raconter une partie de notre histoire.
Re: DECES D'UN JUIF
12 juillet 2004, 02:30
je t'adore dafouineuse,merci pour venir chaque fois a notre secours.j'espere que les lecteurs ne sont pas faches,
oui comme dit notre dafouineuse, ce site est le site des marocains,
et les marocains juifs qui veulent savoir un peu plus sur leur religion, et leur fetes, et leur coutumes sont invites a lire les rubriques, sur vie juive,
il me semble que ca ne fait pas de mal a un juif de savoir ,:
sur la circonsition
la bar-mitsva.
le henne.
le mariage.
le shabat.
les fetes.
le deces
et les aadotes ca fait partie de notre enfance de notre culture.
Re: DECES D'UN JUIF
01 août 2004, 02:25
Solly,
J'ai beaucoup aprecie ton intervention et celle de la Dafouineuse.

1) enterrement: le judaisme prefere l'enterrement du corp a meme la terre, sans cercueil.
dans certaines communautes marocaines la priere de chahrit est aussi a la maison.

2) il ne faut pas dire:"KHAZVE KHALILA JE NE VEUX PAS VOUS FAIRE TECHOUVA" car on manquerait a notre obligation de "Israel arevim ze laze"
3) on aime beaucoup nos coutumes et us d'il y a cent ans, ou trois cents ans, coutumes influencees aussi (que faire?! - voir "titus" ימ"&#1513winking smiley de coutumes non juives, mais on doit presque s'excuser car on parle de notre Torat Haim?!
4) le verset est: "tsadik beemounato yihye" et la emouna citee est la bonne.

Solly ce que tu fais est super, continues. J'apprends beaucoup et j'ai l'esprit ouvert.

Haim.
Re: DECES D'UN JUIF
01 août 2004, 08:38
bonjour haim sois le bien venu sur ce site magnifique,ou on se bagarre on se dispute et on s'aime , parfois on fait des reunions ,et si tu as une photo du maroc ou une aada viens la partager avec nous.

bises soly
Re: DECES D'UN JUIF
02 mars 2020, 07:35
Bonjour
Sur ce sujet, vous pouvez aussi consulter le site

www.dayan-haemet.fr

Tehilim en phonétique et en hébreu, lois et coutumes du deuil, michnayot, possibilité de joindre un lecteur de Tehilim..



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/03/2020 07:39 par tipamazal.
Re: DECES D'UN JUIF
16 juin 2020, 02:15
Ce dont nous devons tous nous souvenir n'est pas des rites ou des prières pour les mourants et les morts.Pensons aux 6 millions de nos frères morts dans les camps allemands sans aucun secours religieux éphémère.Et c'est leur souvenir éternel pendant des siècles qui permettra à leurs âmes de reposer en paix .
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2020 - DAFINA - All Rights Reserved