Share |

Faut-il se laver tous les jours ?

Faut-il se laver tous les jours ?
Certains prétendent que cela sollicite trop la peau. Les réponses des experts.

NON, la douche n’est pas obligatoire…

Pour nombre de dermatologues, « notre peau n’est pas faite pour être décapée tous les jours ». Selon Marie Drago, fondatrice de la marque Gallinée, « il faut se laver uniquement quand on se sent sale, surtout quand on a la peau sèche et sensible, car la barrière cutanée et le microbiome sont alors fragilisés et le pH met de trois à quatre heures pour revenir à la normale ». Se savonner une ou deux fois par jour dissout le film hydrolipidique situé à la surface de la peau, qui joue le rôle de « ciment ». Selon ces spécialistes, la peau trop souvent savonnée peut devenir sèche et inconfortable, entraînant démangeaisons, irritations et jusqu’à l’eczéma. Ce qui expliquerait les cas d’atopie, d’eczéma et d’acné beaucoup plus nombreux dans les pays industrialisés que là où l’accès à l’eau est moins aisé. Cependant, se laver à l’eau sans se savonner ne constitue pas une meilleure solution. En effet, souvent trop calcaire et trop chaude, elle assèche aussi la peau. De plus, si elle débarrasse des poussières, elle ne suffit pas pour éliminer odeurs, maquillage et pollution.

… mais OUI, il faut se laver quotidiennement !

« A une époque, on recommandait de ne laver les enfants atopiques qu’un jour sur deux, explique le Dr Catherine Braeken, dermatologue conseil Mixa et rattachée au service dermatologie du CHU de Namur. Or les dermatopédiatres se sont rendu compte que la transpiration, très acide, agresse et fragilise la peau plus encore que le nettoyage avec des lavants très doux. On est donc revenu sur cette préconisation. » A fortiori, ce qui vaut pour les atopiques est encore plus valable pour les peaux normales… Sur le sujet du microbiome, elle ajoute : « Nous avons sur la peau deux types de flore : le microbiote résident, qui est notre propre flore, et la flore transitaire, que l’on “attrape” n’importe où, en serrant une main ou en embrassant quelqu’un, et qui peut véhiculer des “agresseurs”. » Or il faut bien se débarrasser de la flore transitoire afin qu’elle ne colonise pas la résidente. Par ailleurs, tous les spécialistes le reconnaissent, à l’instar de Marie Drago : « Il est des zones qu’il faut laver tous les jours, celles qui sentent ! » Comme le précise le Dr Marie-Estelle Roux, dermatologue, « les mains doivent être lavées plusieurs fois par jour ; le visage, deux fois ; et il faut laver les orifices et les plis : dents, bouche, oreilles, nez, parties génitales, aisselles, plis inguinaux (aines) et entre les orteils ». « Libre alors à chacun de se doucher ou de pratiquer, comme autrefois, une toilette de chat au lavabo, avec un gant de toilette (à changer chaque jour) », ajoute le Dr Roux. Cette dernière solution préserve les zones qui s’assèchent facilement (bras, dos, jambes) et consomme moins d’eau. Dans tous les cas, au savon, trop alcalin, on préférera des syndets (pains de toilette sans savon) ou des produits lavants doux.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant