Share |

Israël fêtera ses 70 ans avec un spectacle de 70 heures

Israël fêtera ses 70 ans avec un spectacle de 70 heures

Une fête de plage sur 70 km, des défilés et des manifestations de rue ; Miri Regev a promis que l'on ne s'ennuiera pas pendant les célébrations du mois d'avril

Israël célèbrera ses 70 ans d’indépendance cette année, et la ministre de la Culture, Miri Regev, a promis lundi une grande fête, et a dévoilé certains des événements prévus pour l’anniversaire.

« Je pense qu’il serait approprié de mettre en œuvre un concept d’événements, en commençant par la cérémonie du Jour de l’Indépendance mercredi et se terminant samedi soir : 70 heures de festivités israéliennes qui rassembleront les citoyens à travers le pays dans des événements variés et joyeux. » a déclaré Regev lors d’une conférence de presse où elle a dévoilé le logo officiel pour le 70e anniversaire de la nation qui se tiendra sous le slogan « Un héritage de l’innovation ».

« Vous ne vous ennuierez pas » a-t-elle promi.

Miri Regev a indiqué que la cérémonie annuelle au mont Herzl, le 18 avril, sera accompagnée d’une chanson officielle pour célébrer le 70e anniversaire d’Israël, suivie du plus grand feu d’artifice de l’histoire du pays.

Egalement, une fête de plage qui se prolongera toute la nuit « sur 70 kilomètres, de Tibériade à Eilat. »

Le 19 avril, il y aura, entre autres événements, un « défilé de lumières » en l’honneur de l’innovation israélienne, le concours biblique international annuel et la cérémonie du Prix d’Israël. Le vendredi 20 avril, des fêtes de rue seront organisées dans tout le pays en hommage aux danses spontanées qui ont éclaté dans les rues après que David Ben Gurion a déclaré l’Indépendance de l’État le 14 mai 1948, qui seront suivies par les offices publics du Shabbat.

Les festivités officielles se termineront samedi soir par un événement musical dont Regev a promis qu’il sera représentatif de la société israélienne

Hadashot a déclaré que le coût de la célébration s’élèverait à 100 millions de shekels, mais a précisé que c’était moins que les 160 millions de shekels dépensés pour le 60e anniversaire de l’Indépendance d’Israël.

Regev a également rappelé son désir de réinstaurer le défilé militaire annuel de l’armée israélienne, qui avait été la pièce maîtresse des célébrations pendant les deux premières décennies de l’indépendance du pays. Elle a dit qu’elle avait demandé au ministre de la Défense Avigdor Liberman d’envisager de l’autoriser.

Les défilés ont été interrompus en 1968 en raison de leur coût élevé, bien qu’un défilé avait eu lieu en 1973 pour les 25 ans de l’Indépendance.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant