Share |

Juives et Marocaines - Saga d'une diaspora, par Mouna Izddine

Juives et Marocaines - Saga d'une diaspora, par Mouna Izddine

 

Aujourd'hui est un jour spécial pour moi. C'est l’amour du Maroc qui m'a fait traverser l'Atlantique et c'est le même amour qui nous réunit ici. Votre présence est la preuve tangible de ce lien indéfectible. Elle montre aussi que rien ni personne ne peut effacer 3000 ans d'histoire et de présence juive au Maroc. Elle est la preuve que la symbiose qui a été la nôtre, juifs et musulmans, nous pouvons la recréer, même à des milliers de kilomètres de cette terre baignée de soleil, et bénie des dieux. Vous avez vécu votre exode comme un déracinement, un arrachement à la terre de vos aïeux, nous l'avons vécu comme une immense perte, une amputation d'une partie de notre être et de notre identité. Nous vous avons perdu comme voisins, comme amis au quotidien mais nous vous avons gagné comme ambassadeurs, ici et ailleurs.

Je suis ici pour vous transmettre un message, celui d'une génération élevée dans l'oubli et le déni de sa part juive et qui aujourd'hui réclame la vérité. La vérité sur les raisons de votre départ, sur votre contribution à l'édification du Maroc historique et contemporain.

J'ai eu la chance inestimable, contrairement à la majorité des jeunes de ma génération, de côtoyer des Juifs marocains, au Maroc, en Europe et en Israël. Ils sont devenus mes amis, mes frères et soeurs, ma famille. J'ai des mères juives et des pères juifs à Casablanca, Paris, Ashdod, Jérusalem et maintenant Los Angeles. J'ai partagé avec eux leurs joies et leurs peines, des dafina, des bar mitsvoth et des brit mila, des seoudoth et des hilloulot. J’ai appris à connaitre le peuple juif, sa générosité, son génie, sa force admirable face aux épreuves, sa résilience, ses capacités d’adaptation, sa mélancolie joyeuse et sa nostalgie fertile.

Ce que je savais vaguement hier encore, j'en ai aujourd'hui la certitude: je suis berbère, de parents musulmans, et comme tous les Marocains, j'ai du sang israélite qui coule dans mes veines. Le judaïsme est partout en nous: dans notre cuisine, dans notre musique, dans notre parler et nos valeurs fondatrices. Ces valeurs, vous les connaissez d’autant plus que vous avez réussi à les préserver dans les sociétés qui vous ont accueilli: la gentillesse, l’humilité et l'hospitalité. Vous transportez partout le Maroc avec vous, vous êtes les plus fiers et fidèles représentants de notre culture et de notre marocanité. Vous languissez le Maroc multiconfessionnel de votre enfance, le Maroc juif nous manque…

Mais aujourd'hui, je pense que la nostalgie ne suffit plus. Car un autre danger guette cette même jeunesse marocaine qui n’a jamais connu de compatriotes juifs et qui perçoit tout ce qui a trait au judaïsme sous le prisme d’un conflit israélo palestinien rapporte de manière partiale et déformée par les medias panarabes. Ce danger a un nom; l'antisémitisme déguisé en antisionisme. J’ai personnellement été agressée verbalement sur les réseaux sociaux pour avoir diffusé les photos de mon voyage en Israël. J’ai été accusée de collaboration avec les ‘assassins du peuple palestinien frère’ et traitée de prostituée à la solde des Sionistes. J’aurais pu prendre peur, craindre pour ma vie, mais la peur ne fait pas partie de mon vocabulaire. Ces menaces m’ont en fait conforté dans l’idée que c'est de la méconnaissance de l’Autre que se nourrit la haine et fait prendre conscience de l’urgence d’agir pour rétablir la vérité.  

Je n'ai pas la prétention de changer à moi seule cet état de fait, mais j'ai l'ambition d'y contribuer grandement d'autant plus que je connais le poids des mots et des images auprès de la génération biberonnée aux nouvelles technologies. Ma grand-mère me racontait comment, entre voisines musulmanes et israélites, elles allaitaient chacune le bébé de l’autre. Nous avons tété les seins de nos matriarches juives comme le judaïsme a été la mère nourricière de tous les monothéismes et de l’Islam marocain en particulier. Cet islam ouvert et populaire, festif et serein.

Ce sera là l’objectif de mon livre et de mon documentaire : montrer, à travers les portraits de femmes juives d’origine marocaine, que Juifs et Musulmans, Berbères et Arabes, ont vécu en symbiose et que celle-ci est toujours possible. Que nous pouvons, par ce modèle de cohabitation trois fois millénaire, envoyer un message de Paix au reste du monde, et au Proche-Orient en particulier.  

Mon choix s’est porté sur les femmes car elles représentent, je pense, le temple et le porte-flambeau du judaïsme. Ce sont elles qui, au Maroc et dans la diaspora, préservent et transmettent le judaïsme marocain, ses traditions et ses rites, ses croyances et tous ses singularismes qui font sa beauté et son authenticité. Elles contribuent aussi à définir les rapports au sein de la cellule familiale, de la communauté et au dehors de celle-ci. Les femmes sont les gardiennes de la Mémoire judéo-marocaine, et c’est par elles que je veux contribuer à transmettre ce legs formidable et jeter les ponts d’une Paix Future. 

INVITATION

Bob Ore a le plaisir de vous inviter à la conférence de Mouna IZDDINE, top journaliste marocaine et rédactrice en chef du magazine FEMINA, autour de son projet de livre couplé à  un documentaire filmé autour des femmes de la diaspora juive marocaine. 

La conférence se tiendra ce jeudi 9 janvier 2014 a 19 heures à la galerie BOASOA 607 West Knoll/Melrose, Los Angeles

Vins et aperitifs seront servis

Je compte sur vous pour cet important rendez vous!

La conference se fera en français

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Bravo Mouna,tu as dit ce que veulent dire tous les marocains ou presque,en effet, nous aimons nos frères ,nos compatriotes juifs .

Les sciences évoluent et nous comprenons de plus en plus ce que nous sommes. Alors il y aura la paix dans le monde quand les gens comprendront que chaque religion n'est ni plus ni moins que des coutumes et une façon de vivre avec certains préceptes...Mais rien de divin, rien de l'au delà, rien de paradis et d'enfer!!!QUE des modes de vies différents, ceux simplement de nos parents qui nous ont conditionnés. Qui est le dieu de Moïse, le dieu de Mahomet; le dieu de Jésus, le dieu de Rael, le dieu de Boudha et 1000 autres encore dans la ,vie de l'homme, ce simple singe mutant. Tant qu'il y aura des dieux, il y aura des fanatiques pour expurger leur haine en son nom.
C'est simplement le manque d'analyse et la PEUR qui freine la libération vers l'athéisme.

Chère amie, Chère Mouna,

Je suis en train d'écrire un livre sur le Maroc, non de cuisine, mais de souvenirs de mon enfance à Fez. J'ai quitté cette merveilleuse ville à l'âge de 15 ans avec mes parents pour Casablanca, ensuite en 1973 pour Paris.
J'ai toujours la nostalgie de mon cher pays natal. J'y vais au moins deux fois par an, la dernière fois au mois de décembre dernier.
J'ai fait visiter à mes jeunes soeurs et mes petites filles les maisons qu'habitaient leurs parents , grands parents et arrière-grand-parents C'était très émouvant. J'y retourne au mois d'Avril prochain pour y passer les fêtes de Pâques juives.

Combien vous avez raison de dire que l'allaitement de bébés par des mamans juives ou musulmanes pour leurs bébés respectifs étaient courant. personnellement, j'en ai allaité trois dont les mamans n'avaient pas assez de lait, alors que j'en fabriquais beaucoup.
Que dire des paysans dont les terrains cultivés à côté d'un terrain qui appartenait à mon grand-père venaient le voir avec une dizaine d'ânes chargés de récoltes fraîches, et que mon grand père soignait avec des recettes médicinales transmises par des manuscrits datants du moyen-âge. Que de souvenirs!
Pour finir, j'ai participé à une réunion de "Fassis" il y a à peu près 5 ans. J'ai eu la joie de rencontrer à l'université d'Yfrane, un jeune étudiant marocain qui a fondé une association nommée "Mimouna", pour diffuser une partie de la culture marocaine héritée de la communauté juive. C'est ce qui m'a le plus impressionné lors de cette merveilleuse semaine passée à Fez. La Mimouna était une belle fête et l'occasion (parmi d'aures) à laquelle les amis musulmans contribuaient par les nombreuses victuailles qu'ils préparaient chez eux pour les porter à leurs amis juifs.
Vous représentez, vous et ce magnifique jeune homme un grand espoir de "retrouvailles".
Cécile charbit

Salam, shalom, bonsoir à tous,
Merci à tous pour vos commentaires et votre soutien, qui me donne l'énergie pour persévérer dans ce travail humaniste.
Pour ceux qui désirent me contacter personnellement, je suis joignable par mail sur : mouna.izd@gmail.com

Bien à vous

Mouna Izddine

Chere ,
alah maak,weaawnk,
j'ai lu votre artile , avec beaucoup de joies(del frha)et il ma emossioner et fait chaud au coeur,chapeaux pour le courage,avec espoir que l'on pourra discuter un jour prochain in'cha allah.
un ami Charles

Comme c'est beau et juste ce que vous écrivez.
Née de mère juive, de père catholique... je suis donc juive mais je ne pratique aucune religion.Pourtant je suis fière d'être Juive. Je ne peux expliquer pourquoi, sans doute parce que je suis née rebelle et que je n'accepte pas ce rejet qu'est l'antisémitisme.
J'ai connu la guerre, l'occupation, la peur de la déportation et nous sommes passés à travers les gouttes.
De tout coeur avec vous.
Bravo.

Bravo ! je partage ces idées, car la diversité qui était jadis, une réalité et elle restera une idée pour l'avenir. Toutes les religions sont innocentes des deux fléaux extrémisme et terrorisme. L'Islam modéré est une religion de Paix, de conciliation et de tolérance, car il reconnaît la diversité des religions et des prophètes en condamnant énergiquement , la haine, la xénophobie, les prédicateurs , les agitateurs qui sapent les valeurs acquises.
Benjamin Franklin a dit : " Si les hommes sont si mauvais avec les secours de la religion, que seraient-ils sans elle ?
Daignez mon profond respect.
JADID Mohamed.

LE MAROC FUT MON PAYS DE NAISSANCE ET NOUS AVIONS EU TANT DE CHANCE NOUS JUIFS DU MAROC D'AVOIR VECU DANS UNE TOLERANCE TOTALE ENTRE CHRETIENS, MUSULMANS ET JUIFS. JE REMERCIE D... DE M'AVOIR NON SEULEMENT EXPOSE A 3 CULTURES MAIS DE M'AVOIR SURTOUT DONNE LA PLUS BELLE DES JEUNESSES. JE SUIS SI FIERE DE MES RACINES MAROCAINES,NOUS NE RESSENTIONS ENTRE NOUS AUCUNE HAINE NOUS VIVIONS DANS UNE HARMONIE ET UN REPECT TOTAL DE L'AUTRE. DES VALEURS PERDUES MALHEUREUSEMENT CAR DE NOS JOURS NOUS NE POUVONS QU'ETRE ATTRISTE DE VOIR CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE. LA HAINE CREE DES GUERRES, LA TOLERANCE LA PAIX. J'ETAIS ADOLESCENTE QUAND NOUS DEVIONS QUITTER LE MAROC, NOUS N'AVIONS PAS ETE EXPULSES MAIS LA CRAINTE ET LA PEUR RAIGNAIT APRES L'INDEPENDANCE. JE NE GARDERAI QUE DE MERVEILLEUX SOUVENIR DE MON PAYS D'ORIGINE.

JE VEUX TOUT SIMPLEMENT AJOUTER COMBIEN JE SUIS TRISTE DE VOIR LE MANQUE DE TOLERANCE DANS LE MONDE. JE SUIS SI FIERE D'AVOIR PU GRANDIR DANS UN PAYS COMME LE MAROC, NOUS VIVIONS EN HARMONIE ENTRE CHRETIENS, MUSULMANS ET JUIFS. JAMAIS AU GRAND JAMAIS JE N'AI EU A ME PLAINDRE D'ANTISEMITISME. AVEC MES CAMARADES DE CLASSE NOUS PARTAGIONS TOUT, JE N'AVAIS AUCUN PROBLEME A RESTER CHEZ MES AMIS MUSULMANS POUR MES DEVOIRS OU PREPARATIONS D'EXAMEN, NOUS ETIONS TRAITES ET NOUS LES TRAITIONS COMME NOS FRERES ET SOEURS. POUR MOI LA HAINE DU MONDE D'AUJOURD'HUI ENVERS, JUIFS, CHRETIENS OU MUSULMANS ME CHOQUE. J'AI TOUJOURS DES RELATIONS MERVEILLEUSES AVEC DES AMIS MAROCAINS ET SUIS RESTEE TRES ATTACHEE A MA CULTURE MAROCAINE. J'AI VECU UN PEU PARTOUT DANS LE MONDE MAIS JE N'AI JAMAIS OUBLIE MES RACINES, JE PARLE UN ARABE PARFAIT, J'EPROUVE DU PLAISIR A ECOUTER LA MUSIQUE ANDALOUSE,ET JE PUIS DIRE UN DERNIER MOT JE REMERCIE MES PARENTS DE M'AVOIR EDUQUE DANS UN PAYS COMME LE MAROC, PAYS DE TOLERANCE. NOUS SOMMES TOUS NOUS LES JUIFS DU MAROC DES JUIFS ARABES.

BRAVO MOUNA; CE N"EST PAS LA PREMIERE FOIS QUE JE LIS VOS ARTICLES;
QUI SONT LE MIROIR DE LA CORDIALITE; ET LA VERITE DES SENTIMENTS;DES JUIFS MAROCAINS DE PAR LE MONDE; ENVERS NOTRE CHER MAROC QUI NOUS A VU NAITRE ;ET GRANDIR AVEC NOS VOISINS ET FRERES MUSULMANS....QUE LE TOUT PUISSANT VOUS PROTEGE ;SUR VOTRE CHEMIN DE LA PAIX ET DE LA VERITE....
VOTRE FIDELE LECTRICE HENRIETTE.....NEE A TANGER ET HABITANT ISRAEL......MABROUK ...

Est-il possible d'organiser prochainement une conférence à Casablanca ?

Extraordinaire je ne pensais jamais durant ma vie entendre un discours déclaratif et public de cette qualité.
Il est d'autant plus extraordinaire qui vient d'une femme.
Je ne vous connaissais pas et je ressens et partage votre pensée dans tout mon être
Quand je suis surpris je dis souvent vous avez fait ma journée là je peux dire vous avez fait mon année.
Je serai ravi de vous rencontrer soit à Paris soit Genève.
Je suis né juif j'ai des enfants issus des trois grandes religions monothéistes et Indou.
Vous êtes l'avenir et vous avez tout compris du Maroc et de sa Berbérité
Vous êtes une ambassadrice qui représente la pensée des trois derniers souverains que nous respectons et qui nous ont protégées.
Bonne route en espérant un jour croisé votre chemin
TyS

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant