Share |

La bible dans les films d'Hollywood

La bible dans les films d'Hollywood

Liz Braun

 

 

On reconnaît un arbre à ses fruits, dit-on dans la bible. Dans le cas de Hollywood, les fruits sont souvent pourris.

Ces dernières années, les génies de la ville du cinéma ont pillé à qui mieux mieux les vieilles émissions de télévision, les contes de fées, les jeux vidéo et les bandes dessinées pour en tirer des films. Cette tendance au recyclage, à la réutilisation et au vol pur et simple inclut désormais les histoires bibliques.

Ce n'est pas une première. Tous ceux qui ont souffert la performance de Charlton Heston sous les traits de Moïse ou enduré l'enfer des 10 commandements, au temps de l'école catholique, vous diront que ces histoires du bien contre le mal sont mûres pour être racontées de nouveau. On ne peut que rêver à ce qui pourrait se faire, aujourd'hui, grâce aux effets spéciaux modernes! Quel cauchemar…

Au cours de l'année ou deux qui suivront, on peut s'attendre à voir apparaître plusieurs histoires bibliques épiques au grand écran:

Le réalisateur Darren Aronofsky prépare une nouvelle version plus musclée de l'histoire de l'arche de Noé; Russell Crowe incarnera le vieil homme fidèle aux préceptes de Dieu, et l'on dit que Liam Neeson y tiendra un rôle pas encore spécifié. Une licorne?

Plusieurs rapports récents indiquent que Steven Spielberg réalisera une histoire de Moïse, intitulée Gods And Kings, pour Warner Bros. Sa version abordera la vie du chef religieux sous un angle nouveau et regorgera, tendance moderne oblige, de testostérone; le projet est déjà comparé à Braveheart et des personnes dans le secret (des dieux) disent que le film exprimera le dur réalisme de Saving Private Ryan. Le dur réalisme de Saving Private Ryan? Le maïs soufflé a dû nous distraire, à l'époque.

Pour revenir à notre sujet, une nouvelle version de Goliath est également en chemin, avec Taylor Lautner et Dwayne Johnson comme vedettes de cet affrontement biblique. Cette version du célèbre duel inégal entre David et Goliath sera, vous l'aurez deviné, plus musclée, injectée à la testostérone, bardée d'actions, d'effets spéciaux et d'aventures que l'originale. L'on dit de l'histoire qu'elle est un croisement de 300 et de Terminator. Scott Derrickson en assurera la réalisation.

Si l'on compte les histoires tirées de l'Apocryphe, ces écrits supprimés de la bible par les «sages» juifs, il faut donc ajouter à notre liste un prochain film de Mel Gibson sur l'histoire de Judas Macchabée, le héros de la Hanoukka. Préparez-vous, car il s'agit en fait d'un des deux films prévus sur le sujet.

La biographie du héros juif, dont le scénario sera écrit par Joe Eszterhas et que réalisera probablement Gibson lui-même, célébrera les conquêtes du chef juif dans une version plus musclée, parsemée d'aventure, imbibée de testostérone, carburant à l'action et aux effets spéciaux, plus virile (lire macho) et sanglante que jamais. On y verra comment Judas et les Juifs, malgré leur petit nombre, ont arraché les poumons de la poitrine de ces vilains adorateurs de Zeus et restauré l'ordre juif dans le temple.

L'histoire est comparée à Godzilla vs. Mothra.

En raison des diatribes passées de Mel Gibson à l'endroit des Juifs, son projet de film sur Judas Macchabée suscite déjà la controverse.

Personne ne semble questionner le fait qu'Eszterhas (Showgirls, Basic Instinct et Sliver) est celui qui en pondra le scénario.

 

Choix de distribution

 

Qui incarnera Moïse? Donnons un coup de main à M. Spielberg pour ses choix d'acteurs.

Moïse: Channing Tatum

Si cette version Moïse montre le chef juif sous les traits d'un grand guerrier des tribus d'Israël, il faut donc quelqu'un de jeune et de viril pour tenir le rôle. Et habile aux arts de la guerre.

Pharaon: Charlie Sheen

Qui de mieux pour camper ce pharaon que les Juifs ont dépeint comme un roi infanticide, drogué, esclavagiste et coureur de tuniques féminines, hein?

Séphora, l'épouse de Moïse: Megan Fox

Tant qu'à y être.

Dieu: Alec Baldwin

Il faut un gars capable d'autorité, mais également doté d'un sale caractère, si vous voyez où nous voulons en venir.

Le buisson ardent: Morgan Freeman

Il faut bien insérer quelque part cette voix merveilleuse et imposante.

Les dix plaies d'Égypte: divers membre de la famille Kardashian. Les justifications sont implicites.        

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Lorsque j'etais lyceen, j'estimais que la meilleure facon d'aborder l'histoire s'etait de la decouvrir au cinema a travers la petite histoire, ses anecdotes, et l'aspect humain des personnages. Car on ne va pas voir un film historique comme on assiste a un cours d'histoire. On attend autre chose qu'une lecon savante, car lorsque la reconstitution est bien faite, elle a souvent une valeur pedagogique superieure a celle de la documentation. Le film historique est une epopee moderne par sa technique et classique par le choix des sujets. La bible et l'Antiquite greco-romaine luiont permis d'acquerir ses lettres de noblesse. L'histoire au cinema m'a permis de retrouve le passe, elle a ete mon magasin d'accessoires, mon arche de Noe, ma caverne d'Ali baba et mon auberge espagnole. J'ai decouvert aue le cinema a ete contraint de prendre de grandes libertes avec l'histoire afin d'etre avant tout efficace.. Pour Hollywood, film historique ou biblique , egale superproduction. La Paramount, la M.G.M, la Fox, Universal;, Les Artistes Associes et la Columbia ont produit des superproductions dont certaines sont des chefs d'oeuvre qui ont hisse l'histoire au niveau de l'epopee. Bravehart, fim epique et populiste de Mel Gibson en est un exemple. Des les premieres images sur fond envoutant de musique gaelique, le spectateur est emporte dans un monde de passions fortes. Le scenario prenant de grandes libertes avec les faits au profit d'un recit efficace. Il en est de meme pour Excalibur de John Boorman. (ayant un clavier US, je n'ai pas pu ponctuer mes mots, veuillez m'en excuser) Claude Sandeaux

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant