Share |

Les milliardaires du Maroc

 

Les milliardaires du Maroc

 

 

   Le célèbre magazine Forbes vient de publier sa liste des hommes les plus riches de la planète . L'homme d'affaire mexicain d'origine libanaise occupe toujours la première place sur le podium avec une fortune globale estimée à 73 milliards de dollars toujours suivi par le patron de Microsoft Bill Gates.

    Énorme surprise au Maroc: Miloud Chaabi n'est plus l'homme le plus riche du Royaume. C'est Othman Benjelloun qui lui prend la première place avec un portefeuille estimé à plus de 3, 1 milliards de dollars contre 2,3 milliards de dollars pour M.Chaabi.

   L'ancien patron des banques marocaines, M.Othman Benjelloun, a fait fortune dans les secteurs des assurances et des banques, avec "Les Assurances Al Watania" et BMCE Bank. Avec sa holding FinancCom, il  étend actuellement son activité aux secteurs des télécommunicatios,  des transports aériens et des technologies de l'information.

   Le grand perdant cette année est le célèbre self-made-man  M.Miloud Chaabi dont la fortune a baissé d' un milliard de dollars en raison surtout de la chute des cours de valeur de ses supermarchés, mais aussi de la montée de la concurrence. Mais, il n'y a pas de quoi s'alarmer. Ce n'est pas demain que l'ancien berger va  redevenir pauvrissime. 

    L'homme est parti de loin. Au commencement, ce n'était qu'un simple berger, devenu ouvrier et plus tard entrepreneur. À la tête de Ynna Holding, M.Chaabi s'intéresse à tout : immobilier, hôtellerie, grande distribution, chimie, électricité ..Connu pour être un homme de foi, ses hôtels et ses hyper-marchés refusent de vendre de l'alcool, il est aussi connu pour ses œuvres philanthropiques. M. Chaabi est le fondateur d'une université opérant sur le modèle américain  à Casablanca, à savoir " Indiana State University Of Morocco".

 

     Anas Sefrioui, le grand manitou de l'immobilier, lui, reste toujours en troisième position avec un patrimoine global stabilisé à environ 1,3 milliards de dollars, et ce, malgré l'extension de ses activités à l'étranger ( Côte d'Ivoire, Guinée Conakry, Cameroun..). Anas Sefroui a fait fortune à l'occasion de la signature d'un contrat avec l'état marocain pour la construction de logements économiques, sous le haut patronage du défunt Roi Hassan II. Sa société Addoha réalise actuellement  des chiffres d'affaires à plusieurs milliards de dollars.

    Le classement du célèbre magazine de cette année a été  marqué par un petit incident: Le prince Saoudien Al Walid Ben Talal  conteste les estimations données  sur sa fortune. Le Prince dit posséder un peu plus de 29,1 milliards de dollars contre 20 milliards avancés par Forbes. Avec les chiffres qu'il avance il aurait dû être classé parmi les 10 hommes les plus riches du monde.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant