Share |

Articles

Lag Ba'omer (dans la tradition ashkenaze) ou Lag la'omer (dans la tradition séfarade) est une fête juive célébrée le 33e jour (d'où le nom de ל"ג - Lag) du décompte du Omer, à la date hébraïque du 18 Iyar, soit le 3 Mai 2018 cette annee.

J’ai toujours eu en moi l’amour de la réussite et de l’accomplissement, et Israël est à mes yeux l’une des plus superbes réussites et l’un des plus extraordinaires accomplissements qu’ait connu l’humanité au cours de la seconde moitié du vingtième siècle et de ce début de vingt et unième siècle.

À l'aube du 70e anniversaire de l'état d'Israël, se pose la question à laquelle personne ne peut ou ne veut répondre : comment deux peuples vont-ils pouvoir vivre sur une même terre, une terre deux fois promise ?

Hier, je sirotais un cappuccino avec une amie en terrasse, elle remarquait : "Tiens, y'a du soleil en ce moment à Paris. Comme chez vous, là-bas". Mon sang n'a fait qu'un tour. "Chez moi ? Là-bas ? Ou ça "là-bas"?", lui ai-je demandé, comme si j'allais découvrir une mystérieuse demeure familiale dans le Sud

Les valeurs d’Israël en tant qu’État juif le distinguent des autres États démocratiques. Les États démocratiques sont nombreux, mais seul Israël est un État à la fois démocratique et juif. “L’État juif” est l’État du peuple juif. C’est un État où tout Juif a le droit d’immigrer

L'idée de « Justes des Nations » vient du Talmud (traité Baba Batra, 15 b). Au long des générations, il a servi à désigner toute personne non juive ayant manifesté une relation positive et amicale envers les Juifs. Le Mémorial Yad Vashem décerne le titre de Juste des Nations aux non-Juifs qui pendant la Seconde Guerre mondiale et la Shoah ont aidé des Juifs en péril, au risque de leur propre vie

Qui était Rachi? Pourquoi, mille ans plus tard, l'étude juive est-elle inconcevable sans se référer à ses commentaires? Emmanuel Bloch revient en 10mn sur la vie et l'oeuvre du "maître d'Israël".

Il s’agit de la restauration d’une ancienne synagogue, vestige d’une population juive séfarade ayant vécu sur la terre marocaine. Le site se trouve dans le quartier juif à Figuig, dans l’est du Maroc. Une fois rénové, le lieu deviendra un centre culturel et de rencontre.

Il y avait une fois un garçon pas comme les autres ! Il lisait, écrivait, créait, inventait du matin au soir et du soir au matin : des films, des livres, des bandes dessinées, des désirs désordonnés et des désordres désirés.

Il observe qu’ils ont souffert de discriminations et de préjugés, en dépit du fait qu’ils étaient « des piliers de l’économie, de la culture et de l’art dans leurs pays ». Ainsi, ils ont été accusés de trahison et leurs biens ont été saisis pour les inciter à émigrer.

Brice Hortefeux, invité dans le Grand Rendez-vous "Europe 1-Les Echos et CNews" dimanche, affirmait qu'il n'y avait plus aucun enfant juif dans les écoles publiques en Seine-Saint-Denis. L'ancien ministre de l'Intérieur s'appuie en fait sur une rumeur.

Documentaire ARTE 2017 sur la mythique ville de Casablanca, des images qui servent au renforcement et à l'intégration de l'arcitecture dans l'environnement de la ville de Casablanca.

Le 22 juin 1961, à quarante-neuf ans, Cheikh Raymond Leyris est abattu d'une balle dans la nuque sur le marché de Constantine. Son assassinat déclenche l'éxil des Juifs, qui vont quitter une terre sur laquelle ils vivent depuis deux mille ans. Arrivé en France, son neveu Gaston Ghrenassia, guitariste dans son orchestre, fera carrière dans la chanson sous le nom d'Enrico Macias.

Ce manifeste, rédigé par Philippe Val et que publie « Le Parisien-Aujourd’hui en France Dimanche », réunit plus de 250 signataires. Parmi eux, trois anciens Premiers ministres, des élus, des intellectuels, des artistes…

L’Etat d’Israël et ses habitants ont fêté cette semaine comme il se devait le 70ème anniversaire de leur indépendance. Alors que les télégrammes de vœux et de félicitations ont fusé vers Jérusalem, capitale de l’Etat hébreu, Paris a décidé de rester muette.

Lorsque le président américain Donald Trump a pensé à reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, les arguments contre elle étaient familiers - et avaient persuadé les présidents précédents. Le secrétaire d'Etat, Rex Tillerson à l'époque, a fait valoir que la réaction négative des Arabes serait grande, rapide et significative.   

L’actrice israélo-américaine fait l’objet de critiques après avoir décidé de boycotter un évènement public en Israël au cours duquel Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, devait prendre la parole. Plusieurs personnalités politiques israéliennes l’accusent d’avoir été trompée par le Hamas.    

Septembre 1942. Quatre déménageurs pénètrent dans un appartement du 25 Quai de Bourbon. Dans le salon se trouve un piano de marque Bechstein. Il y a longtemps qu’il n’a pas émis un seul son : depuis juillet 1940, depuis que son pianiste s’est réfugié à Colomiers, chez un ami, puis a été interné au château de Chazeron. Il est juif, mais a été pris pour de toutes autres raisons. Il s’appelle Léon Blum.

Le chef de l'armée iranienne assure qu'il détruira Israël d'ici 25 ans ; Hassan Nasrallah déclare que ses missiles peuvent atteindre n'importe quelle cible en Israël

Que des individus aient des problèmes avec (ces affiches) et qu'il y ait du vandalisme pour cette raison, c'est vrai que ça existe. On le voit d'ailleurs dans toutes sortes d'autres communautés religieuses

C’est bien en mai 1948 que David Ben Gourion lit solennellement la "Déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël". C’est l’annonce officielle d’un "Etat juif en terre d’Israël". Quelques années auparavant, au cours de mon premier voyage en Israël, j’ai eu le privilège de rencontrer le "Vieux Lion", ce petit homme trapu à la chevelure de clown solennel, guide et prophète, qui forçait l’admiration. 

Regardez comment il retrouve son voisin et parle en tamazight (OTMAZIRTE) et après il a demandé a son fils de servir du thé pour discuter ensemble. c'est la tolérance des berbères et des marocains en général et c'est rare de trouver tel respect des autres dans d'autre pays.

On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un autre. Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands et on pense que l'on sera mieux quand ils le seront.

"Je vis dans un monde dominé par les hommes, il y a plein d'endroits où ça se manifeste, mais c'est beaucoup plus insidieux que si on était dans un pays musulman," a dit l'actrice

Contenu Correspondant