Share |

Cinema

Une compilation des meilleurs images de la grande Sophia Loren qui a berce notre enfance par sa beaute legendaire.

Moins connus que les frères Coen ou Dardenne, les Taviani auront réussi à bâtir une œuvre cinématographique exigeante et sans concession, dans la pure tradition du néoréalisme italien, qu’ils avaient découvert à l’orée des années 50 au travers de l’œuvre de Roberto Rossellini.

Fauda, la série israélienne qu'il a coécrite avec Avi Issacharoff et dans laquelle il a le premier rôle, l'a rendu célèbre. Rencontre avec Lior Raz, (aka Doron). ATTENTION : cet article contient des détails sur les deux saisons de la série !

Michael Abitbol a quitté très tôt le Maroc. Ses souvenirs, il les a enfouis au plus profond de lui-même comme des milliers de juifs qui ont quitté leur pays, souvent malgré eux, sans jamais se retourner. Des traditions, de l’humour pimenté Judéo-arabe, de ce sourire méditerranéen qui caractérise toute une culture, il n’a rien gardé, ou rien voulu garder.

Juifs aisés et sans histoires, les Castelnuovo-Gnagnatti vivaient avant-guerre dans un bel immeuble de Florence. Pour échapper aux rafles, ils ont dû trouver refuge loin de la ville, d'abord à Campoli puis à Villa a Sesta. À l'hiver 1943, prévenus de leur arrestation imminente, le père, la mère, les quatre fils et leurs deux grands-mères ont pris la fuite vers les bois environnants.

Des étudiants ont rencontré des résistants de la seconde Guerre Mondiale, qui habitaient ou fréquentaient Cureghem, à l'époque (35-45) un quartier juif et ont appris pourquoi et comment ces jeunes juifs ou non-juifs se sont insérés dans la résistance. 

Ruth Zylberman a choisi au hasard un immeuble de l’Est parisien, dont elle a retrouvé les habitants qui ont grandi sous l’Occupation. Une enquête aussi longue que minutieuse, d’où resurgit une mémoire engloutie et souvent douloureuse. Un film bouleversant.

Avec Izza Genini, on peut parler d'une Agnès Varda marocaine. Grâce à cette dame, le cinéma n'a pas perdu sa mémoire.  Et l'association Anouarts a eu raison de lui consacrer toute une semaine spéciale où Ijja, d'origine judéo-Imazighen, a relevé un défi et un seul: immortaliser la mémoire et sauver une partie de la création immatérielle de la déperdition. 

Charlie Chaplin est décédé à l'âge de 88 ans.
Il nous a laissé 4 déclarations:

Cette interdiction pourrait avoir une autre cause. « Le film de Nabil Ayouch raconte le quotidien d’un restaurateur juif. Son histoire pourra susciter la sympathie et la compassion des spectateurs », indique une source au site.

"Je vis dans un monde dominé par les hommes, il y a plein d'endroits où ça se manifeste, mais c'est beaucoup plus insidieux que si on était dans un pays musulman," a dit l'actrice

A la veille de l’ouverture du 18ème Festival du Film Israélien, un hommage à Charles Zrihen, son créateur, s’impose.

La ministre israélienne de la Culture Miri Regev avait alors accusé le film de prêter le flanc à une accusation de "meurtre rituel" à l'encontre de soldats israéliens.

Sur la planète Belle Verte, tout n'est qu'harmonie, luxe, calme et volupté. Les diverses tribus familiales consacrent leurs matinées aux jeux du corps et de l'esprit, leurs après-midi aux récoltes, leurs soirées aux concerts de silence. 

Sous les pressions de la ministre israélienne de la Culture, l'ambassadrice d’Israël en France ne participera pas à la soirée d'ouverture du festival du cinéma israélien de Paris en raison de la diffusion du film controversé "Foxtrot", a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères de l'Etat hébreu.

Avec une citation berbère en début de film «Heureux celui qui peut agir selon ses désirs», Nabil Ayouch nous met dans le bain d’un film marocain qui assume ses identités juives, musulmanes, amazighs, mais surtout d’un film marocain qui revendique ses libertés

Il ne s’agit pas de faire une énième rétrospective folklorique destinée à quelques nostalgiques du « bon vieux temps », mais d’un travail de mémoire qui reprécise les lieux, redit les noms, retrace les évènements, les récits oraux qui donnent eux-mêmes naissance à des écrits.

Si vous êtes fan de Star Wars et que vous aimez voyager, cet article est fait pour vous ! Voici cinq lieux mythiques de l’Univers Star Wars qu’il est possible de visiter.

La liste inaugurale des gens les plus influents dans la ville des paillettes expose un manque de diversité – et un grand nombre de membres de la tribu

Née le 19 Juillet 1967, Yaël Abecassis est d'origine marocaine par sa mère. Passée au cinéma en 1990 sous la houlette d'Alexandre Arcady, dans Pour Sacha (film relatant la Guerre des Six jours), elle tourne plusieurs films en Israel, dont Kadosh d'Amos Gitaï qui la révèle en 1999 sur le plan international avec le rôle de la douce et réservée Rivka, soumise aux traditions religieuses.

Emmanuelle Chriqui est venue faire la promotion de la sortie du film Entourage. L’occasion pour elle de parler de ces origines marocaines et d’inviter Jimmy Kimmel à boire un thé à la menthe.

Atias est né à Haïfa, en Israël, de parents d’origine juive marocaine. Elle apparut d’abord à la télévision quand elle avait 15 ans, vedette de l’émission jeunesse israélienne « Out of Focus ».

Les accusations d'agressions sexuelles contre le producteur américain pourraient bien avoir des répercussions dans le cinéma français et soulever des affaires tout aussi scandaleuses.

J'ai agi par impulsion, j'ai été déçu par des gens que j'en croyais incapables, mais j'ai déçu des gens aussi... J'ai tenu quelqu'un dans mes bras pour le protéger. J'ai ri quand il ne fallait pas. Je me suis fait des amis éternels… 

Contenu Correspondant