Share |

Histoire

Le 30 Novembre est la journée nationale de commémoration d’un million de réfugiés juifs des pays arabes au 20ème siècle. « Les Réfugiés Oubliés » a été projeté devant les membres du Congrès américain à Washington lesquels ont été émus par le film qui décrit cette partie oubliée de l’histoire 

Dès le début de la Seconde Guerre mondiale, l'Afrique du Nord française (départements d'Algérie, protectorats du Maroc et de la Tunisie) s'était placée sous l'autorité du gouvernement de Vichy, lui-même inféodé à l'occupant allemand.

Le 5 août 1934, un pogrom exécuté par une foule musulmane fanatisée, déferle sur le quartier juif de Constantine, alors chef-lieu d’un département français. La foule égorge, pille impunément pendant toute une journée. On dénombrera 27 morts, dont 25 citoyens français de religion juive : : parmi eux 5 enfants (âgés de quelques mois à 10 ans), 6 femmes, 14 hommes.

Les tribus (de retour d’Égypte ?) investissent progressivement le pays des Cananéens (XIIIe-XIe siècles). Trois souverains se succèdent selon la Bible : Saül (1030-1010), David (1010-970) qui prend Jérusalem pour capitale et Salomon (970-931) qui fait construire le premier temple (en -964).

Dépêché par le sultan alaouite Moulay Mohammed Ben Abdellah pour le représenter auprès du roi Georges III d’Angleterre, Jacob Benider souffrira de discrimination. Portrait d’un Britannique de confession juive, nommé en 1772 comme ambassadeur du Maroc à Londres.

Anfa, le nom qui désigne Casablanca à l'origine, signifie “la colline” en arabe : c’est en effet sur une butte dominant la mer que s’implante la première communauté berbère Barghouata. 

Janvier 1492, Grenade tombe. L’Espagne à son zénith achève la Reconquista en chassant les arabes. Fin mars 1492, par l’Edit d’expulsion, les juifs qui ont financé la guerre sont chassés d’Espagne par Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. 

Le voyageur Charles de Foucault qui visita le Maroc en 1883-1884, décrivit ainsi la condition de servage des Juifs de l'intérieur : « Tout Juif du Bled-es-Siba appartient corps et biens à son seigneur, son sid..

c’est à lui ou à ses semblables qu’il serait revenu de régler le problème s’il y avait eu victoire. Comment cela se serait passé, personne ne peut le savoir, mais en tout cas le souci immédiat de purification de l’Europe, ça concernait les ashkénazes.  

Le présent ouvrage est consacré aux juifs de Safi, la ville de tolérance et de coexistence par excellence, celle où les juifs et les musulmans ont cohabité, dans les moments les plus dramatiques comme les plus prospères.

Tandis que la nouvelle Jérusalem sort ainsi du désert, brillante de clarté, jetez les yeux entre la montagne de Sion et le temple; voyez cet autre petit peuple qui vit séparé du reste des habitants de la cité. Épris, il baisse la tête sans se plaindre; il souffre toutes les avanies sans demander justice

Pour Georges Bensoussan, la tolérance de l'islam n'est qu'un mythe. La preuve, les souffrances subies par les juifs en terre musulmane.

À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux survivants de la Shoah cherchent à émigrer clandestinement d'Europe vers la Palestine, alors sous mandat britannique. L'immigration juive y est alors énormément régulée, afin notamment d'éviter les tensions avec les populations arabes.

La déclaration Balfour est une lettre envoyée le 2 novembre 1917 par Lord Arthur James Balfour, ministre britannique des affaires étrangères à Lord Walter Rothschild, représentant des juifs britanniques. Il annonce que le gouvernement britannique "envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif".

Contrairement à ce qu’on dit souvent les juifs qui ont quitté l’Espagne en 1492 ne se sont pas retrouvé à Livourne mais à Gênes. En effet Livourne n’est alors qu’un petit port de pécheurs et ne deviendra un port franc avec droit de commerce pour les étrangers qu’en 1587

Dépêchés par le sultan alaouite Moulay Ismail pour le représenter auprès du gouvernement des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et d’Espagne, les ambassadeurs Joseph et Haïm Toledano marqueront l’histoire des relations maroco-hollandaises. 

En ce 20 juin, Journée mondiale des réfugiés, n'oublions pas les réfugiés juifs des pays arabo-musulmans.

In an antique shop in the seaside Moroccan town of Essaouira sits Joseph Sebag, a charming old man with a shy smile.

Les historiens arabes signalent, à l’époque de l’invasion arabe, la présence en Afrique de tribus berbères professant la religion juive. Voici comment M. Monceaux, le savant historien de l’Afrique chrétienne, explique ce fait 

Pour les Marocains, les juifs sont des Ahl El-Ketab (les gens du livre). Ils évoquent avec fierté la liberté du culte qui règne dans leur pays puisqu’ils ont été les seuls arabes à avoir cohabité en paix avec eux.

Ce film est sorti grace à mon savoir de mes etudes sur les juifs du Maroc et mes 40 ans d'activités avec les juifs du Maroc ou je suis né et grandi. Simon Skira

Substantif et adjectif, l'appellation "séfarade" est appliquée aux Juifs dont les ancêtres vécurent dans l'Espagne médiévale, et plus généralement les membres des communautés juives non achkénaze.

La venue des juifs en Tunisie semble dater du 9ème siècle avant JC. Ils seraient arrivés dans ce pays dès la fondation de Carthage par la reine Didon-Elyssa. Ensuite, des fuyards de Judée ont abordé les rivages de l’île de Djerba après la destruction par Nabuchodonosor du 1er Temple de Jérusalem au sixième siècle avant J.C..

A toutes les Unités, nous sommes tout près maintenant, et nous apercevons la Vieille Ville. Dans peu de temps, nous allons entrer dans cette Vieille Ville de Jérusalem qui a fait rêver des générations. Nous sommes destinés à être les premiers à y pénétrer... 

Contenu Correspondant