Share |

Litterature

En moins de trente ans, la communauté juive la plus nombreuse du Maghreb s'est disloquée à la suite de l'émigration de la presque totalité de ses membres. Le départ de ces trois cent mille personnes du Maroc est d'autant plus frappant qu'aucune répression ouverte ne les a obligées à partir.

Avec la disparition inéluctable des communautés juives d'Afrique du Nord de leur terreau ancestral, c'est tout un patrimoine millénaire qui risquait d'être englouti à jamais, celui des dictons et proverbes utilisés depuis des temps immémoriaux.

On peut dire de la honte que c’est un sentiment universel partagé par tout un chacun en diverses l’occasions. Boris Cyrulnik ne manque pas de rappeler que « seuls les pervers ne ressentent jamais de honte, car ils n’accèdent pas à la représentation mentale du monde de l’autre ».

C’était hier à Marrakech retrace l'histoire de la ville, depuis l’arrivée des Français en 1912 jusqu’aux années 80, quand elle devint l’une des destinations touristiques mondiales les plus prisées, avec ses lieux prestigieux que sont la Mamounia et le Casino.

Ce livre abonde en réprimandes et en prophéties de malheur envers le peuple d’Israël, mais fait aussi état de la prophétie de retour d’exil, de la paix et de l’espoir messianique. Le vocabulaire est riche et la verve percutante. Les images fortes se succèdent à grand rythme avec grande intelligence.

Saragosse, 1485. Tandis que Torquemada tente d’asseoir sa terreur, un homme aux manières frustes pénètre le mi­lieu des conversos qui bruisse de l’urgence de fuir. Plus en­core que l’argent qui lui brûle les doigts, cette brute aux ongles sales et aux appétits de brigand aime les visages et les images.

Au lendemain de la Shoah, le monde juif né de l’émancipation, ainsi que le paysage des Lumières dans lequel une époque entière de la condition juive s’était déployée, s’effondraient. Le retour des Juifs dans la citoyenneté et la modernité posait alors un certain nombre de questions vitales pour leur identité

Le Troisième Temple, c’est celui qui doit être reconstruit à la fin des temps, quand le Messie arrivera, que les morts ressus­citeront et que la paix la plus absolue régnera sur le monde. Telle est la croyance traditionnelle juive : un horizon d’uto­pie, un messianisme sous forme d’attente et de promesse.

Il y a plus de trente ans, Patrick Timsit a ouvert un livre qu'il n'a jamais refermé depuis : un chant d'amour et de deuil à la gloire de la mère perdue, un monument de mots élevé par l'un des plus grands stylistes français.

« Il y a deux ans, Sa Majesté Felipe VI m’a dit : “Comme vous nous avez manqué !”. En fait, il s’adressait à l’ensemble des séfarades à travers le monde, ces descendants des Juifs expulsés d’Espagne en 1492 par le duo infernal, les rois catholiques Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille. 

Plusieurs situations vécues ces dix dernières années m’ont conduit à vouloir coucher sur le papier mes réflexions sur la question troublante des relations étranges et troublées entre les communautés sépharade et ashkénaze en France.

Soudain un chant , une complainte presque un murmure m'enchanta
Il venait de ce rocher point d'interrogation d'ou se dirigeât une raie manta

L’histoire nous rappelle que la présence des juifs au Maroc remontait déjà aux temps du roi Salomon, avant la destruction du temple de Jérusalem et bien avant l’Hégire. Le Maroc, comme la plupart des pays d’Afrique du Nord, abritait des nomades, des juifs, des berbères qui vivaient de l’artisanat, de l’élevage du bétail, de l’agriculture et du commerce.

Lauréat du Prix Israël, il était considéré comme le dernier grand écrivain israélien témoin de la Shoah

Voici quelques mots sur "Zarim" ("Étrangers") ma troisième publication d'une trilogie sur l'amour de Jonathan Marciano, un nouvel immigrant du Maroc, ET LA SABRA Nurit Stav.

Comment lutter contre la radicalisation ? L’écrivain, psychologue et ethnopsychiatre, Tobie Nathan signe « Les âmes errantes » aux éditions L'Iconoclaste. Un essai rare, poignant, sur l’importante et épineuse question de la radicalisation des jeunes, qu’il a intimement côtoyés pendant trois ans.

Défenseur de la cause des déportés juifs de France, l'avocat et historien a demandé mercredi dans L'Obs l'interdiction de la réédition des textes polémiques de l'auteur de Voyage au bout de la nuit.

Quel destin fantastique que celui de Rabbi Méïr! Nous ne connaissons ni sa date de naissance (vers 110), ni le lieu de naissance, ni sa date de décès (vers 175). Il n’y a aucune certitude sur son lieu de décès, Assia, et certains doutent de la réalité de son tombeau au sud de Tibériade… 

En feuilletant le beau-livre « L’Oriental marocain: Des siècles d’art culinaire juif », paru en novembre dernier aux éditions « La Croisée des Chemins », à l’initiative de l’Agence de l’Oriental, on se laisse emporter par la magie de ces recettes transmises de génération en génération, et précieusement retranscrites par Maguy Kakon. 

Voici l'histoire de Solika, la fille du marchand de fèves, celle de Moshiko qui ne mange pas de borekas et celle du rabbin et du batelier. Voici encore une disputation entre le pape et un boucher juif et les tribulations d'un roi à la recherche du bonheur.

Pendant des siècles, dans les villes comme les campagnes, le sens artistique juif s’est épanoui au Maroc : métaux précieux ou non, manuscrits, tissus variés, cuir, bois, etc. Dans bien des occasions il a donné naissance à des pièces exceptionnelles où s’expriment l’originalité et les dons de créateurs d’artisans le plus souvent anonymes.

Dénonçant l’illusion rassurante que la vérité a été donnée une fois pour toute, les auteurs  montrent que la Tradition des deux religions ici concernées a connu de multiples changements dans l’histoire. Y-a-t-il donc une seule façon de se définir comme juif ou comme musulman hier et maintenant?

Pour nous les enfants du Mellah, la structure étriquée et dotée de nombreuses ruelles exiguës et obscures, stimulait notre imagination et suscitait des rencontres avec le bizarre, l’inconnu, l’intrigant, la superstition

Le Livre d’amour des femmes juives est une compilation de savoirs dans laquelle on distingue trois parties consacrées à la magie, à la sexualité et à l’ensemble formé de la cosmétique, de la gynécologie et de l’obstétrique.

Contenu Correspondant