Share |

Ali Khamenei

septembre 11, 2015

Khamenei fait ainsi marche arrière sur l’accord et impose une nouvelle demande – qui ne pourra être facilement acceptée même au cas où l’administration américaine l’acceptait. Sur le plan procédural, cela exigerait de reconvoquer le P5+1, de modifier le texte du JCPOA et de reconvoquer le Conseil de sécurité

Khamenei déclare qu’il ne respectera pas l’accord si les sanctions sont simplement suspendues et non levées

 

 

Dans un discours prononcé devant l’Assemblée des experts d’Iran, le Guide suprême Ali Khamenei a abordé l’accord du JCPOA sur le nucléaire. On trouvera ci-après des extraits de son discours et leurs implications :

Khamenei fait marche arrière sur l’accord

août 25, 2015

Le Guide suprême, Ali Khamenei, l'homme fort du pays, pourrait tout simplement rejeter l'accord enfanté dans la douleur et qu'il a contribué à négocier.

Et si Téhéran rejetait l'accord sur le nucléaire…

 

par Daniel Pipes
The Washington Times
20 août 2015

http://fr.danielpipes.org/16066/teheran-rejetait-accord-nucleaire

Version originale anglaise: If Tehran Turns Down the Nuclear Deal
Adaptation française: Johan Bourlard

juillet 1, 2015

On ne parle pas, à Vienne, d’une durée supplémentaire de plusieurs semaines et encore moins de mois ; on précise, au contraire, qu’une entente doit impérativement advenir lors du round actuel de négociations, et qu’elle doit aboutir à "un accord solide et global". 

Négociations avec l’Iran : le vif du sujet (info # 013006/15)[Analyse]

Par Jean Tsadik © MetulaNewsAgency

 

février 11, 2015

Selon des fuites concordantes, dont des révélations faites directement à la rédaction de la Ména par un diplomate, le Président Obama s’apprêterait à faire des concessions majeures aux ayatollahs, de même qu’à inclure dans le document final des paramètres de coopération stratégique.

Quand les chefs sont médiocres (info # 010902/15)[Analyse]

Par Jean Tsadik © MetulaNewsAgency

 

Le ministre iranien des Affaires Etrangères Mohammad Javad Zarif et John Kerry se sont entretenus en particulier à deux reprises en marge de la conférence sur la sécurité qui s’est tenue dans la ville de Munich le week-end dernier.

 

janvier 23, 2015

Pour nos spécialistes il semblait quasi-impossible que des commandants de si haut rang de l’Armée iranienne et du Hezb risquent leur vie dans une zone aux mains de leur ennemi. 

La vérité sur le raid de dimanche (info # 012201/15)[Exclusivité]

Par Michaël Béhé à Beyrouth © MetulaNewsAgency

 

 

janvier 7, 2014

Au sommet de sa liste se trouve le Guide suprême iranien, Ali Khamenei, pour avoir qualifié en novembre dernier l'Etat hébreu de « chien enragé » dans la région du Moyen-Orient, en ajoutant que « ses chefs ressemblent à des bêtes sauvages et ne peuvent pas être considérés comme des êtres humains ».

Les pires antisémites de 2013, selon le Centre Simon Wiesenthal

 

 

 

juillet 17, 2013

L’Etat hébreu ne se contente pas des déclarations de Netanyahu et de ses spécialistes pour faire connaître sa détermination. Il multiplie les exercices dans des proportions qui n’avaient pas été observées depuis des décennies. 

Iran : Israël n’attendra pas l’automne (info # 011607/13) [Analyse]

 

Par Stéphane Juffa ©Metula News Agency

 

juin 18, 2013

L'Iran est le pays du Moyen-Orient où les mosquées sont les plus vides le vendredi à l'heure de la grande prière hebdomadaire. Dans la première - et seule à ce jour - théocratie islamique contemporaine, ce paradoxe signe un échec patent.

Iran : une théocratie de moins en moins religieuse

 

 

Par Christophe Ayad

 

avril 9, 2012

En apparence, les représentants des grandes puissances ont synchronisé leurs positions, et même Israël a apporté sa bénédiction à l’objectif annoncé de cette réunion : permettre à Téhéran de mettre en œuvre un programme nucléaire civil, à condition de le faire dans une transparence absolue, de s’abstenir de tout enrichissement de l’uranium au-delà de 3.5%, et de désaffecter l’installation souterraine de Fodow (Fordo) près de Qom.

février 5, 2012

Khamenei (khaf/mem/noun/yod) connote l'embuscade en hébreu. Sa valeur numérique 120 donne un équivalent "kessil", ou cinglé. Le "cinglé embusqué" dans son programme nucléaire (1) vient de déclarer que "les menaces des Etats-Unis les desservaient, car toute guerre serait 10 fois supérieure à leurs intérêts… ", ajoutant sans désemparer qu'"il soutiendrait et aiderait tout groupe ou nation qui confrontera et combattra le régime sioniste, un cancer dans la région".

Branle Bas de Combat au Moyen Orient

 

Khamenei (khaf/mem/noun/yod) connote l'embuscade en hébreu. Sa valeur numérique 120 donne un équivalent "kessil", ou cinglé.

janvier 12, 2012

Depuis septembre 2011, la tension entre Téhéran et Washington s'aggrave. Le dernier épisode en date est la menace iranienne du blocus du détroit d'Ormuz en cas de sanctions sur ses exportations énergétiques. Or la libre circulation des flux énergétiques a toujours constitué pour Washington un casus belli.

janvier 5, 2012

En ce début d’année, l’Occident passe la vitesse supérieure dans son différend avec l’Iran. Cela se traduit par plusieurs mesures concrètes, visant, à ce stade des choses, à indiquer à Téhéran que les Etats-Unis, l’Europe et Israël ne permettront pas aux ayatollahs de se doter de l’arme nucléaire, et qu’ils utiliseront la force, en dernier recours, pour les en empêcher.

Iran : l’Occident commence à jouer juste(info # 010501/12) [Analyse]

Par Stéphane Juffa ©Metula News Agency

 

octobre 24, 2011

Un parti islamiste est annoncé comme vainqueur des élections tunisiennes tandis que la Libye annonce une Constitution fondée sur la charia.

Tunisie-Libye : le Printemps arabe gagné par l'islamisme ?

Le Point.fr

Un parti islamiste est annoncé comme vainqueur des élections tunisiennes tandis que la Libye annonce une Constitution fondée sur la charia.

Contenu Correspondant