Share |

Hafez al-Assad

avril 3, 2011

Ce titre actuellement le plus récent [de mon blog] vient d'un article que j'ai écrit il y a près d'un quart de siècle, en février 1987, où j'examine les conséquences possibles, sur le plan des divisions religieuses, de la disparition d'Hafez al-Assad. Bien qu'on l'ait dit mal en point à l'époque, le dictateur allait encore vivre treize ans et réussir à passer le pouvoir à son fils Bachar.

Contenu Correspondant