Share |

Kamal Hachkar

juin 3, 2014

Après le succès de « Tinghir-Jerusalem », Kamal Hachkar retourne en Israël à la rencontre de la nouvelle génération née de parents judéo-marocains. Parmi cette nouvelle génération certains ont retrouvé leurs racines avec passion. 

Retour au pays natal de Jérusalem à Tinghir 

 

novembre 12, 2013

À la base, j'avais entamé un travail universitaire sur la communauté juive berbère de Tinghir. Mais le déclic a eu lieu en 2007. En tant que membre de l'association Parler en paix, qui oeuvre au rapprochement entre les communautés, j'ai participé à un voyage en Israël et en Palestine.

Kamal Hachkar : "Notre identité plurielle reste un tabou"

 

 

Arabes, Berbères, Juifs... À travers son film, cet historien et documentariste franco-marocain a voulu réaliser une "ode au vivre-ensemble".

juin 7, 2013

En France, j’ai grandi avec l’idée que tous les Amazighs étaient musulmans. Mais à Tinghir, ma ville natale dans l’Atlas marocain, les récits de mes grands-parents m’ont fait découvrir que d’autres Amazighs étaient juifs.

Les juifs amazighs, de l’Atlas à Israël

 

 

 

Il existe des films qui abordent, de manière neutre et attachante, les questions des minorités ethniques et celles relatives aux ambiguïtés politico-religieuses. Parmi eux, il y a lieu de citer Tinghir – Jérusalem, les Echos du Mellah. Un documentaire marocain qui suscite actuellement un vacarme médiatique.

 

avril 5, 2013

Imaginez, en effet, qu’au XVIIè siècle, fut construite une synagogue essentiellement animée par les juifs de Fès qui avaient précédé dans cette capitale impériale ceux expulsés d’Andalousie, en même temps que leurs congénères musulmans, par Isabelle la Catholique. 

 

La synagogue Slat Al Fassiyine restaurée 

 

 

 

février 7, 2013

"Tinghir-Jérusalem, les échos du Mellah", du réalisateur franco-marocain Kamal Hachkar, raconte l'histoire des juifs de Tinghir, un petit village berbère du sud du Maroc, et leur départ en Israël dans les années 1950 et 60.

 

Manifestation à Tanger contre la projection d'un film sur les juifs du Maroc

 

 

TANGER — Près de 200 personnes, pour la plupart des islamistes, ont manifesté mardi à Tanger, dans le nord du Maroc, contre la projection d'un documentaire sur les juifs du royaume, selon un photographe de l'AFP sur place.

février 1, 2013

Quoi de plus simple, pour lui, que de revenir au bled, pour filmer et enquêter sur l’histoire oubliée de Tinghir. Histoire oubliée ? Oui, Tinghir a longtemps été l’un des hauts fiefs de la communauté juive marocaine.

 

Vous avez dit normalisation ?

 

 

décembre 31, 2012

Si Einat est venue au royaume, c’est pour un but bien précis : partir sur la trace de ses origines marocaines. « Depuis ces 6 dernières années, date à laquelle j’ai terminé mon service militaire en Israël, je ne rêve que d’une chose : venir au Maroc.

 

Maroc - Une jeune Israélienne rêve d’obtenir la nationalité marocaine

 

décembre 16, 2012

L’histoire du Maroc nous enseigne que, en dépit de périodes douloureuses pour les juifs, la coexistence intercommunautaire fut effective, enracinant chez les uns et les autres le sentiment d’une même appartenance marocaine.

POURQUOI LES JUIFS EMIGRES DU MAROC QUI VIVENT EN ISRAËL SONT-ILS AUTANT AMOUREUX DE LEUR PASSE ?

 

UN SUPERBE ARTICLE PUBLIE PAR LA REVUE ZAMANE.

 

novembre 27, 2012

Depuis le début des bombardements israéliens à Gaza, les évènements dédiés aux juifs marocains disparaissent des programmations culturelles au Maroc. Après l’interdiction du film les Juifs de Tinghir de Kamal Hachkar à Agadir, c’est aujourd’hui un colloque dédié à l’histoire des juifs marocains qui a été annulé à l’université Al Akhawayn à Ifrane.

 

Maroc : Annulation de la rencontre entre historiens marocains et israéliens à Ifrane

 

Par 

 

novembre 18, 2012

Professeur d’histoire de formation, Kamal Hachkar s’intéresse au passé de son village Tinghir qui a connu la cohabitation de musulmans et de juifs marocains. Un documentaire est né sous l’intitulé «Tinghir-Jérusalem : les échos du Mellah». 

 

Entretien avec Kamal Hachkar, auteur/réalisateur du documentaire «Tinghir-Jérusalem : les échos du Mellah»

 

«J’avais envie de mettre en valeur les identités plurielles au Maroc»

août 3, 2012

Malgré la polémique qu’a suscitée son film documentaire «Tinghir – Jérusalem, les échos du Mellah», qui nous emmène à la croisée des cultures en suivant le destin de la communauté juive berbère ayant quitté le petit village de Tinghir entre les années 50 et 60. Kamal Hachkar envisage d’en préparer une deuxième partie.

Kamal Hachkar : « mon documentaire est un cri contre l’amnésie, un vaccin contre l’extrémisme »

juillet 16, 2012

Pourquoi les juifs marocains ont été contraints dans les années 50 et 60 de retourner en masse vers Israël. Un documentaire lève le voile mais suscite une polémique sans fin.

L'exode des juifs marocains, une histoire taboue qui sort de l'oubli

 

 

Pourquoi les juifs marocains ont été contraints dans les années 50 et 60 de retourner en masse vers Israël. Un documentaire lève le voile mais suscite une polémique sans fin.

juillet 12, 2012

Le gouvernement islamiste marocain accuse de « sionisme » le documentaire du Franco-Marocain Kamal Hachkar. Ce dernier, Marocain musulman, raconte le déchirement vécu par juifs et Arabes lors du départ des premiers vers l’État d’Israël.

Un film sur le départ des juifs marocains vers Israël fait polémique

 

 

Le gouvernement islamiste marocain accuse de « sionisme » le documentaire du Franco-Marocain Kamal Hachkar. Ce dernier, Marocain musulman, raconte le déchirement vécu par juifs et Arabes lors du départ des premiers vers l’État d’Israël.

juillet 6, 2012

Alors qu’en avril dernier, Khalid Soufiani, le coordinateur du Groupe d’action et de soutien à l’Irak et la Palestine accusait le cinéaste franco-marocain de vouloir normaliser les relations avec Israël, aujourd’hui c’est un parlementaire qui en remet en couche.

Un député marocain attaque le film « « Tinghir-Jérusalem : les Echos du Mellah » de Kamal Hachkar, au parlement marocain

 

 

mai 3, 2012

Les convulsions du XXe siècle introduisent de grands bouleversements pour les juifs du Maroc : protectorat, affirmation d'un nationalisme arabo-musulman, création de l'État d'Israël et exode massif des juifs du Maroc dans les années 1950 et 1960.

Judaïsme marocain : à la recherche du paradis perdu

 

 

 

Dans son documentaire "Tinghir-Jérusalem : les échos du Mellah", le réalisateur franco-marocain Kamal Hachkar navigue entre sa ville natale, Tinghir, et l'État hébreu, traçant une diagonale de la nostalgie judéo-berbère.

avril 11, 2012

Kamal Hachkar, cinéaste franco-marocain berbère musulman n’est âgé que d’une dizaine d’années lorsqu’il apprend l’existence d’une communauté berbère juive au Maroc. Il découvre par la même occasion, que Tinghir, sa ville natale au Maroc, a abrité une importante communauté juive, une grande partie ayant quitté le Maroc pour s’exiler en Israël. Avec sa caméra, Kamal décide de partir sur les traces de ces juifs qui ont vécu à Tinghir pour savoir s’ils ont oublié leur terre natale.

Les échos du Mellah, un film sur les juifs de Tinghir [Interview de Kamal Hachkar]

mars 29, 2012

Quand Kamal Hachkar, réalisateur du documentaire "Tinghir-Jérusalem : les échos du Mellah", à l'affiche du festival du film sépharade de New York, entend parler pour la première fois des marocains de confession juive, il est, alors, jeune lycéen en France, pays où il a rejoint son père dans le cadre du regroupement familial après avoir quitté son village natal, Tinghir sur les hauteurs de l'Atlas, où il se rend chaque été.

Maroc Les échos du Mellah de Tinghir résonnent à New York

 

 

Contenu Correspondant