Share |

Lionel Jospin

mai 17, 2011

Le père de Dominique Strauss-Kahn, Gilbert, était à moitié juif. Mais il ne s'appelait pas Strauss-Kahn à sa naissance. Une grande partie de sa vie, on le connut simplement sous le nom de Gilbert Strauss. En fait, il avait deux pères. L'un, naturel, s'appelait Strauss, et l'autre, adoptif, Kahn. Ils aimèrent la même femme et en eurent chacun un enfant. Cette histoire peu ordinaire mérite quelques explications.

Qui est vraiment Dominique Strauss-Kahn

 

 

Le journaliste Michel Taubmann a enquêté sur le patron du FMI.

Des extraits exclusifs du "Roman vrai de Dominique Strauss-Kahn" (Editions du Moment, 310 pages, 19,95 euros) :

STRAUSS ET KAHN

Contenu Correspondant