Share |

Parlement irakien

août 23, 2011

Cinq mois après le déclenchement de la révolte, le régime syrien de Bachar al-Assad commence à faire l’unanimité contre lui. Les Occidentaux durcissent le ton, la Russie et la Turquie se lassent, les pays arabes prennent leurs distances. Pendant ce temps, la répression continue…

Syrie : un paria nommé Bachar al-Assad

 

 

 

Contenu Correspondant