Share |

Reinhard Heydrich

octobre 21, 2014

En 1940, il y avait en France près de 190 000 juifs français et 130 000 juifs étrangers. En octobre, leur statut aggravé de la main même de Pétain ainsi que la loi sur l’internement administratif des juifs étrangers ont été une manifestation spontanée d’un antisémitisme profond de la part de Vichy entrant en concurrence avec les Allemands.

Polémique Zemmour : « La France de Pétain est totalement associée à la solution finale contre les juifs »

 

 

Contenu Correspondant