Share |

Tareq Oubrou

novembre 18, 2012

«Je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure. Le combat que les musulmans ont mené pour le port du voile me désole, parce qu’il donne une image négative de la façon dont l’islam perçoit la femme», a déclaré Tareq Oubrou, imam de Bordeaux

 

L’imam Tareq Oubrou s’insurge : «Le hijab n’a rien de sacré»

 

Contenu Correspondant