Share |

Yigal Bin-Nun

janvier 3, 2021

Les habitants de l’Afrique du Nord sont tous à l’origine des Berbères. La conquête arabo-musulmane n’a laissé sur place que peu de soldats venus de l’Arabie et de l’Orient arabisé. Néanmoins, la civilisation arabe et la religion musulmane réussirent à s’implanter dans les villes, à les arabiser, et à les islamiser.

L’origine des Juifs d’Afrique du Nord

Yigal Bin-Nun, Professeur

 

 

août 23, 2012

A l’initiative d'Alon Garbuz de la Cinémathèque de Tel Aviv et d’Yigal Bin-Nun, historien,  un événement exceptionnel se déroulera en Israël au cours du mois de Septembre prochain

Rétrospective intégrale de la filmographie d’Izza Genini en Israel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

août 12, 2012

Grand moment d'emotion en Israel : Le Mimouna Club en visite a Ashdod sur la stele commemorative du Roi Hassan II ou fut faite une priere a sa memoire en hebreu par l'organisateur Peter Gefen et en arabe par tous les membres du groupe. On remarque a droite le realisateur du film "Tinghir-Jerusalem les echos du mellah" et l'historien Yigal Bin-Nun

Le Mimouna Club en visite a Ashdod sur la stele commemorative du Roi Hassan II

 

 

Grand moment d'emotion en Israel : Le Mimouna Club en visite a Ashdod sur la stele commemorative du Roi Hassan II ou fut faite une priere a sa memoire en hebreu par l'organisateur Peter Gefen et en arabe par tous les membres du groupe. On remarque a droite le realisateur du film "Tinghir-Jerusalem les echos du mellah" et l'historien Yigal Bin-Nun

janvier 22, 2012

Dans la seconde moitié du XXe siècle le cinéma marocain s’est penché sur son passé juif à travers trois films : Marock de Laila  Marrakchi  (2005), Oùvas tu Moshe de Hassan Bejelloun  (2007) et Adieu mères de  Mohamed Ismail (2008).

Le Maroc confronte son passé juif à travers le cinéma

L’image du Juif et de l’Israélien dans trois films marocains

 

Conférence de  l’historien Yigal Bin-Nun à la Cinémathèque de Tel Aviv dans le cadre du programme sur l’image du Juif au cinéma dans les pays musulmans organisé par Orly Rahimian.

La conférence et les projections auront lieu le 25 janvier 2011 à 19.00h

Contenu Correspondant