Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Les fleurs, les plantes et les arbres du Maroc

Envoyé par the great pretender 
Re: Les fleurs et les plantes
23 février 2004, 09:16
Malheureusement, l’arganier est une espèce menacée.



Amaliad
Pièces jointes:
argan3.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
24 février 2004, 15:04
Merci Amaliad pour la photo de l'arganier.
Particulièrement typique du Maroc, je n'ai jamais entendu parler de chèvres qui grimpent aux arbres dans un autre pays !
Je voudrais ajouter de nouvelles photos du ficus microcarpa :
Pièces jointes:
Ficus_microcarpa_Fruit_4-11-00.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
24 février 2004, 15:14
les petits fruits ont donné le nom de la variété ficus microcarpa.
Pièces jointes:
fimi03w.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
24 février 2004, 15:30
sans oublier le mûrier.Avez-vous élevé des vers à soie ?
Pièces jointes:
murier2.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
24 février 2004, 23:48
Ah oui dans les boites à chaussures, ver puis cocon et apres papillon



Amaliad
Re: Les fleurs et les plantes
26 février 2004, 08:29
exeptionnel ton sujet dis nous au moins ton nom.
je suis une grande romantique et l'amour sans fleurs ne vaut rien.
bises
soly
Re: Les fleurs et les plantes
19 décembre 2004, 10:04
ne pas oublier le néflier du japon : Eriobotrya japonica
Famille : Rosacées

Origine : Chine, Japon

Période de floraison : printemps

Couleur des fleurs : blanc

Exposition : soleil

Type de sol : léger, riche

Acidité du sol : neutre

Humidité du sol : normal

Utilisation : isolé, bac

Hauteur : de 5 à 7 m

Type de plante : arbre fruitier

Type de végétation : vivace

Type de feuillage : persistant

Rusticité : rustique dans les régions au climat doux, ailleurs la culture peut se faire en bac

Plantation, rempotage : printemps

Méthode de multiplication : semis

Taille :3/ 5 m

Espèces, variétés intéressantes :
Le genre possède dix espèces
- Eriobotrya japonica 'Tanaka' fruit à chair jaune
- Eriobotrya japonica 'Champagne', fruit à chair blanche

Maladies et insectes nuisibles : r.a.s

Toxicité : fruits comestibles à consommer une fois qu'ils sont bien mûrs car ils contiennent de l'acide
jean-marc



Fassi né en1955, école Jean de La Fontaine puis lycée Mixte de Fès et bac en1974, études en France puis horticulteur depuis 1978
Pièces jointes:
neflier_japon_fruits.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
19 décembre 2004, 10:19
l'olivier : Olea europeae
Pièces jointes:
olives.jpg
sel
Re: Les fleurs et les plantes
16 février 2005, 05:41
the great pretender a écrit:
-------------------------------------------------------
> Mirabilis jalapa
>
> Famille :Nyctaginacées
> Cette plante est nommée "Belle de Nuit" car les
> fleurs aux coloris variés (rouge, jaune, orange,
> rose) s'épanouissent en fin de journée.
> Fichiers:
>
>j'en ai planté dans ma maison dans le Berry ils ont atteint plud d'un mettre de hauteur et le soir les fleurs embaume l'air c'est un vrai délices(on récolte les graines on plante au printemps et cela pousse comme du chiendent c'est même envahissant
quant au Bougainvillée ou bougainvillier j'en rêve mais il fait trop froid et dans les appartements trop chaud enfin apres plusieurs tentatives je baisse les bras.
merci pour toutes ces indications
j'adorrre(non pas les souchis de Gad elmaleh!)mais les fleurs
sel
Re: Les fleurs et les plantes
16 février 2005, 05:50
les bignones radicans

ma tante Madeleines en avait dans son jardin à Casablanca elle appelait
cette plante grimpante de la liane de floride
en souvenir de ma tante j'en ai planté dans le Berry qui semble e^tre une terre d'acceuil pour cette plante j'en ai fait des boutures et je vais voir ce que cela donne ce printemps ou mieux cet éte
Sylvia
sel
Re: Les fleurs et les plantes
16 février 2005, 06:03
le faux poivrier
il y en avait tout le long du Bld d'anfa actuellement le bd moulay youssef et le long des établissements scolaires donc
école semah école de filles et l'école de Mr Basson où étaient mes frères
j'habitais l'angle des régiments coloniaux et Bld d'Anfa?
je crois que je me plante!! "j'ai la mémoire qui flanche,
j'me souviens plus tres bien de quel.....!!!
bref tout ceci pour dire qu'en ce moment je mets des baies roses(le faux pouvrier ?) dans toutes mes sauces en cuisine et c'est délicieux essayez
est-ce que c'est la même plante je vais essayer de mettre à germer les graines de poivre , je verrai bien!
dites-moi?
Sylvia
Re: Les fleurs et les plantes
20 février 2005, 13:10
Auteur: maximx (IP enregistrée)
Date: 20 février 2005, 15:47


Le dattier constitue par ses multiples fonctions le pilier du système de productions oasien. En effet, cet arbre qui compte actuellement environ 1.375.000 pieds fournit une gamme étendue de produits à usage multiple et en premier lieu la datte dont la qualité vient en tête par rapport à l'ensemble des régions phoenicicoles marocaines. La quantité de dattes produites en moyenne annuellement est de 26.000 tonnes soit environ 26 % de la production nationale. La valeur de cette production est estimée à 260 millions de dirhams.

Le palmier dattier est également exploité dans l'artisanat, ses poutres et ses palmes constituent toujours une matière première que la main de l'homme transforme en figure à usage multiple. On l'utilise aussi pour construire les logements, les meubles et leur décoration ou pour la préparation des outils à exploiter dans l'agriculture ainsi que pour la lutte contre l'ensablement.

En plus de ces activités, le secteur phoenicicole constitue le support d'une activité commerciale entre le Sud et le Nord du pays et contribue à la stabilité des populations des oasis par la création de plus de 1,5 millions de journées de travail annuellement.

Cet arbre providence, qui est concentré principalement dans la plaine de Tafilalet avec 56 % de l'effectif et le long des vallées de Ziz avec 22% , Ghéris 18 % et Guir avec 4% est constitué de plusieurs variétés et clones dont les plus connus sont le Mejhoul qui représente 1,2 % de l'effectif, Boufeggous : 25 % , Bouslikhène 27 %, Khalts : 42 %. Cette richesse en variétés et clones fait du Tafilalet un des réservoirs phyto-génitiques du palmier dattier le plus riche dans le monde.

Pour améliorer les performances de ce secteur qui dispose d'un potentiel inexploitable encore substantiel et d'importantes marges de progrès, l'Etat a mis en œuvre un Plan national pour le développement des palmeraies du Sud marocain. Ce plan démarré en 1986 et actualisé en 1998 s'articule autour des orientations de l'extension et reconstitution des palmeraies ; de l'amélioration des techniques de conduite du palmier dattier, et e la valorisation de la production et l'amélioration des conditions de commercialisation des dattes. Ces orientations sont déclinées au niveau régional par des projets concrets .

Les actions d'extension et de reconstitution de la palmeraie ont pour objectif l'amélioration de la production dattière par l'encouragement des agriculteurs à la plantation de vitro plants de palmier dattier indemnes de toutes maladies. C'est ainsi que durant les 15 dernières années 150.000 vitro plants dont près de 33 % sont plantés au niveau des extensions.

Ces distributions sont faites dans le cadre de contrat qui fixe d'une part les obligations des bénéficiaires notamment : la plantation en ligne, le respect de la densité préconisée par les services techniques, l'entretien des plantations etc … et d'autre part, celles de l'ORMVA/TF, à savoir l'encadrement permanent et de proximité des opérations de plantations, de leur entretien ainsi que leur suivi régulier.

Mais, avant leur distribution gratuitement aux agriculteurs et dans l'objectif d'une meilleure réussite des plantations, les vitro-plants enlevés des pépinières de production sont gardés et entretenus au niveau de la station expérimentale de l'ORMVA de Tafilalet pendant trois à six mois pour s'adapter aux conditions climatiques de la zone.

Parallèlement à la distribution des vitro plants de palmier dattier, l'ORMVA de Tafilalet a développé en collaboration avec la Faculté des Sciences techniques d'Errachidia une technique d'enracinement et d'élevage des rejets de faible poids de palmier dattier pour satisfaire la demande des agriculteurs. Cette technique qui a donné des résultats satisfaisants a permis de multiplier et de distribuer durant les 5 dernières années de sa mise en œuvre plus de 12.000 rejets.

Aussi, dans le souci de contrôler la multiplication traditionnelle par semi de noyaux, l'ORMVA/TF encourage et incite les agriculteurs à créer les pépinières d'élevage de jeunes rejets sélectionnés pour contribuer à la reconstitution de la palmeraie.

L'action de nettoyage des touffes de palmier dattier a pour objectif d'optimiser la valorisation des potentialités phoenicicoles à travers notamment l'amélioration des rendements et de la qualité de la datte ainsi que la sauvegarde des ressources génétiques de la palmeraie.

Elle constitue en l'élimination des arbres autour du pied mère en surnombre pour lui permettre un développement normal, l'élimination des arbres improductifs, des arbres vieux et peu performants et des arbres atteints de maladies et leur remplacement par des rejets de bonne qualité.

Cette opération qui a été lancée au niveau des différentes palmeraies par la réalisation des secteurs modèles très appréciés par les agriculteurs sera étendue dans les prochaines campagnes à d'autres palmeraies dans le cadre d'une approche participative avec les associations professionnelles.

Les actions de valorisation de la production et d'amélioration des circuits de la commercialisation de la datte revêtent une importance capitale pour le développement de ce secteur et l'amélioration de sa rentabilité. De ce fait, les actions suivantes ont été entreprises : constitution et équipement de dix coopératives de traitement et de conditionnement de dattes, introduction d'une unité pour le traitement et de conditionnement de dates, introduction d'une unité pour le traitement des dattes molles, incitation des agriculteurs à la protection des régimes de dattes par les actions soutenues, conduite d'un programme de lutte biologique contre la pyrale des dattes, création de l'association régionale des producteurs des dattes ; réalisation d'une étude de marketing de la datte en collaboration avec l'ORMVA de Ouarzazate et l'Agence allemande pour la coopération technique (GTZ).
Re: Les fleurs et les plantes
20 février 2005, 13:11
Auteur: maximx (IP enregistrée)
Date: 20 février 2005, 16:05


Palmeraie

Pièces jointes:
palmeraie.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
20 février 2005, 13:12
Auteur: ahasazdod (IP enregistrée)
Date: 20 février 2005, 19:20


AUTRE SUJET INTERESSANT
PALMIERS A MARRAKECH

Pièces jointes:
palmier 5.JPG
Re: Les fleurs et les plantes
20 février 2005, 13:13
Auteur: youssef (IP enregistrée)
Date: 20 février 2005, 20:07


Maladie du Bayoud, salinisation des terres et ensablement des palmeraies. Voilà donc le trio infernal qui sévit dans le Sud marocain. Pour la petite histoire, rappelons que le palmier dattier qui constitue l'ossature de l'agriculture oasienne a été affecté depuis le début du siècle par un champignon détruisant plusieurs millions d'arbres, tandis que la salinité des sols a affaibli la productivité des arbres et que l'ensablement a recouvert les sols fertiles de petites superficies poussant les agriculteurs à abandonner leurs terres.
un symposium international sur la palmeraie aura lieu a erfoud pour theme:l'appel des oasis.
date:entre le 8 et 10 mars 2005

Pièces jointes:
20050221-s-Oasis.jpg
Re: Les fleurs et les plantes
20 février 2005, 13:14
Auteur: maximx (IP enregistrée)
Date: 20 février 2005, 15:38

L'Olivier
Fruit noble dont la culture millénaire est traditionnelle dans le bassin méditerranéen , l'olive est l'aliment de base des populations de cette région . Il est symbolique de toute une civilisation ou la nature et ses bienfaits jouent un rôle primordial.
Les recherches modernes ont prouvé sans contestation possible ses qualités diététiques et démontré que le pourcentage de certaines maladies notamment cardio-vasculaires est nettement inférieur dans les zones ou la consommation d'olives est élevée.
Cultivé au Maroc depuis plusieurs siècles, c'est un arbre rustique indiffèrent à la nature du sol. La variété la plus répandue au Maroc est la Picholine Marocaine plus communément appelée " Beldi ".Son rendement dépend de l'entretien prodigué et de l'irrigation apportée.
Les techniques agricoles et d'irrigation sont en progrès constant avec l'aide des services gouvernementaux spécialisés , notamment les offices régionaux de mise en valeur agricole avec lesquels nous collaborons depuis plusieurs décennies.
Notre groupe exploite trois propriétés situées dans les zones traditionnelles d'implantation de l'olivier et possède une usine de conserves d'olives.
Re: Les fleurs et les plantes
20 février 2005, 13:15
Auteur: ahasazdod (IP enregistrée)
Date: 20 février 2005, 19:25


L OLIVIER ARBRE DIVIN CITE DANS TOUS LES LIVRES REVELES BILLE CORAN EVANGILES ET THORAT A UNE TRES GRANDE PLACE AU MAROC.ARBRE BIBLIQUE
VOICI REGION DE MARRAKECH RECOLTE DES OLIVES
HASSAN
Pièces jointes:
OLIVIER RECOLTE.JPG
Re: Les fleurs, les plantes et les arbres
22 février 2005, 10:51
j adores ce sujet etant moi meme de formation agronome(une de plus)
voici vu de ma fenetre palmier serre de pret d un bougainvillier et un olivier qui regarde et se demande qu elle cette drole d union
hassan
Pièces jointes:
bougainvillier.JPG
Re: Les fleurs, les plantes et les arbres
22 février 2005, 10:53
et dans un parc
bougainvillier taille en forme d elephan
splendide
hassan
Pièces jointes:
elephan ecolo.JPG
Re: Les fleurs, les plantes et les arbres
25 février 2005, 09:23
palmier revolte
pas contentde son sort il est caremment rentre dans le mur
Pièces jointes:
palmier dans mur.JPG
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved