Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT

Envoyé par ben el bladi 
LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
07 septembre 2005, 19:13
[jnul.huji.ac.il]
ECOUTEZ LE SON DU CHOFAR




YAFFA BANOUZ BENT SEFROU



Modifié 4 fois.
Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
07 septembre 2005, 19:16
[jnul.huji.ac.il]

LE MOIS DE ELOUL EST LE DERNIER MOIS DE L'ANNEE JUIVE,LES JUIFS AU MAROC AVAIENT L'HABITUDE D'ALLER DEMANDER PARDON( SLIKHOT)
ECOUTEZ LES SLIKHOT EN HEBREUX.

YAFFA BANOUZ QUI VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES AMEN
Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
07 septembre 2005, 21:40




Ce mois de Eloul comporte

4 chabatotes et l'étude des 4 parachiyotes peut se réaliser car elles sont placées sur le site: Chofetim, Ki Tétsé, Ki Tavo, Nitsavim-Vayélékh.
la prière des séli'hotes qui se disent le matin avant l'aube à la synagogue ; elles commencent au début du mois pour les Séfarades, et pour les Achkénazes au début de la semaine qui précède Roche hachana.
l'adjonction du psaume 27 (Hachém est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ?) à la prière du matin (cha'harit) et du soir (ârbite), et cela jusqu'à Hachana Rabba.
la sonnerie du chofar chaque jour.
la veille de Roche hachana, le 29 Eloul et 6 septembre, marquée par des coutumes.
Le Roche 'Hoddéche de Eloul a deux jours : le 30 av et le lendemain 1e Eloul. Av a toujours 30 jours tandis que Eloul en a toujours 29 depuis l'époque de Ezra (voir Traité Beitsa 6a).
La source du mois
C'est le 1e Eloul que Moché Rabbénou monta une seconde fois au Sinaï pour y recevoir les secondes tables de l'alliance, puisque les premières avaient été brisées par la suite de la faute du veau d'or.

Il y resta 40 jours jusqu'à Kippour, le 10 du mois de Tichri, les séli'hotes couvrant cette durée chez les Sépharades.

Donc, ce mois est vécu dans la même lancée ; regardez avec précision cette liste :
- mois de pénitence envers Hachém et envers les hommes,
- mois de montée spirituelle,
- mois de pureté,
- mois de rencontre vraie avec Hachém.

C'est pour cela que ce mois est caractérisé par ses lettres hébraïques aleph, lamed, vav, lamed qui sont les initiales d'une partie d'un verset du Cantique des Cantiques : "mon bien-aimé est vers moi et je suis vers mon bien aimé" ani lédodi védodi li (6, 3). Voir à ce sujet notre étude de la paracha Eqév.
Ce verset est souvent rappelé lors des mariages. Voici le sens d'après le commentaire du 'Hida sur ce verset, qui se base lui-même sur celui du Ari. Je l'explicite pour vous.



1. Cela nous montre que Hachém est plein de désir envers Israël (mitratsé lé Israël) en ce mois de Eloul (commentaire du Ari).

2. Donc, l'homme doit travailler pour s'éveiller à cette réalité dont il n'a pas une conscience spontanée. Cette mise en éveil personnel de soi-même se nomme en hébreu hitôréroute. Beaucoup de réunions et sessions sont organisées pendant ce mois dans cette intention. On va à une réunion de hitôréroute.

3. La phrase commence par ces mots : moi vers mon bien-aimé et alors... Cela veut dire que cela doit commencer de mon côté maintenant (puisque du côté de Hachém la réalité existe déjà qui anticipe notre action, tandis qu'elle n'existe pas chez moi, ou qu'elle n'est pas éveillée chez moi). C'est exactement ce que l'on appelle la téchouva (retour) car nous avons à nous éveiller pour "retourner" à notre réalité de base. Tsarikh léhitorér haadam bit'hila bitéchouva, vé zé ha rémez ani lédodi : "il doit s'éveiller l'homme avant tout par la téchouva, et c'est l'allusion moi vers mon bien-aimé".

4. Continuons. "et c'est l'allusion moi vers mon bien-aimé: quand je m'éveille et me relie à mon bien-aimé Haqqadoche baroukh Hou, alors vé dodi li". Alors, celui qui vient se purifier ainsi a la réponse immédiate de Celui qui est Ra'hamim, miséricorde. C'est la spécificité de ce commentaire: il nous montre qu'il y a un lien de conséquence ipso facto après la première étape qui est de notre côté. Alors, en ce mois de Ra'hamim, Haqqadoche baroukh Hou sera automatiquement présent et bien-aimant vers nous.

5. Mais ce verset nous enseigne autre chose encore. C'est une note particulière qui réalise cela: il s'agit d'être dans la musique de l'amour. En effet, on parle de dodi, de bien-aimé et non pas " si je fais ceci ou cela". Cela nous donne ôd réméz, un autre message par allusion. Il ne faut pas revenir par logique de tel ou tel type mais par amour: ôd réméz dé tsarikh la chouv méahava (autre allusion au4il il faut revenir par amour). Ani lédodi, ha téchouva tsrikha méahava : "ani lédodi veut dire que la téchouva doit être par amour.

6. Cela étant précisé, la relation de conséquence est reprise avec sa juste note: "c'est par amour qu'il faut revenir, et az tékhéf alors immédiatement s'annulent les fautes qui sont effacées mitkapérine âvonoténou.

7. La conséquence n'est pas seulement sur le plan de ce pardon, elle est plus essentielle, dans l'union de la relation qui est à peine imaginable: véaz "vé dodi li" tékhéf Hachém îmo vé éin tsarikh choum zémane (et alors "et mon Bien-aimé vers moi", immédiatement Hachém est avec lui et il n'est pas besoin d'aucun délai de temps). Fin du commentaire du 'Hida qui ne prend que quelques lignes en hébreu car l'hébreu est la langue de La présence.

Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
30 septembre 2005, 05:33
chers amis oui les marocains allaient faire les selihotes (jusqu'au jour de roch achanna) selihot,comme ils disaient chez nous au maroc.

le shofar

Le Choffar


La Torah prescrit de sonner du Choffar le 1er jour du 7ème mois, à compter du mois de Nissan, mois de la sortie d'Egypte. Le Nouvel an des Rois et du décompte des fêtes se tient à partir du mois de Nissan, mais l'année "civile" concernant les travaux agricoles et l'âge du bétail commence le 1er Tichri, Jour de Roch Hachanah.
Déjà à l'époque du Temple, lorsque le nouveau mois était proclamé par le Grand Tribunal de Jérusalem après audition des témoins ayant vu a nouvelle lune, était institué un double jour de Roch Hachanah: le 30ème jour du mois d'Elloul, susceptible d'être le jour de la nouvelle lune si elle était constatée, et le lendemain. C'est de là que vient l'usage d'observer deux jours de Roch Hachanah même à Jérusalem.
Ce jour est le jour du jugement, et outre nos prières au Créateur du Monde, nous devons sonner ou écouter la sonnerie ("Terouah"winking smiley du Choffar, telle qu'ordonnée par la Torah.
La "Terouah" est également sonnée à l'issue de Yom Kippour de l'année du jubilé, tous les cinquante ans, annonçant la libération de tous les esclaves hébreux et le retour à leurs propriétaires des terres vendues durant le demi siècle.
Les lois concernant cette sonnerie se déduisent des prescriptions toraniques de Roch Hachanah et du jubilé.
Il est vrai que le mot "Terouah" comme le mot "Choffar" seraient pour nous incompréhensibles sans l'héritage de la Loi orale, la Michnah et le Talmud, et la tradition véhiculée depuis plus de trois mille ans, qui nous enseignent qu'il s'agit du son émis dans une corne creuse.

Il peut s'agir d'une corne de bélier, plaidant devant D.ieu le souvenir du bélier qu'offrit finalement notre Père Avraham qui était pourtant prêt à sacrifier son propre fils à la demande de D.ieu. Mais il peut aussi s'agir d'une corne de chèvre ou de bouc, de gazelle ou d'antilope. La corne de taureau ou de vache ne peut être utilisée, car elle est faite d'un "os" plein et non d'une corne creuse comme les précédants. On n'utilise pas de corne provenant d'un animal impur (non cachère).

On choisit de préférence une corne courbe, incitant à courber son coeur devant D.ieu. Le Choffar est tenu vers le côté droit, l'ouverture vers le haut.

La taille du Choffar doit être un "Téfa'h" (qui veut dire une palme, soit une dizaine de centimètres) ou plus pour pouvoir dépasser de la main, et que l'on ne s'imagine pas que l'officiant sonne dans ses mains...

La "Terouah" est précédée et suivie d'un long son simple,dit "Tekiyah".

La "Terouah" ressemble à des sanglots, et deux variantes en sont retenues: des sons brefs à moyens, presque des râles, dits "Chevarim", au nombre de trois, et des sons courts, ponctuels, en cascade, dits "Terouah", dont on sonne neuf fois au minimum, suivi d'une fusion de ces deux sons Chevarim-Terouah.

voici pour vous les cornes et l'animal:







soly







Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
30 septembre 2005, 05:34
Elloul 5765, Septembre 2005.

Le mois d'Elloul est un mois de préparation aux jours importants de Roch Hachanah et de Kippour. On doit s'y consacrer à travailler et "réparer" les vêtements de l'âme que sont la pensée, la parole et l'action.
La dernière semaine, celle des Seli'hot, marque le travail sur les "midot", qualités personnelles qu'on doit mettre au service de la Torah et des Mitsvot



Quelles sont les coutumes du mois d'Elloul?
A partir du premier jour de Roch 'Hodech Elloul (cette année Dimanche 4 Septembre 2005) on ajoute dans la prière du matin et de l'après-midi (Min'ha) le Psaume 27, et ce, jusqu'à Hochaana Rabba (cette année le Lundi 24 Octobre 2005) inclus.
Le Baal Chem Tov a instauré l'habitude de dire chaque jour du mois d'Elloul trois Psaumes, et ce jusqu'à la veille de Kippour. Puis le jour de Kippour, on en dit neuf avant la prière de Kol Nidré, neuf avant de dormir, neuf après la prière de Moussaf et neuf à la fin de Kippour, de façon à terminer les 150 chapitres du Livre des Psaumes de David.
A partir du second jour de Roch 'Hodech Elloul, (cette année le Lundi 5 Septembre 2005 ), on sonne chaque jour du Choffar, excepté Chabbat et la veille de Roch Hachana.
Durant tout le mois d'Elloul, "le Roi est dans les champs", c'est-à-dire que D.ieu est encore plus proche de chacun d'entre nous, et que nous pouvons tout Lui demander. C'est pourquoi il est plus facile d'opérer un retour sincère à D.ieu en augmentant les dons à la Tsédaka (charité) et la ferveur dans la prière.

On a l'habitude de faire vérifier par un Sofer (Scribe) expérimenté les Mezouzot et les Téfilines.
On mentionne dans toute lettre écrite à ses amis et connaissances le souhait d'être inscrits pour une bonne et douce année.
C'est dès le début du mois d'Elloul que les communautés sépharades commencent la lecture matinale (trèèèèèès matinale!) des Seli'hot:
(Mardi 6 Septembre 2005)
Pour les communautés ashkénazes et les 'Hassidim,
c'est dans la nuit de Samedi soir 24 Septembre 2005 à Dimanche, vers 01h30, qu'on dit les Seli'hot,
(prières pour demander le pardon de nos fautes.)
A partir de Lundi 26 septembre les Seli'hot ont lieu avant la prière du matin.

soly



Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
30 septembre 2005, 05:35


HISTOIRES SUR LES RABANIMES ET LES SELIHOTES

Les Seli'hot de Rabbi Lévi Its'hak de Berditchev


Ce matin là, Rabbi Lévi Its'hak de Berditchev était en retard pour les Seli'hot. Bien sûr, les fidèles l'avaient attendu. Il s'approcha de l'Arche Sainte où sont rangés les rouleaux de la Torah et commença une prière peu habituelle …pour qui ne connaît pas Rabbi Lévi Its'hak.
Maître du Monde, je suis vieux, fatigué, et je n'arrive pas à me lever si tôt pour lire ces supplications qui sont tellement longues. Mais je fais quand même des efforts.
Maître du Monde, Tu est si puissant, Tu ne vieillis pas, Tu ne sommeilles jamais, et tes Seli'hot sont si courtes.
La seule chose que Tu as à dire c'est "Sala'hti - Je pardonne".
Alors Maître Eternel, pendant que nous disons nos Seli'hot pour implorer Ton Pardon, dis les tiennes et annonce nous "Sala'hti - Je pardonne".

SOLY

Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
30 septembre 2005, 05:36
Seli'hot à Belz


Des milliers de ‘Hassidim attendaient leur Rabbi pour commencer les Seli’hot, les prières de supplication qu’on récite quelques jours avant Roch Hachana. Mais Rabbi Sar Chalom de Belz avait demandé à son secrétaire de préparer son carrosse: une demi-heure plus tard, il s’arrêta près d’une cabane isolée dans la forêt.
Le Rabbi se dirigea vers une des fenêtres ouvertes et regarda ce qui se passait dans la cabane. Un vieux ‘Hassid était assis tout seul à une petite table. Sur celle-ci se trouvaient deux verres et une bouteille de vodka.
Le ‘Hassid leva son verre, trinqua "Le’haïm" ("A la vie!"winking smiley et but son verre de vodka. Puis il but le second verre qu’il avait auparavant placé de l’autre côté de la table. Il répéta cette scène encore deux fois.
Après l’avoir observé par la fenêtre, le Rabbi de Belz retourna dans son carrosse et se rendit à la synagogue.
Quand il entra, un grand silence se fit dans la maison d'études. Tous les yeux suivaient le Rabbi tandis qu’il se dirigeait vers sa place. L’officiant entama "Achréi" et toute la congrégation éclata en sanglots en prononçant les Seli’hot.
Dès que les prières furent terminées, le Rabbi se tourna vers son secrétaire:
- "Il y a ici un ‘Hassid qui est arrivé après tout le monde et je suis sûr qu’il terminera les Seli’hot après tout le monde. Attends-le et préviens-le que je désire lui parler dans mon bureau".
Une demi-heure plus tard, Zelig entra, tremblant, chez le Rabbi. Celui-ci entama directement "l’interrogatoire":
- Explique-moi ce que tu as fait dans ta cabane juste avant les Seli’hot. Pourquoi avoir préparé deux verres de vodka? Avec qui as-tu trinqué "Le’haïm"?
- Le Rabbi connaît tout cela? demanda Zelig, stupéfait.
- J’ai regardé par la fenêtre et j’ai tout vu. Mais je veux comprendre ce que tu as fait.
- Je ne suis qu’un pauvre homme, Rabbi. Je n’ai pas d’enfant et j’ai perdu ma femme, il y a quelques années. Je vis seul avec mes quelques animaux domestiques.
Enfin, je vivais ainsi jusqu’à peu. Ma vache est tombée malade alors j’ai prié D.ieu: "Après tout, ai-je dit à D.ieu, Tu as créé le monde entier et tout ce qu’il contient. Tu dois bien être capable de guérir une vache!"
Mais la vache n’a pas guéri. Alors j’ai dit à D.ieu: "Écoute, D.ieu, si Tu ne guéris pas la vache, je n’irai plus à la synagogue". Je me disais que si D.ieu ne s’occupe pas de moi, je veux dire: s’Il ne se donnait pas la peine de guérir une vieille vache, pourquoi devrais-je faire attention à Lui? Mais la vache est morte et j’en suis devenu fou: j’ai arrêté de me rendre à la synagogue.
Puis la chèvre est tombée malade. J’ai dit à D.ieu: "Comment? Ce n’était pas assez? Crois-Tu que je m’amuse? Je promets que si cette chèvre ne guérit pas, j’arrêterai de mettre les Téfilin chaque jour!" La chèvre est morte et je n’ai plus mis les Téfilin.
Puis les poulets ont faibli et j’ai informé D.ieu que je Le menaçais de ne plus garder Chabbath. Une semaine plus tard, je me retrouvais sans poulets et D.ieu se retrouvait sans mon Chabbath!
J’ai tenu une semaine puis j’ai réalisé que les Seli’hot arrivaient.
Je me suis dit: "Zelig! Tu n’iras pas prier pour les Seli’hot avec ton Rabbi? Tu es fou, Zelig?" Mais d’un autre côté, j’en voulais à D.ieu et j’avais décidé de ne plus me rendre à la synagogue...
C’est alors que je me souvins qu’un jour, je m’étais disputé avec Schmerel, le boucher. A la suite de cela, durant un mois, nous ne nous étions plus adressé la parole! Puis, un soir, il était venu chez moi avec une bouteille de vodka et m’avait dit: "Oublions le passé et redevenons amis. Ensemble nous nous étions alors souhaité trois fois "Le’haïm", nous nous sommes serré la main, nous avons même dansé un peu ensemble et depuis, nous sommes de nouveau amis.
Je me suis dit que je pouvais agir de même avec D.ieu. Je L’ai invité à prendre place en face de moi, j’ai versé deux verres de vodka et Lui ai dit: "Écoute: Tu oublies mes fautes, j’oublie les tiennes! D’accord?"
J’ai bu mon verre et j’ai compris qu’Il voulait que je boive le sien. Nous l’avons fait encore deux fois et nous avons dansé ensemble. Après cela, je me suis senti mieux et j’ai pu venir aux Seli’hot".
Le regard du Rabbi devint très grave. Il plongea ses yeux dans les yeux innocents de Zelig et lui dit: "Ecoute Zelig! Avant les Seli’hot, j’ai vu qu’un terrible décret avait été pris contre nous au Ciel. Tout cela parce que les ‘Hassidim lisaient les prières mais ne se concentraient pas sur le sens des mots, ne se rendaient pas compte de ce qu’ils devaient demander à D.ieu. Mais toi, Zelig, tu as parlé à D.ieu comme s’Il était ton ami. Ton cœur simple a sauvé toute la communauté! Sois béni pour une bonne et douce année!"

soly


Pièces jointes:
choffaryad2.jpg
Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
10 septembre 2006, 19:44
Bonjour,

Dans moins de deux semaines, Roch Achana 5767..le temps des Selikhotes est arrive.
Tous les matins,notre Rabbin souffle dans ce petit orifice de cette corne de belier ou de chevre..et le son du Chofar, apres le mizmor, emplit de sa resonance notre ame juive.
Nous devenons humbles, nous nous unissons a D.ieu et nous faisons penitence, et declarons notre piete juive.
Le temps est arrive de renouveler nos voeux et notre adherence ancestrale a l'alliance qu'Abraham , Isaac, Jacob , nos peres ont conclu avec notre seigneur.

Bonnes Selikhotes a tous nos membres,

Che tizkou lei brakhotes vei leihayim tovim la chana hahadacha...

Que vous soyez benis et incrits dans les bonnes graces du Seigneur pour une vie meilleure et heureuse a l'aube de cette nouvelle annee qui approche..

elie cohen
Pièces jointes:
chant de chana tova.jpg
Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
07 septembre 2009, 18:17
<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="

&hl=en&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
07 septembre 2009, 18:21
<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

&hl=en&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="

&hl=en&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>

Re: LE 18 du MOIS DE ELOUL est un jour DE LUMIERE ET DE VIE - ET LES SLIKHOT
08 septembre 2009, 15:13
LE 18 ELOUL, les Hassidim du Monde entier celebrent la fondation du mouvement " HASSIDIQUE ", cest a cette date en 1734, que naquit Rabbi ISRAEL BAAL CHEM TOV, qui commenca a repandre et a promouvoir officillement et publiquement, les enseignements ddu HASSIDISME.-

Comme tel, ce jour devint une date significative, car ce n'est pas seulement le jour anniverssaire de la naissance du Baal Chem Tov, mais aussi celui du mouvement et de l'Ecole de Pensee Attachee a son nom.

C'est certes plus qu'une coincidence que ce meme jour, le 18 ELOUL de 1945, naquit aussi Rabbi CHNEOUR ZALMAN de Lyadi ( l'ADMOU HA ZAKEN) Fondateur du Hassidisme " HABAD" actuellement plus connu sous le nom de LOUBAVITCH.

Rien d'etonnant don que ce jour assume une signification speciale parmi les Hassidim du monde entier.Un sgnification particuliere s'attache egalement au 18, si populaire pour la raison que son equivalant hebraique du point de vue des lettres de l'alphabet est " HAI ", - vivant- . Aussi cette date dut-elle connue sous le nom de " HAI_ELOUL" et est interpretee comme le jour qui apporte du moIs d'ELOUL , SA vIE SA SIGNIFICATION.rendant vivants et significatifs tous les jour de ce moi, en particulier les douze jours qui restent encore a courir apres cette date.

Les Hassidim celebrent ce jour et se rassemblent pour unoir la solennite d'ELOUL et la JOIE de HAI-ELOUL, ils examinent le passe et se preparent pour l'Avenir a la Lumiere de la signification qui s'attache a cette date

Rabbi CHNEOUR ZALMAN poursuivit l'oeuvre du BAAL CHEM TOV, prodigant ses efforts dans un oubli total de soi-meme.

Ce jour de lumiere et de vie a une fonction inspiratrice pour l'annee qui approche, afin que nous en fassions une annee feconde, benie et, par la, pleine de satisfactions.

- ET QUE CETTE NOUVELLE ANNEE DE 5770 QUI APPROCHE

- NOUS REVELE LE MACHIA'H TANT ATTENDU ! Amen Amen !

MOLLY
Re: LE MOIS DE ELOUL ET LES SLIKHOT
08 septembre 2009, 17:01
korine15 a écrit:
-------------------------------------------------------
> veuillez s.v.p redresser et diminuer le fichier d
> l'ADMOUR, MERCI

A Molly Chana Tova ve Metouka.

Bonne et Heureuse annee 5770 a tous nos participantes et participants a ce magnifique forum.

elie cohen



Photo gracieusement affichee par Korine 15

Rabbi CHNEOUR ZALMAN - LADMOUR HA-ZAKEN -




Modifié 2 fois.
Pièces jointes:
Rabbi CHNEOUR ZALMAN - LADMOUR HA-ZAKEN  - A. 18 Eloul 1745.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2019 - DAFINA - All Rights Reserved