Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LA JOLIE VILLE DE TANGER

Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
20 octobre 2007, 05:57
ECOLE MATERNELLE A TANGER

Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
20 octobre 2007, 07:22
Je t'en prie Daisia, la photo correspond au palais du Mendoub.
Elle est est jolie la photo de l'hôtel Cécil bordant l'Avenue d'Espane.
bien cordialement,
hharrouch
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
27 octobre 2007, 15:34
A Collette qui s'est trop absenté de ce site, et des échanges sur TANGER, le Cariane l'une des nombreuses falaises de Tanger.
Bien cordialement,
hharrouch
Pièces jointes:
cariane.jpg
arc
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
02 novembre 2007, 15:52
Merci Harroush

mille excuses, je ne boudais pas, mais en déplacement à Casablanca pour une dizaine de jours, en fait une infidélité à Tanger!!!!

amicalement
colette
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
03 novembre 2007, 09:30
Bonjour Collette,
Comment vas- tu? Tu as changé de pseudo et ce voyage à Casa.
Bienvenue
Cordialement,
hharrouch
arc
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
03 novembre 2007, 12:44
Bonsoir Harrouch,
oui j'ai perdu mon mot de passe et j'en ai pris un autre
arc parce que ma mère avait la librairie de l'arc à Casablanca en face du cinéma du même nom

mon voyage à Casa super avec des copains qui de virtuels sont devenus réels!!!

un voyage fort en émotions et en rigolades
fait la connaissance de suzanne de napoli qui poste aussi sur Dafina

Casablanca, magnifique ville mais tellement négligée, dommage.....

10 jours , fait des tas de kilomètres a pied pour retrouver ma vlle

j'espère que tu vas bien et te souhaite une bonne soirée
colette
je t'ai envoyé un message privé



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/07/2009 06:58 par Dafouineuse.
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
04 novembre 2007, 08:00
Bonsoir Collette,
Merci pour le message
bien cordialement,
hharrouch
"Bab lbhar" ou "la porte de la mer" en tangérois
Pièces jointes:
Babbhar3.jpg
arc
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
04 novembre 2007, 23:12
merci Harrouch
bonne journée et à bientôt
collette
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:38
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 17 November 2007, 19:18


Bonsoir Harroush!

ravie de te retrouver!
Tanger Bouge, on en entend beaucou parler!!!!!

que cette ville magnifique sorte de sa torpeur, elle est pour moi comme Cendrillon!


Marrakech commence a saturer, j'espère que Tanger ce sera plus raisonnable!

bonne soirée

collette

Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 17 November 2007, 21:31


Bonsoir Collette,
Enchanté de te retrouver également.
Le grand socco 1965
Fichiers:



Le petit socco
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:38
Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 18 November 2007, 03:24


le Grand Socco au début du XXème siècle
Fichiers:


Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:39
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 18 November 2007, 18:47


Cher Harroush,
toi qui retournes assez souvent dans cette ville, donne moi tes impressions, cela m'intéresse beaucoup

bonne soirée

collette


Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 18 November 2007, 19:55


Je transmets toujours des images de Tanger de mon enfance. Mais Tanger d'aujourd'hui connait une urbanisation fulgurante et ON craint également sa saturation.

Le palais du Mendoub devenu musée Forbes
Fichiers:


Celebrites tangeroises
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:39
Auteur: rbati boukroune (IP enregistrée)
Date: 18 November 2007, 22:24


UNE SOMMITE CULTURELLE ET CIVILISATIONNELLE DE TANGER


L'ILLUSTRISSIME A.GUENNOUN





Théologien, responsable politique, historien, écrivain, poète, militant nationaliste et associatif, fondateur d'écoles, d'instituts d'études et de bibliothèques, membre des plus hautes instances marocaines et toujours distant du pouvoir, Si Abdallah Guennoun est la personnalité la plus emblématique de Tanger au XXème siècle. Personnalité méconnue du grand public, il a joué un rôle hors du commun dans la vie politique et intellectuelle de Tanger et du Maroc.

Fuyant Fès pour la Mecque, il est resté bloqué à Tanger, à l'époque port d'embarquement pour la pèlerinage du Hadj. Cette ville libre grâce à son statut international devint la sienne et le théâtre de ses activités. Livres, journaux, correspondance … le jeune Guennoun va se former en autodidacte et en langue arabe. Il étudia le Coran et le Fiqh avec son père et son oncle et surtout côtoya les grands savants de l'époque qui transitaient tous par Tanger. Guennoun s'intéressa aussi à ce qu'apprenaient les jeunes gens de son époque dans les différentes légations étrangères de Tanger. Il accéda, via des traductions égyptiennes et libanaises, aux classiques occidentaux : Tolstoï, Shakespeare, Hugo, Rousseau, Goethe, Mirabeau … Sa liberté d'autodidacte lui a permis d'échapper aux clans et chapelles des filières académiques.

Si Abdallah Guennoun illustre au plus haut niveau l'autre culture tangéroise, celle dont on ne parle jamais dans les publications internationales, la culture arabo-islamique de Tanger. Comme le dit Mohammed Tozy : " Si Abdallah Guennoun (…) figure emblématique de cette culture tangéroise vouée à l'ignorance et à l'oubli (…). Mais il n'est pas le seul, car paradoxalement cette cité cosmopolite ouverte sur la mer et sur l'étranger est aussi un des bastions de la civilisation arabo-musulmane et de la littérature arabe. "

On ne peut comprendre le trajet de Guennoun que si on le replace dans le contexte où il a grandi. Le Maroc est un protectorat européen. Grâce à son installation à Tanger, il a pu se frotter à la culture occidentale dont il a pu apprécier la puissance. Comme beaucoup d'intellectuels marocains de l'époque, il a choisi de lutter pour l'indépendance de son pays. Il l'a fait avec ses moyens à lui : la théologie et la littérature. C'est pour cette raison qu'il rallia le mouvement salafiste qui lui permettait de parler politique d'une manière religieuse. Ce courant religieux réformiste, né en Egypte au XIXème siècle irriguait tous les mouvements nationaux des pays arabes confrontés à la colonisation européenne. Il se détourna plus tard de ce mouvement quand celui-ci devint, pour des raisons conjoncturelles, un dogme de plus, incarnant une orthodoxie exclusive et intolérante.

Il fut un créateur infatigable d'institutions. L'association tangéroise musulmane de bienfaisance avait pour objectif de contrer l'infiltration de valeurs étrangères au sein de la société tangéroise. Il a tenté de théoriser la poussée colonialiste et comme à son habitude associa l'action à la réflexion en créant une école libre pour diffuser ses idées nationalistes en 1936 : l'Ecole Musulmane Libre. Cette école ne lui donnant pas entière satisfaction, il créa un Institut d'études religieuses en 1945 (l'Institut Islamique) toujours avec l'objectif de défendre les tangérois contre les excès de la colonisation. En 1985, il fit donation de sa bibliothèque personnelle à la ville de Tanger.

Au plan national, il a dirigé le Comité d'Action Marocaine jusqu'à la scission de 1937 entre Mohammad Hassan Ouazzani et Allal El Fassi. En 1940, il a rejoint le parti national pour la réalisation du plan des réformes. Il a également représenté l'Association des Etudiants Musulmans Nord-Africains à Paris.

Son ouverture sur le monde lui a permis de jouer un rôle d'intermédiaire obligatoire entre tous les intellectuels marocains de l'intérieur et de l'étranger.

Guennoun a été investi de sa charge de 'Alim, lettré musulman impliqué dans la vie sociale de ses coreligionnaires mais également dans la vie politique de son pays. Abdallah Guennoun exerça son magistère au plus haut niveau et avec la plus haute intégrité. En 1961, il fut le premier chef de la Ligue des Oulémas du Maroc qui venait d'être créée. Il assumera sa charge pendant trente ans. Guennoun sera très proche du pouvoir sans jamais s'en mêler. Il assura ses fonctions de conseil et sut prendre ses distances quand il était en désaccord. Toute sa vie, il a cultivé cette dualité dans sa vie publique : membre du Conseil du Trône mais Secrétaire Général de la Rabita des Oulémas, collaborateur de la Revue du ministère des affaires religieuses mais animateur principal du très critique Al-Mithâq.

Il fut également le premier Gouverneur de Tanger après l'indépendance en 1956.

Si Abdallah Guennoun était également un essayiste de grande ampleur. Il publia entre 1927 et 1928 une monographie d'un Maroc patriotique intitulée " An Nubûgh Al Maghribi " (Le Génie Marocain) où il met en valeur l'excellence de la pensée et de la littérature marocaines. Il a été membre des plus grandes universités arabes : Le Caire, Damas, Bagdad, Amman.

Au-delà de la dimension intellectuelle du 'Alim, l'humanité du personnage en fait une source d'inspiration permanente : humour, distance, modération. Il disait que la fonction des Oulémas était périlleuse pour la liberté. S'il s'est approché du pouvoir pour servir la cause nationale, il s'est toujours méfié des excès de tous les pouvoirs qu'il soient politiques ou religieux. De tels hommes sont rares. Ils ne sont jamais cités en exemple par ceux qui aspirent à exercer une quelconque autorité sur les autres.

Abdallah Guennoun a été un passeur, un honnête homme reflétant par sa vie le rôle de Tanger. Un entre-deux mondes, terroir fertile d'intellectuels se nourrissant du dialogues des cultures qui la traversent depuis toujours, sans jamais renier leur authenticité.

Sidi Abdallah Guennoun est un homme précieux. Puisse son exemple être suivi.

(Né en 1908 à Fès - Mort le 9 Juillet 1989 à Tanger)

EL ANDALUZ


Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 19 November 2007, 02:14


Merci Rbati-Bouknoune de nous avoir transmis cet article de Oussama ZEKRI émanant du site tangérois. Merci encore pour ce rappel. En effet Tanger ne peut être dissociée du nom de Sidi Abdellah Guennoun.

Sidi Abdellah Guennoun illustre, entre autre, l'autre culture, l'école libre musulmane.

L'école Sidi Abdellah Guennoun de Tanger
Fichiers:
ecoleaguenoun.jpg
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:40
Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 20 November 2007, 20:16


> C'est le fameux café Tingis au cOEUR du petit
> socco. En outre, le serveur est toujours là, un
> garçon de la Médina.
> hharrouch
Fichiers:
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:41
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 21 November 2007, 09:12


Très touchante cette photo
on a envie de venir et de prendre le thé à la menthe! le meilleur du monde!

lors de mon voyage à Casa, j'en ai fait une consommation sans modération!!!


bonne journée
colette

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: znebar (IP enregistrée)
Date: 21 November 2007, 20:16


lo et oui, surtout si c'est un bon verre a la menthe sur la terasse du fameu café el haffa qui date de 1929 et qui existe tjs avec les memes consomations lol thé verre a la menthe et bissara lol ( potage saint germain pr ceux qui l ignore).

Amicalement reda

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: PHOTOS DE LA VILLE de TANGER
Auteur: jean-marc (IP enregistrée)
Date: 22 November 2007, 00:42


Haifa a écrit:
-------------------------------------------------------
> >
>
> El-Ksar Sghir, station balnéaire de rêve.


Bonsoir, c'est pas à cet endroit que l'on construit le port de Tanger-Med?
jmarc

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: PHOTOS DE LA VILLE de TANGER
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 26 November 2007, 20:49


Bonsoir!
demain je vais retrouver une amie d'enfance tangéroise que je n'ai pas vue depuis au moins 50 ans!!!


quelle émotion de part et d'autre!!!


nous parlerons beaucoup bien sur de Tanger!!!!
amicalement
collette

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: PHOTOS DE LA VILLE de TANGER
Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 27 November 2007, 23:11


arc a écrit:
-------------------------------------------------------
> Bonsoir!
> demain je vais retrouver une amie d'enfance
> tangéroise que je n'ai pas vue depuis au moins 50
> ans!!!
>
>
> quelle émotion de part et d'autre!!!
>
>
> nous parlerons beaucoup bien sur de Tanger!!!!
> amicalement
> collette

Bonsoir Collette,
Merci de partager avec nous vos souvenirs de Tanger de l'époque.
Cordialement,
hharrouch
Fichiers:
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:42
Re: PHOTOS DE LA VILLE de TANGER
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 30 November 2007, 20:30


Bonsoir!
bien sur nous avons parlé de Tanger de notre enfance!
y'a longtemps d e cela
années 46 à 55

donc de très vieux souvenirs!!!!!

un Tanger qui n'existe plus ou presque........


a bientôt

collette

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: PHOTOS DE LA VILLE de TANGER
Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 1 December 2007, 00:38


Bonsoir collette,
Effectivement il ya longtemps. Que le temps passe vite...
Bien cordialement,
hharrouch


La légation de France en 1950
Fichiers:
Bpastr04 légation de France 1950.jpg
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:42
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 1 December 2007, 11:46


Bonjour harroush

si je retourne à Tanger inch allah! je me permettrai de te contacter
pour te demander des petits conseils!!!


bonne journée
collette


Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 1 December 2007, 20:31


Inchallah Collette et ce avec plaisir.
Bonne soirée,
hharrouch

Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 2 December 2007, 01:52


Bonjour,
Une image sympa du café Hafa sur les hauteurs du Marschan
Cordialement,
hharrouch
Fichiers:
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:43
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 2 December 2007, 09:56


Bonjour Harroush!
merci j'adore cet endroit
que c'est paisible! et quelle vue!
j'espère que cet endroit sera préservé face aux spéculations immobilières qui vont bon train en ce moment au Maroc!
inchallah!
bon dimanche Harroush et a bientôt
collette

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: harrouch 57 (IP enregistrée)
Date: 2 December 2007, 13:21


Un excellent dimanche collette
Tanger, le quartier de la Motnagne "jbel el kbir"
Fichiers:
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:44
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 3 December 2007, 09:19


Bonjour!



Que c'est beau! j'allais dans ce quartier de la montagne quand j'étais petite, retrouver mes 2 copines d'enfance......

bonne journée
collette

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: Haifa (IP enregistrée)
Date: 4 December 2007, 23:22


Pour Harrouch et tous les amoureux de Tanger. Tanger ou j'ai résidé pendant 7 ans.
Fichiers:
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:44
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: Haifa (IP enregistrée)
Date: 4 December 2007, 23:24


Pour les amoureux de Tanger.
Fichiers:
maroc798.jpg
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
23 février 2008, 07:45
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: arc (IP enregistrée)
Date: 5 December 2007, 09:47


Bonjour,
Magnifique ce Théatre, j'espère que tout le monde va pouvoir s'entendre pour le rénover!




Harrousch, j'ai un livre sur >Tanger offert par une amie lors de mon voyage à Casa, les transitions d'un Tanger qui bouge, pas toujours dans le bon sens, écrit par un Tangérois
si tu veux je te donnerai le titre
bonne journée à tous
collette

Options: Répondre•Répondre en citant
Re: LA JOLIE VILLE DE TANGER
Auteur: Haifa (IP enregistrée)
Date: 5 December 2007, 20:32


Café Tingis pour Harrouch.
Fichiers:
maroc906.jpg
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved