Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE

Envoyé par bleon 
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
07 octobre 2013, 08:30
SUITE / LA GARA
Pièces jointes:
Capture PALMIER 2.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
08 octobre 2013, 03:10
j'avais dit le djebel Abbadine mais en fait il se pourrait que ce soit une autre montagne dans le même alignement : postulants : dj Aourja ou plateau Tamsilt ???
Sur certaines photos modernes prise dans l'axe de l'AHANSAL d'un peu plus haut, dans un échancrure, je crois voir une montagne plus haute , souvent plus enneigée et plus lointaine : l 'Azourki ????????
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
08 octobre 2013, 13:47
Tu veux parler de celle-ci?
Pièces jointes:
Table 4.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
08 octobre 2013, 13:51
Version enneigée
Pièces jointes:
Table 5.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
09 octobre 2013, 03:04
c'est une hypothèse bien sûr, certes un peu fragile, l A zouki c'est grosso modo au dessus de Z Ahansal dans la direction qu'on examine : haute montagne visible de loin et plus enneigée longtemps .
je ne sais pas, si de nos jours , au dessus du barrage vers le Doigt ou un peu plus loin,des lecteurs nous confirmeront que l'on peut voir l 'Azourki ou une autre montagne haute et très enneigée .
Reste aussi à savoir, Bléon, si tes photos sont celles de l'Azourki ??? il semblerait quand même mais un regard averti local pourrait -il- confirmer ou infirmer ?
Pièces jointes:
Capture  BIN KSAR 2.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
09 octobre 2013, 05:14
Celui que tu nous montre là paraît bien être le Djebel Azourki et celui, plus allongé, que j'ai montré avant le Mgoun.
Mais l'avis d'un connaisseur serait le bienvenu.
Pièces jointes:
Azourki et Mgoun.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
09 octobre 2013, 07:52
Bleon
donc il apparait certain que sur la rive droite du barrage, un peu hauteur, on peut voir, au moins dans cette échancrure , une montagne plus loin, plus haute et plus enneigée ; Azourki plus que Mgnoun ( plus loin ) , après c'est une question d'angle . Il me paraît possible que des montagnes aussi hautes ( des 4000 ou presque ) puissent se voir d'aussi loin , si ,devant ,le champ visuel est un peu dégagé . R este possible aussi que nous voyons des montagnes plus proches mais moins hautes : des 2000 2500 ? Mais nous avons une masse neigeuse très importante et persistante .
Nous nous excusons auprès des gens qui voient chaque jour ces paysages et qui savent tout ça alors que nous dissertons sur des photos sat , de vieilles cartes postales et de très maigres souvenirs personnels ; Beaucoup de ces gens aiment leurs paysages et aussi les faire admirer, si j'en crois certains blogs remarquables : félicitations !

joins une photo communiquée par orev d'un photographe pro dont j'ai oublié le nom ( elle peut le rappeler si elle veut ) qui nous est aussi connue en carte postale signée Flandrin .
L angle n'est pas le même mais nous apercevons au deuxième rang des montagnes plus hautes mais à mon avis moins loin et pas dans la même direction que l ' Azourki , le Chito ???
Pièces jointes:
Capture orev pt vert.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
09 octobre 2013, 10:15
suchet
Le photographe est VERBELKE. Photo du 11 avril 1954.

Voici maintenant une vue panoramique du 24 novembre 1953, soit un an après la mise en eau.
Si cela peu faciliter les recherches ? !!
Nous avons toujours cette fameuse 'ruine au doigt' sur la droite.
Elle devient mondialement célèbre !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/10/2013 10:20 par orev.
Pièces jointes:
Image3.jpg
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
10 octobre 2013, 05:47
la photo devrait être prise vers Ouaouizert:
quelqu'un reconnait - il quelques montagnes, par exemple avec le fond des panoramas .
Pièces jointes:
Capture OUAIOUIZET CUVETTE  FALAISE.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
11 octobre 2013, 08:01
Après découverte sur Internet de l'existence d'un livre( pas e-book mais papier seulement) de P Lévêque dédié à la construction du barrage, voici la carte d'installation du barrage qui figure sur cet ouvrage.

Elle nous conforte sur les déductions que nous avions faite à partir des photos, à savoir:
carrière, 1° station de concassage, tapis roulant jusqu'à la 2° station où se fabriquait le béton.
Elle confirme aussi que le Ksar de Foucauld , bien à cet endroit, a eu un usage à ce moment là puisque nous avons vu qu'il avait été électrifié et que la carrière éclairée la nuit devait fonctionner 24h/24

Les deux câbles des blondins arrivent chacun au pied d'une des 2 toupies à béton (deux cercles noirs ici) où les bennes étaient chargées.

Ce qui est nouveau, c'est que nous apprenons que le fonctionnement des blondins était fait à partir d'une cabine de commande un peu à l'écart sur la droite ici); J'imagine que c'est pour avoir un peu de recul pour pouvoir voir les blondins circuler sur les câbles et savoir à quel endroit précis il fallait arrêter le chariot et descendre les bennes sur l'ouvrage pour que le béton soit déversé au bon endroit.
Pièces jointes:
Capture bin istallation.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
11 octobre 2013, 08:24
3 P

Je ne me souviens pas si nous vous avons montré comment nous avons su que la carrière était éclairée

P1 poteau en bois, P2 pylône électrique métallique P3 é projecteurs ronds et blancs sur cette photo.
Pièces jointes:
Explosion 4.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
12 octobre 2013, 02:29
clic droit ecran
clic afficher l'image
pour avoir le panorama entier

J'ai essayé de montrer le panorama des 2 tours de contrôles aux 2 engins mobiles en coupant une carte postale ;
ces tours apparaissent sur de nombreuses photos, jusqu'à présent on ne connaissait pas leur usage ! On doit bien les avoir en couleur sur certaines photos Michel/ Orev ?
Pièces jointes:
Capture bin tourcommande blondins.JPG
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
13 octobre 2013, 11:56
Bléon
Tu as déniché un schéma exceptionnel Vraiment ! Chapeau !
Toute l’explication de la construction du barrage est là ! Hors fondations.
On retrouve la plate forme des 112 guitounes avec la casbah du père de Foucauld
Les deux batardeaux, un en amont et l'autre en aval.
Et toute la circulation des rochers, depuis l’explosion et préconcassage, dont tu as trouvé ensuite le circuit jusqu’aux deux silos où s’effectue un concassage terminal et la fabrication du béton.

La forme de cette rampe où circulent les pylônes mobiles des blondins (que l’on voit très bien sur la photo de suchet), est obligatoire pour un barrage en voute
Il y a deux cabines de manœuvres de blondins. (Car à l’époque l’ordinateur n’était pas encore pour les professionnels).
Pourquoi deux cabines ? Parce qu’il y a deux câbles pour les « sceaux » à béton.
Pourquoi deux câbles ? C’est en barrage en forme de voute (pris entre deux flancs de montagne) Mais ce n’est pas la seule raison. Car avec un seul blondin la construction aurait pris deux fois plus de temps.
De plus un barrage en voute est construis par piliers qui sont reliés les uns aux autres par des joints.
Avec un barrage droit et la force des eaux du lac (combien de milliers de m cube ?) n’en aurai fait qu’une bouchée. Sauve qui peu !
Les joints entre les piliers permettent d’équilibrer les forces. Ou plutôt d’absorber les forces.
suchet
Pour ceux qui n'arrivent pas à afficher l'image voici les cabines de manoeuvres.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13/10/2013 12:06 par orev.
Pièces jointes:
cabines de manoeuvre.jpg
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
13 octobre 2013, 12:26
Questions

Travaillaient-ils là dedans avec des jumelles pour suivre blondins et bennes?

On sait que le Maroc est très fort question de jointsthumbs up smiley. De quoi pouvaient- être-t-ils bien constitués? Une super glue pour piliers?
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
13 octobre 2013, 12:35
Autre question

Pourquoi y avait-il des batardeaux (2 ?) en aval ? Pour empêcher l'eau qui sortait du tunnel de dérivation de remonter jusqu'au pied du barrage ?
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
13 octobre 2013, 13:29
Citation
bleon

On sait que le Maroc est très fort question de jointsthumbs up smiley. De quoi pouvaient- être-t-ils bien constitués? Une super glue pour piliers?
Joint, le noir marocain, excellent. Mais 15 ans que je n'y est pas gouté.
Pour les autres questions, la suite demain
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
14 octobre 2013, 02:25
orev
joints
Pour les matériaux, on choississait de préférence ce qui était local et moins cher . En plus on évitait les solutions fumeuses .
Comme on n'était pas dans le Rif , pour les joints on s'est rabattu sur des injections d'un ciment spécial et des lames de cuivre pour l'étanchéité .

Voûte, cette solution a été retenue très vite selon certains critères : en particulier, entre autres la qualité des appuis en bas et sur les cotés et aussi l'économie en béton ( donc ciment onéreux ) par rapport à un barrage poids ( voûte ou droit
Blondin , il me semble que la rampe circulaire permettait pour le cable porteur d'avoir une longueur fixe ; le système devait être asez complexe avec d'autres cables pour le déplacement, la descente du blondin et peut - être pour commander l'ouverture ;
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
14 octobre 2013, 03:15
Les blondins du Bin sont affichés sur le plan Lévêque à 15 t.
Combien de fois 15 tonnes de béton le Bin a-t-il dû nécessiter ?

C'est moi le, clic SVP, blondin à voir fonctionner sur la vidéo (PLAY ALL)
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
14 octobre 2013, 03:59
Vous avez vu la complexité du câblage, du mécanisme et de la manœuvre?
Et moi, pauvre pécheur maladroit du bord du Bin, en train de me faire des sacs de nœuds et des perruques blondinettes avec mon unique crin de pêche!!!spinning smiley sticking its tongue out
Re: LE BARRAGE DE BIN EL OUIDANE
14 octobre 2013, 09:13
Joyeux Aïd El Kébir



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14/10/2013 09:15 par orev.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2020 - DAFINA - All Rights Reserved