Share |

ELOGE A LA RAISON, par Jacques Hadida

ELOGE A LA RAISON, par Jacques Hadida

Et me voila près à attaquer un nouveau sujet, celui de la raison.
Ce serait logique vu que mes précédents sujets étaient la connaissance, l'intelligence et l'imagination.
J'imagine que le suivant sera peut-être la logique, car sans logique la raison est inutile.
Ai-je raison de penser ainsi?
C'est ce que nous allons voir.

D'abord, que nous dit le dictionnaire de la raison?
Il s'agit d'une faculté propre à l'homme de connaitre et de juger.
Nous cultivons notre raison et parfois nous la perdons. Elle nous permet de distinguer le vrai du faux , le bien du mal. Elle peut même régler notre conduite.
C'est bien Molière qui a dit que la parfaite raison fuit toute extrémité.
Avons-nous atteint l'âge de raison?
Souvent, il faut se rendre à la raison. Alors que se résigner, c'est se faire une raison.
Que dire d'un mariage de raison?
Il est aussi vrai que le cœur à ses raisons que la raison ne connait point.

Est-il vrai  de penser que si tout le monde vous donne raison, c’est que vous êtes d’une intelligence remarquable ?
A moins que vous ne soyez le patron où la patronne, et alors, noblesse oblige.
Car il est vrai qu'avoir raison de quelqu'un, c'est triompher, avoir l'avantage sur lui.

Il me navre cependant de penser que plusieurs qui croyaient avoir raison, ont fini par être étouffés. Et pourtant cette raison a eu beau crier.

N'entendons nous pas autour de nous: navré, vous n'avez pas raison, c'est l'autre qui a raison.
Pourquoi n'ai- je pas raison?
Il y a ce merveilleux mot de Jonathan Swift qui prétend qu'on ne peut convaincre quelqu’un par la raison d’abandonner quelque chose qu’il a adopté sans se baser sur la raison.
Et pourtant j'ai lu quelque part  qu'il faut nous méfier de ceux qui cherchent à nous convaincre par d’autres voix que celle de la raison, cette même raison qui est la lumière de l’intelligence, avec des principes naturels de la connaissance certaine, de l’action juste.
Et si ceci nous met de mauvaise humeur, cette dernière selon Léon Tolstoy est la raison de blâmer les autres et ceci cause en nous de mauvais sentiments car plus nous blâmons les autres, pire nous nous sentons.

C'est bien Albert Camus qui nous a appris que si le monde est sans raison, sans dessein, si aucune volonté ne l'anime, si l'éternité est vide, alors nous tombons dans l'absurde.
Ce même Camus a ajouté que vu que le monde est sans raison, sans dessein ni conception, vu qu'aucune volonté ne l'anime , vu que l'éternité est vide, alors méditez, agissez, aucun de vos vains bruits ne vous rendront assez sourds pour entendre le grincement du grain de sable dans la machine.

Un peu ce que Voltaire a dit avant lui, que lorsqu'on examine cela de près, il semblerait que la doctrine opposée au destin est l'absurde. Mais plusieurs sont malheureusement destinés à la raison. Certains n'ont pas la raison du tout. Et d'autres pour persécuter ceux qui raisonnent  alors qu'un raisonnement est une opération de la pensée qui consiste à enchaîner des jugements selon des principes déterminés et à en tirer une conclusion.

C'est drôle, on a également dit que préférer  la raison à la félicité c'est être insensé.
Alors que Condorcet, lui, va plus loin et crie que le triomphe rapide de la raison et de la liberté a vengé le genre humain.

  Et si le propre de la philosophie était de tenter une évaluation et un jugement, il faudrait alors qu’une enquête sur la raison comporte une critique de sa valeur.
Et dire que j'ai vécu une situation alors que j'avais un enfant qui raisonnait supérieurement à un adulte et l'on me disait de cesser d'en faire un monstre car le monde déteste une sagesse prématurée chez un enfant.

C'est P.Morgan qui a dit qu'un homme a toujours deux raisons pour ce qu’il fait- une bonne et la vraie .

Je vais dire quelque chose qui ne plaira certes pas à plusieurs, mais cela fait partie de la vie:
Les sociétés patriarcales sont friandes de répéter tendrement que la femme est un être cher sans raison alors que les sociétés colonialistes proclamaient que le Negre, ou le sauvage est un être sans raison. Et il est toujours trop généreux de créditer le pouvoir avec le privilège de la raison.

En examinant cela de plus prêt, il semble que la doctrine opposée au destin est l'absurde. Maus il y a tellement de gens destinés à mal raisonner. D'autres ne raisonnant même pas. D'autres encore persécutent ceux qui raisonnent.
Ceci n'est pas de moi mais de Voltaire.

C'est Albert Einstein qui a dit que la curiosité avait sa propre raison pour exister mais un certain Ken Olson, Président et Fondateur de Digital Equipment Corp en 1977 n'a pas bien compris ces mots car il a alors dit: .il n'y a pas de raison que quiconque veuille avoir un ordinateur dans sa maison. Triste, n'est-ce-pas?

Quels sont alors les éléments qui contrediront la raison ?
En effet l'ego règne de façon suprême sur la raison.
Parler et raisonner n'a pas le millième de l'influence qu'a un bon exemple.
De fortes émotions sont supérieures à la raison dirait Ayn Rand
L'imagination sans la raison n'est que pure fantaisie alors que la raison sans imagination est stérile, selon Julia Baggini.
Dans la Sagesse du Corps de Sherwin B. Nuland, il est dit que présumer savoir défie toute logique et s'envole devant  la raison.
Je finirais en disant que si l'argent selon Jacques Attali est la raison pourquoi le commerce existe, l'art de penser et de raisonner est le plus fort.

JACQUES HADIDA 
Jacqueshadida1@yahoo.com

Contenu Correspondant