Share |

La musique judéo-espagnole

La musique judéo-espagnole

 

Après leur expulsion, les juifs séfarades établirent de nouvelles communautés sur le pourtour méditerranéen, notamment dans des régions dépendantes de l’empire ottoman : la Turquie, le Maroc, la Tunisie, la Grèce, la Bosnie, la Bulgarie, la Syrie et d'autres pays.

Depuis la fin des années 1960, le répertoire de chants populaires judéo-espagnols connaît une grande vogue en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique Latine et en Israël. Mais la majeure partie, sinon la totalité, des disques mis sur le marché sont des enregistrements réalisés par des interprètes professionnels à partir de transcriptions musicales puisées dans des anthologies et arrangées. Il existe peu d’enregistrements de ces chants dans une interprétation véritablement traditionnelle.
La playlist que nous vous proposons ci-dessous est représentative de cette diversité d’interprétations. Source

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant