Share |

Le chat de l’Ashram

Le chat de l’Ashram

 

 

Lorsque, chaque soir, le maître s'asseyait pour la prière, le chat de l'ashram distrayait les fidèles. Aussi ordonna-t-il qu'on attache le chat durant la prière du soir.

Longtemps après la mort du maître, on continua d'attacher le chat durant la prière du soir. Puis, quand le chat finit par mourir, on amena un autre chat dans l'ashram, pour qu'il puisse être dûment attaché durant la prière du soir.

Des siècles plus tard, les disciples du maître écrivirent de savants traités sur le rôle essentiel d'un chat dans le bon déroulement de toute prière.

Nous vous laissons le loisir d’appliquer cette histoire aux multiples doctrines religieuses. Quand la pensée se nourrit de ses propres traditions, le symbole se dégrade en superstition et le mythe s'affadit en doctrine.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant