Share |

Traduction assermentée

Traduction assermentée

Le domaine de la traduction est très vaste. Nous pouvons retrouver la traduction littéraire, scientifique, mais également des traductions techniques telles que la traduction certifiée ou même encore la traduction assermentée. Cependant, pour qu’une traduction soit réellement assermentée, il faudrait éviter de confier ses documents au premier venu. En effet, vous devez effectuer une recherche minutieuse avant de décider à qui confier cette responsabilité, car ce n’est pas toutes les plateformes de traduction ou tous les traducteurs qui sont capables d’effectuer une traduction assermentée. Si vous ne souhaitez pas chercher trop longtemps, alors vous pouvez directement effectuer votre traduction assermentée chez Protranslate, car cette plateforme a suffisamment d’expérience et est réputée pour toujours fournir des traductions de qualité à des taux exceptionnels.

Une traduction assermentée est une traduction officielle effectuée par un « expert », traducteur assermenté, portant son sceau officiel. Un traducteur assermenté est une personne qui, sous réserve de certaines exigences en matière d’éducation et d’expérience, a prêté serment devant un tribunal, après quoi les traductions qu’il produit sont acceptées comme une interprétation fidèle de l’original. En termes plus simples, cela signifie que les documents qu’ils traduisent sont juridiquement considérés comme valides. En décidant de louer les services d’un traducteur non assermenté, vous prenez des risques et rencontrerez certainement des difficultés face aux autorités lors de la soumission de ces documents. N’oubliez pas que tout en France doit être officiel.

Sont-elles nécessaires ?

C’est là, chers lecteurs, la question qui préoccupe beaucoup les expatriés. Alors qu’un expatrié était en train de demander sa carte vitale, on lui a dit qu’il avait besoin d’une traduction assermentée de son acte de naissance. Cependant, beaucoup d’autres expatriés ont dit qu’ils n’étaient pas obligés de le faire et se sont donc économisés une cinquantaine d’euros en frais de traduction. Voici où la confusion s’installe, faut-il le faire ou pas ? Nous venons à la conclusion que oui, il est important de le faire, car chaque caisse maladie était peut-être différente et nécessitait différentes choses (en fonction des difficultés que les personnes qui y travaillaient voulaient que votre vie soit). Dans tous les cas, il est toujours préférable d’être du bon côté, de respecter les règles.

Retenons tout de même que le 9 juin 2016, le Parlement européen a adopté le règlement, proposé par la Commission, visant à réduire les coûts et les formalités pour les citoyens qui doivent présenter un document public dans un autre pays de l’UE. Vous l’avez deviné, l’un de leurs domaines de réduire les coûts était une traduction assermentée. Le Parlement européen a décidé que les documents publics (naissance, mariage ou absence de casier judiciaire, par exemple) émis dans un pays de l’Union doivent être acceptés comme authentiques dans un autre Etat membre, sans qu’il soit nécessaire de porter un cachet d’authenticité (c’est-à-dire l’apostille). Le règlement supprime également l’obligation pour les citoyens de fournir dans tous les cas une copie certifiée conforme et une traduction certifiée conforme de leurs documents publics. Les citoyens peuvent également utiliser un formulaire standard multilingue, disponible dans toutes les langues de l’UE, pour présenter l’aide à la traduction jointe à leur document public afin d’éviter les obligations de traduction.

Contenu Correspondant