Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

LE COIN DE POESIE

Envoyé par yossioch 
Re: LE COIN DE POESIE
25 février 2006, 10:23
Yossi,

Après un long moment d'absence, je retrouve le Coin de Poesie et je fait connaissance avec tes poèmes. Vraiment tout y est, l'imagination, la culture.. c'est un régal de les lire.

Bravo, continue.

alegria
Re: LE COIN DE POESIE
05 avril 2006, 01:10


Pour tous ceux qui se demandent où je suis passé me voilà! Voici un nouveau poème pour commencer :

Un Amour impossible

Oui, nous devons bien sûr nous avouer
Que notre impossible amour était voué
A l’échec. Malgré nos vies brisées
Nous n’eûmes pas le courage de tout délaisser.
Il fallait reprendre du début , tirer un trait,
Reconstruire un avenir à meilleur attrait.
L’un pour l’autre nous sommes restés un désir,
Un espoir, une pensée que nous voudrions saisir
A la première occasion. Nos lettres distancées
Pleines d’affection, de mots doux, reflètent nos pensées.
Chaque occasion est la bonne pour nous écrire,
C’est la voie que nous gardons pour nous chérir.
Ce que tu ne dis pas, je le lis entre les lignes,
Alors je crois t’entendre me parler en sourdine.
Il peut nous arriver à aimer à tout âge,
Mais le nôtre nous prescrit de rester sages .
Nous ne pouvons aujourd’hui tous les liens briser,
Refaire notre vie au prix d’être méprisés
Par nos enfants, nos proches, tout notre monde
Qui ne comprendront jamais nos raisons profondes.
Ces raisons ,bien sûr ne sont connues que de nous deux
Et nous ne pourrons pas ainsi nous attendre d’eux
De pas même un brin de compréhension
Qui puisse expliquer notre révolution.
Alors notre amour s’exprime par correspondance,
C’est ainsi que nous exprimons nos secrètes tendances.
Et depuis, notre amour est la source de mes poèmes
Et cette source ne tarira pas tant que je t’aime.
Voilà pourquoi cet amour est peut être impossible
Mais pour moi c’est la flèche qui a déjà atteint sa cible.

21/03 – 30/03/2006






Re: LE COIN DE POESIE
18 mai 2006, 13:04
A Yossi Ohayon,

Comme je l'ai dit dans la rubrique Cours Complémentaire, tu es un grand poète, bravo !!!
tu es fort , est-ce que écrivais quand tu étais étudiant ou ce don t'est venu après ? en tous cas continue , et bravo encore.
malia
Re: LE COIN DE POESIE
20 mai 2006, 01:38
Chère Malia,

Je suis très confus de tes compliments : je ne me considère pas comme un grand poète mais tout simplement et pas moins modestement je crois que je sais bien m'exprimer et choisis mes mots pour le faire . Bien entendu j'aime beaucoup écrire surtout en vers pour la simple raison que d'abord celà m'oblige à réfléchir pour bâtir la phrase soumise à un discipline assez dure et aussi pour écrire le plus court possible .

Non , je n'ai jamais écrit quand j'étais étudiant mais dans mes discertations dans les hautes classes j'ai toujours reçu des compliments . Par exemple , en Seconde j'ai reçu le prix d'Excellence en Français , étant été trois trimestres le premier en classe pour cette branche ; Au premier Bac j'ai reçu 14 sur 20 en dissertation philosophique et ainsi de suite . Mais je n'y avais pas vu quelque chose de spécial ou un don : c'était naturel , puisque j'étais bon élève tout aussi bien dans les autres matières : Maths , langues et le reste .

Mais un beau jour , il ya de celà près de 20 ans , j'admirais une femme russe , nouvelle immigrante : elle était si particulière que sans le vouloir je lui ai écrit un poème en Hebreu ( oui , j'ai beaucoup écrit en cette langue aussi) qui a jailli de moi . Depuis , j'ai bcp écrit en Hebreu mais en Français j'ai osé à le faire seulement depuis que j'ai retrouvé le site marocain Dafina, d'abord avec hesitation mais après un cetain succès , j'ai eu le courage de continuer .

Je ne me considère pas comme poète mais il faut dire que j'ai l'esprit très jeune , ce qui me permets d'écrire des poèmes d'amour !

Et pour finir , encore une correction , Mélia , J'ai par erreur signé
" Almera " sur ma dernière réponse qui t'étais adressée.C'est le nom aussi de ma voiture " Nissan Almera "! Ma femme s'appelle LEVANA !!

Tu pourras lire après celà un nouveau poème qui , j'espère te plaira

Yossi Ohayon



Modifié 3 fois. Dernière modification le 23/12/2006 08:01 par clementine.
Re: LE COIN DE POESIE
20 mai 2006, 01:44

J'ai une copine en Espagne qui est amoureuse d'un jeune garçon et elle me l'a dit par Email en commençant sa lettre par " JE SUIS PERDUE !! et celà m'a immediatement inspiré le poème que voici :


Je suis perdue

« Je suis perdue, je suis amoureuse !
Que vais-je faire , je suis si heureuse !
Le sait-il au moins ? je suis si anxieuse !
Le lui dirai-je, je suis si peureuse » !

C’est ainsi que Noah sa lettre a commencé ;
Elle ne pouvait pas mieux son bonheur énoncer ;
Rapidement elle a sa confusion dénoncé.
En quatre mots ses sentiments a annoncé.

Oh ! que j’étais confus de sa franchise !
Je ne m’attendais pas à cette surprise,
J’en suis si fier, il faut que je le dise :
Son aveu pour moi vaut plus que mille bises !

Je l’ai prise entre mes bras, dans ma pensée
Et je l’ai entraînée avec moi à danser.
En une valse ma réponse j’ai condensé
Et les mots que j’ai dits étaient très osés.

« Noah ma chérie, il ne faut pas avoir peur,
Tu vas peut être bientôt toucher le bonheur.
Dis lui-que tu l’aimes, ouvre-lui ton cœur ,
Dis-lui que tu le désires, dis- le lui avec chaleur !

Ne penses pas que peut être tu te leurres !
Prends ton courage à deux mains, Noah, c’est l’heure !
Sois donc décisive et sans vouloir être voleur
Cueille cet amour comme un objet de valeur !

Crois-moi, il vaut mieux essuyer un refus
Que de regretter toute la vie de t’être tue
Car le courage t’aura manqué, tu n’as pas pu
Lui ouvrir ton cœur ou tu n’as pas voulu.

Il te faut Noah beaucoup de confiance
Mais mêlée quand même d’un peu de méfiance,
Garde les yeux ouverts. Par acquis de conscience
Sois munie de sagesse mais aussi de patience.

Au revoir Noah, pas de châteaux en Espagne,
Reste pieds à terre pour que cela t’épargne
Une déception. Mais je prie que tu gagnes
Cet amour. Verserons nous bientôt du champagne » ?

02/04 – 05/04/2006



Re: LE COIN DE POESIE
21 mai 2006, 10:31
Cher Yossi,


Tes poèmes sont un pur délice pour moi qui n'ai jamais eu l'âme poétique.
J'aimerais savoir Où tu puises ta creativité et ton imagination mais je crois qu'il n'y a pas de recette et c'est tout simplement un talent inné.
Je continuerai à lire dans ce coin de poèsie et te remercie pour toutes ces heures de plaisir.

Une admiratrice de Montréal

Loulette

Re: LE COIN DE POESIE
22 mai 2006, 12:55
Cher Yossi,

C'est toujours avec plaisir que je lis tes poésies, elles sont très belles. Je t'admire pour ton français si bien parlé et comme l'a dit Loulette plus haut, il n'y a pas de recette, c'est inné!!
Il est vrai que tu as un esprit jeune , c'est ce qu'il faut.
Quant à moi, j'essaie d'organiser mon temps, je suis membre du B'nai B'rith , hier soit par exemple nous avons organisé une très belle soirée où quelques pays étaient représentés le thème "Vivre ensemble",
il y avait des danses folkloriques et Israel a été représenté par le Groupe ADAMA, ce fut un très bon moment.

Je te transmets mes amiiés et je continuerai à lire tes poèmes dans cette rubrique.
Malia
Re: LE COIN DE POESIE
23 mai 2006, 00:04

Chères nouvelles amies et admiratrices , Malia et Loulette ,

Tout d'abord , LOULETTE , je suis heureux de te connaître et bien volontairement tu entres à la liste de mes amies et amis d'autant plus que tes compliments me flâtent énormément ( et qui n'aime pas être flatté ! ). Je suis très content que tu aies aimé mes poèmes et ta sincérité me touche vraiment . Raconte moi un peu ta vie à partir du Maroc jusqu'à aujourd'hui à Montréal . Quant à moi , j'espère que tu as lu un peu plus haut ce que j'avais écrit à Malia à propos de ma vie .
De toute façon je te remercie encore une fois et espère que nous continuerons à nous écrire .

Et toi Malia , continue à me raconter tes activités juives et israéliennes . Raconte moi un peu sur les Bnei Brith et sur le groupe Adama tout en excusant mon ignorance qui provient peut être du fait que je vis en Israel et comme partout je ne m'interesse pas toujours à d'autres activités sionistes .

Malia et Loulette je voudrai savoir quels sont les poèmes qui vous ont plu et je vous promets que j'en écris d'autres que je publierai au fur et à mesure .

Votre obligé , YOSSI OHAYON
Re: LE COIN DE POESIE
23 mai 2006, 11:50
mille mercis Yossioch pour nous avoir fait savourer ces poemes splendides.
quel talent !!
Re: LE COIN DE POESIE
25 mai 2006, 14:40
Cher Yossi,

je te remercie de me compter dans la liste de tes amis et amies . J'aurais tant aimé faire un poeme dans ton COIN DE POESIES , mais j'en suis incapable, il faut avoir été aussi brillant que toi et plein d'imagination, ce n'est pas donné à tout le monde.
Tu me demandes quel est le poeme qui m'a le plus plu, le choix est très dificile , ils sont tous beaux et touchants.
l'amour impossible, je l'ai lu et relu pour comprendre.Une vérité doit peut être s'y cacher, a-t-elle un lien avec ce que tu m'as raconté "mais un beau jour , il y a de celà près de 2O ans) ?

Un autre poeme , hélas bien triste m'a émue "en mémoire de YaëlJ'espère en lire d'autres et encore bravo Yossi.

j'essaierai de t'envoyer des photos de ma petite famille . Malia


Re: LE COIN DE POESIE
27 mai 2006, 09:35

Merci pour ton gentil mot , bientôt tu me liras ici même mais en attendant je voudrais savoir un peu plus sur toi comme je te l'avais demandé il y a quelques jours . Je vais essayer de t'envoyer mon Email par message privé .

En attendant , Bonnes fêtes de Shavouoth .

Yossi Ohayon
Re: LE COIN DE POESIE
27 mai 2006, 11:08
Mon pere Elie et mon frere Gady etant nes a Mogador,j'ai cherche une chanson sur la ville et j'ai trouve une tres belle ecrite en hebreu par Mr Isaac Pariente.j'ai donc decide de la traduire en l'adaptant a une eventuelle musique que je lui composerais,si Mr Pariente le permet naturellement.

La ville de Mogador

Le soleil se leve c’est l’aurore
Les mouettes s’envolent vers le ciel
De loin l’on voit les lumieres de la ville
Les arbres secouent les feuilles brulees
Et les cloches de l’horloge
Annoncent la venue de l’aube

De nouvelles et fraiches odeurs
Montent dans l’air
Les poissons,les fruits ,
les pains et les beigniers

Les colpolteurs commencent
leurs dances et leurs chansons pour vendre
Leurs bombons,leurs jouets
Ou simplement des gateaux

C’est la ville ou je suis ne
On l‘on se reveille au son du coq
Au bruit des vagues
Qui giclent sur les remparts
du château ou j’aimais jouer
Au bruit des sireines des bateaux
Remplis a craquer de poisssons frais

La bas dans le port
Une rangee d’enfants
cote a cote aux matelots
Leurs paniers d’osiers dans les mains
Revenaient souriants avec leur butin
Et dans l’air cette odeur
Du mais cuit au feu

Une ville rempart entouree d’eau de mer
Avec une cote au sable dore
C’est Mogador la ville ou je suis ne
Un melah ,un guetto peuple de gens
Les uns courrant ,les autres simplement assis
Et pour fond le chant du moazin
qui invite a la priere du magreb

Mogador,Une ville pastorale et pittoresque
Une ville pour laquelle je garde un amour eternel

Traduction et musique de felix Abenhaim
Aux paroles en hebreu de Mr Itshak Pariente



Re: LE COIN DE POESIE
11 juin 2006, 06:24
Cher Yossi,
Une posie qui n'est pas de moi, mais d'un ami le Docteur Jean LEVY

Israel qui es-tu ?

Israel, terre d'espoir
tu n'as jamais cessé un jour
de nous ouvrir très grands tes bras
pour accueillir tous tes enfants.

Tu restes aussi le seul refuge
pour des millions d'êtres humains
Isolés dans la diaspora,
Et que tu attends chaque jour.

Tu es le seul fédérateur
Qui accepte la difference
Entre tous tes nombreux fidèles
Témoignage de fraternité.

Tu es tous les jours à la Une dans les médias du monde entier
Mais qui es tu donc aujourd'hui
Pour que personne ne t'oublie?

Ta capitale est mise en cause
Par des ignorants de l'Histoire,
Ils oublient cette volonté
Qui t'anime à tous les instants.

Jerusalem, lumière du monde
tu seras toujours éternelle.
Et, si par malheur on te touche
Dieu ira vite à ton secours.
Re: LE COIN DE POESIE
11 juin 2006, 11:33
Chers poètes et amateurs de poésie

On m'a recommandé de joindre ici un poème que j'ai écris y'a fort longtemps.

Pour les besoins, j'ai du réasjuster les paroles, ceci afin de le mettre en chanson et en musique sur l'air de "J'aurais voulu être un artiste" de la comédie musicale "Starmania" .

Le grand rabbin Sitruk aprés l'avoir entendu interprétée par Sadok, n'a pas tari d'éloges quant à la teneur du message évoqué...un autre rabbin a même affirmé qu'en quelques lignes ont été résumées vingt années de travail d' enseignement religieux.....(il a exagéré bien sûr)............

Donc le voilà.....en chanson parodique ...pour que vous puissez le fredonner aussi....

Téchouva Blues

La Synagogue j'trouve rien à faire
On me voit que le Yom Kippour
Y' a longtemps que j' monte plus au Séfer

J'aime Israël mais qu' pour un tour
C'est à Deauville que j'rejoins mes frères
Au casino pour un poker

Je mange souvent du non-casher
Et à Pessah je n'fais qu'un jour
C'est le désespoir de mon père

Même la fille qui est dans mon coeur
C'en est une qui n'est pas d' chez nous
Je fais beaucoup peine à ma mère

A Shabbat je traite mes affaires
Voici hélas mon univers
Je n' suis qu'un juif que pour l'enfer

J'ai reussi mais je n'suis pas fier
Et dans cette vie j'ai plein de regrets
Ce n'est pas ce que j'aurai voulu faire

Mais qu'est-ce tu veux mon gars
Dans la vie on fait pas toujours ce qu'on veut ,
Essaye alors de faire téchouva
...Et tu verras

J'aurais voulu être un tsaddik
Dans la journée faire des mitsvots
Pauvre j'aurais été un homme riche
Je veux repartir à zéro

Mettre le matin mes téphilimes
Et faire l'étude de la Thora
Vé achem hou ha élohim
Je serais fidèle dans la foi

....Je suivrais toutes les lois

J'aurais voulu être serviteur
De mon rabbi sous la Souccah
Et allumer ma hanouka
Pour être un juif dans la lumière

J'aurais voulu être Loubavitch
Pour savoir enfin qui je suis
J'aurais voulu être un Hassid
Pour comprendre pourquoi j'existe

J'aurais voulu être un Tsaddik......

Bien à vous...bébé maman
Re: LE COIN DE POESIE
11 juin 2006, 12:26
A bébé maman,

j'ai lu votre poésie avec l'ai de la chanson "j'aurai voulu être un artiste"
vous pouvez me croire j'ai bien ri, bravo
Re: LE COIN DE POESIE
12 juin 2006, 02:33

Chère Malia, comme promis, me voilà ici pour te répondre . Je voudrai te dire que ce poème est très sioniste et je le comprends , nous sommes tous passés par là . Le plus important dans ce poème c'est le fait qu'il signale ( ou reconnait ) qu'Israel est le seul refuge des juifs du monde . Je dirai même de façon plus cruciale que l'Etat d'Israel a dressé l'echine des Juifs du monde et surtout de la Diaspora , la preuve c'est par exemple la manifestation en Allemagne des Juifs contre l'Iran ! qui aurait pensé à celà avant l'Etat d'Israel?
Quand à nous en Israel , nous faisons du sionisme tous les jours , des fois très réussi des fois pas du tout , au fond , comme partout ailleurs ! Tant qu'on écrira des poèmes qui chantent le sionisme et Israel , c'est que nous tous sommes sur la bonne voie !

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
12 juin 2006, 02:56

A bébé Maman , je n'ai rien trouvé de parodique dans ton poème pour la bonne raison que c'est ce que pensent ou ont pensé tous ceux qui sont " Ba'alé tchouva " et j'ai des membres de ce genre dans ma famille . Personnellement je n'aime pas ces gens là parceque il pouvaient se donner pareillement aux drogues ou à une autre caste religieuse , le tout dépend du milieu . Mais bien sûr , je préfère quand même ceux qui reviennent en tchouva . Je ne les aime pas parceque automatiquement ils deviennent plus "catholiques que le pape" et ont la manie de voir d'en haut ceux qui n'ont pas fait comme eux et de développer à leur égard des sentiments de dédain et de mépris , alors que je m'attends d'eux qu'ils comprennent les laïques puisque ils viennent de là si recemment !
Ils deviennent aussi enti Israeliens et la plupart ne font pas leur service militaire . Mais le plus grave c'est qu'ils prennent les habitudes des anciens et leurs croyances sans jamais essayer d'y mettre un peu plus de logique et de modernisme .

J'ai encore beaucoup à dire sur ce sujet mais ce sera suffisant pour le moment parceque , comme vous allez le voir , je vais être personnellement attaqué par tous ceux qui ne peuvent accepter des idées autres que les leurs et pour moi le fait d'avoir eu soit disant "l'illumination" divine deviennent illogiques , méprisants reculent de centaines d'années autrement dit ils deviennent archaïques et d'après moi ils causent beaucoup de dégats au Judaïsme

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
12 juin 2006, 03:58
C'est un peu comme les fumeurs "repentis".
Ils deviennent plus anti-fumeurs que les non-fumeurs habituels.
C'est peut-être pour se protéger et s'empêcher de retomber dedans.
Ou aussi parce qu'ils ont passé un cap difficile, autrement plus difficile que celui qui n'a jamais fumé.
Vous remarquerez que le fumeur invétéré, tout comme Yossioch, ne peut absolument pas admettre qu'on l'empêche de fumer et continuer d'intoxiquer tout le monde et il comprend encore moins pourquoi un ancien fumeur ne le défend pas ! Alors il lui en veut encore plus à lui qu'aux non fumeurs.
Re: LE COIN DE POESIE
12 juin 2006, 10:07

Sulamith (Mlle ? Madame ? ) , tu vois tu tombes très exactement dans ce que j'ai dit dans ma réponse à bébé maman : tu m'attaques personnellement , alors que moi j'ai parlé en général sans attaquer personne en particulier . Et pourtant tu ne me connais pas ! C'est exactement la conduite des fanatiques : quand ils n'ont rien à dire alors ils passent à l'attaque personnelle , mais je ne t'en veux pas , j'y suis habitué !

Cependant je voudrais que tu saches que je ne suis pas un non-fumeur invétéré comme tu dis : j'ai cessé de fumer il y a 20 ans et justement j'aitais grand fumeur , donc tu es mal placée pour me parler des fumeurs et des repentis-fumeurs et des non fumeurs invétérés ! Seulement voilà , quand j'ai cessé de fumer je ne suis pas devenu anti-fumeur et je n'ai jamais préché de cesser de fumer , sachant que seule la persuation personnelle est effective . Certes je defends de fumer chez moi à la maison mais c'est mon droit et rien de plus .Je n'ai donc pas peur de tomber dans n'importe quelle catégorie .
Je voudrai aussi que tu saches que , comme tout bon ancien marocain j'ai grandi dans une famille religieuse et je sais de quoi il s'agit ne t'en deplaise , mais voilà , moi je n'ai pas peur de réflechir et de conclure mes propres conclusions sans avaler ce que les autres crachent .
Je regrette mais je suis prêt à recevoir une critique logique et bien basée et non pas des allégories dont les fanatiques sont si riches !

Cependant je voudrais mêttre fin à cette discussion dans ce furum qu'il faut garder comme forum de poèsie sans cependant négliger les critiques .

Yossi
Re: LE COIN DE POESIE
13 juin 2006, 08:45

Voici un nouveau poème qui nous fera changer les idées mais ne nous empêchera pas de réfléchir sur l'avenir .

Des problèmes de Langues

Pourra-t-on écrire sérieusement un poème
En deux langues ou peut être d’avantage même.
Il semble qu’un tel poème sera toujours amusant
Mais pour être intéressant ce ne sera pas suffisant.
Peut-on exprimer en deux ou trois langues un état d’âme
Ou peut-on déclarer ainsi son amour à une femme ?
Cela ne paraît pas convaincant , c’est sûr,
C’est tout comme essayer de parler à un mur.
Et pourtant ce n’est certainement pas bizarre
De penser en deux langues et non un hasard
Pour nous les bilingues qui parlons indifféremment
Et nous y exprimons aussi couramment.
Il serait facile en deux langues voisines
D’écrire, pourvu qu’elles soient de la même origine.
Le problème est plus compliqué qu’on ne le pense :
Deux langues peuvent s’écrire dans le même sens
Mais avec de biens différents caractères.
Il faudra donc savoir lire, c’est un autre critère.
Mais alors qu’elle sera la bonne solution
Pour celles qui n’ont de commun ni origine ni direction ?
Jusque là j’ai parlé de langues calligraphiées
Mais il existe aussi bien des langues dessinées.
Il y a celles qui s’écrivent à l’horizontale
Et celles qui de bas en haut s’escalent !
Ainsi les poèmes en deux langues exprimés
Ne pourront être écrits mais seulement déclamés.
Il faudra peut être créer un alphabet nouveau
Qui s’écrira dans tous les sens et même de bas en haut !
Mais n’oublions pas l’échec de l’Esperanto
Qui est venu au monde peut être un peu trop tôt.
L’idée n’est pas si utopique qu’elle ne paraît,
Le monde est en déplacement sans arrêt,
Le monde est devenu un grand et global village
Qui est entré dans un grand virage
Au bout duquel il trouvera sa face changée,
Un mélange de mœurs et de langues l’aura obligé.
Ces changements ne sont pas nouveaux au fait,
A cause des envahissements et des conquêtes,
Ils se produisent depuis la nuit des temps
Et rien n’a été fait pour les arrêter pourtant.
On aurait réussi à bâtir la Tour de Babel
Si une unique langue avait dirigé les truelles.
Les choses ont changé depuis l’époque biblique,
Les échanges culturels mais aussi scientifiques
Ont rapproché les nations devenues pacifiques
Mais bien sûr il n’est question que des démocratiques.
Les moyens de transports , disais-je, faciles et courts
Ont précipité ces changements mondiaux en cours.
Pour certains pays le tourisme est la seule source
Economique : et si le monde ouvre sa bourse,
Les populations , elles, ouvrent grand les yeux
Et apprennent que la vie est plus belle ailleurs que chez eux.
Les médias électroniques par satélites
Ont, dans les salons et pas seulement dans ceux des élites
Introduit un monde meilleur et beaucoup plus heureux.
Si la peste noire avait décimé des populations entières
En Europe, le Sida, épidémie sans frontières,
Avec, à côté la fièvre aviaire, exigent
De sévères mesures internationales et obligent
Le monde à s’unir pour le bien et pour le mal.
Il faut donc défendre globalement l’homme et l’animal.
Les relations internationales sont donc une nécessité
Qui dépasse le stade du tourisme et de l’université :
Un programme spatial d’envergure, ne peut rester local,
L’union de capitaux et de savoir est donc capitale.
Voilà donc le besoin de développer un moyen d’expression
Qui puisse entourer ces relations de compréhension.
Il est vrai que l’Anglais ( l’Américain ?)est devenu
Une langue que le monde a assez bien connu
Mais cela reste encore pour longtemps et au niveau
Des écrits scientifiques et des accords commerciaux.
Mais chacun de nous sait que dans un pays étranger
Chacun parle sa langue, rien n’a pourtant changé.
Au niveau de la femme de chambre et du garçon de café
Rien n’a avancé et encore moins n’a été fait.
Nous connaissons déjà les traductions simultanées,
Nous prenons dans nos voyages depuis plusieurs années
Un téléphone sans fil, mobile, cellulaire.
L’union de ces deux moyens permettra de rendre familières
Nos relations avec les populations indigènes
Qui parleront en leur langue sans que cela ne gêne
L’étranger d’écouter dans la sienne et d’y comprendre.
Mais comment par ces moyens pourrai-je me prendre
Pour dire à cette Thaïlandaise combien elle m’avait plue,
Cela ne sera que ridicule est rien de plus.
De là le besoin de créer une langue internationale
Qui mettra pour toujours à ces problèmes un point final.

Yossi Ohayon 06/04 – 22/05/2006






Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2022 - DAFINA - All Rights Reserved