Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

le Mellah de Fes

Envoyé par cop_max 
Re: le Mellah de Fes
15 décembre 2008, 12:50
A Pineuss:

Dans ma prime jeunesse, nous habitions en plein centre de derb el ferd, à bien y penser, un vrai palais de Fes qui faisait, du côté ruelle, deux coins de rue et était relié du cöté interne à d'autres maisons. C'était très beau avec une grande porte cloutée menant à un couloir et puis à un patio en marbre et trois familles y logeaient. Au premier étage, il y avait des appartements et chaque famille y avait deux chambres, une cuisine, un débarras et la douche et les toilettes étaient partagées par tous les voisins. Les appartements donnaient tous sur un passage et une balustrade magnifique en bois sculpté donnant sur le patio et ouvrant, après le second et le 3ème étage sur le ciel et la terrasse. Nos voisins sur l'étage étaient Mme Yacoth Eino dont les enfants étaient des Lévy (Maurice, Dody, etc.) A notre gauche, il y avait une famille originaire de Meknes - je crois qu'il était tailleur - dont le fils aîné était muet... au 3eme étage il y avait un couple sans enfants (Wahnoun) etc. Au rez-de-chaussez, il y avait des vieux (mais peut-ëtre n'avaient-ils que la cinquantaine) un certain Jayich qui faisait du bon vin et de la mahia ainsi que la grand-mère d'une amie d'enfance. Toutes les chambres étaient richement décorées de zelliges et d'alcoves portant des corniches en bois sculpté pour le lit des parents. Le sol du patio intérieur était en marbre blanc. Les escaliers étaient très abruptes et j'avais l'habitude de les dégringoler à toute vitesse, au grand dam de ma mère surtout parce que j'avais des problèmes d'hernie et on me criait toujours: "daba tehalk es-serra" (ton nombril va tomber!) En effet, c'était très douloureux lorsque j'avais une crise... il fallait toujours qu'on m'amène chez le "rabouteur" pour me remettre le nombril à sa place....
Ensuite nous avons habité Derb el Biro (de 1959 à 1961). Le gardien du cimetière s'appelait "Habib" (ou Hbibey) - Je crois qu'il était un peu lent mais il avait trouvé un emploi et cela comptait beaucoup pour lui, il faisait la garde très diligemment ! Un soir, mon frère est arrivé à la maison, livide et chancelant, il pensait avoir vu un mort à deux têtes! Maman est sortie sur le balcon et l'a rassuré en disant que c'était Hbibey qui portait une pastèque sur l'épaule... mais rien n'y fit, mon frère refusait d'aller sur le balcon pour le constater....
Voilà pour aujourd'hui ! je pourrais écrire un livre sur toutes les péripéties...
Salutations.
Re: le Mellah de Fes
15 décembre 2008, 18:00
Bienvenue elfassiya,
Moi aussi je suis de Fes, du Mellah je n'ai rien connu car mes parents ont habite la ville nouvelle a leur mariage, mais vos recits, ceux de Pineuss et d'autres sont un vrai ravissemenr, on s'y croirait vraiment.
A bientot
Re: le Mellah de Fes
17 décembre 2008, 17:42
APPEL GÉNÉRAL : Je cherche depuis de nombreuses années une amie d'enfance, Marie Marelli. Son père était tailleur à Fès (Atlas) et sa mère une grande et belle femme brune à la chevelure geai et bouclée, très racée ! Marie était très jolie également, les yeux verts et des tâches de rousseur avec une petite moue à la BB. Nous avions juste terminé la 3ème et passions en seconde au Lycée Mixte de Fès lorsque ma famille quitta définitivement le Maroc. Depuis, elle a tout à fait disparu ! Si l'un de vous sait ou elle est installée, ou si vous avez ses coordonnées, veuillez me le faire savoir SVP par courrier privé.
Merci et salutations cordiales.
Re: le Mellah de Fes
17 décembre 2008, 22:53
Bonjour
Je connais très bien Marie Marelli. Elle habite Naharia.Je vous enverrais par MP son adresse e mail
Bonne réception
Ayala
Re: le Mellah de Fes
17 décembre 2008, 23:02
Aelfasya
j'ai oublié d'ajouter à mon message de bien vouloir vos authentifier par MP afin que je puisse vs communiquer l'adresse e mail de Marie Marelli

Ayala
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 07:53
Voici des photos prises par pineuss il y a quelques semaines, elles etaient chez moi mais j'ai manque de temps pour les poster rapidement sur dafina.
Pièces jointes:
GetAttachment[1].jpg
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 07:55
Il y a surement une maison derriere ces pantalons..
Pièces jointes:
GetAttachment[1].jpg
RETROUVAILLES Internationales des fassis
18 décembre 2008, 07:59
Bonjour à tous les fassis

Pour information le Centre Communautaire de Paris organise un voyage à Fes du 13 au 18 Mai 2009. Edmond ELALOUF,président dudit centre est l'organisateur de ce voyage. Il prévoit 400 Personnes.

Ayala de Fes
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 08:19
Est-il possible de se joindre a ce voyage si on habite en ISRAEL ?
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 08:48
lavoyante a écrit:
-------------------------------------------------------
> Est-il possible de se joindre a ce voyage si on
> habite en ISRAEL ?

OUI...
Par contre,avant de vous communiquer le lien,merci de vous authentifier par MP
Bonne réception
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 09:13
Je tiens a rester anonyme pour l instant mais je peux vous dire quand meme que je suis nee a FES en ville nouvelle mais je connais bien le mellah et ses recoins !Je suis nee en 1948 . j ai etudie a l ecole de l alliance et au lycee mixte. Si cela vous pose probleme je prendrais contact toute seule avec les organisateurs. MERCI. bonne soiree.
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 09:21
ne vous fachez pas lavoyante;

Je vous communique le mail du centre communautaire de PARIS susceptible de vous donner le mail du correspondant en Israel

infos@centrecomparis.com

Bonne réception
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 09:34
Je ne suis pas fachee et j ai deja envoye un mail au centre communautaire pour plus d info. MERCI . Mais qu elle mefiance !!!!!!!!!!!! ca ne va pas tres bien avec la fierte des fassis !(souvent sans raison mais....) en tout cas shabat chalom a tous les interresses .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/12/2008 09:44 par clementine.
Pièces jointes:
1shabatfq1.jpg
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 10:25
Lavoyante bonsoir, tu fais bien de relever "la fierte" des fassis, mais je me dis que ce n'est pas plus que de la courtoisie et du savoir-vivre...
Bienvenue sur dafina..
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 10:34
a quand meme ! MERCI Clementine. smiling smiley
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 11:39
clementine a écrit:
-------------------------------------------------------
> Lavoyante bonsoir, tu fais bien de relever "la
> fierte" des fassis, mais je me dis que ce n'est
> pas plus que de la courtoisie et du
> savoir-vivre...
> Bienvenue sur dafina..

Pour Lavoyante et Clémentine
Quest-ce que la fierté,la courtoisie et le manque de savoir vivre viennent faire la dedans.....tout ca parceque je vous ai demandé de vs identifier par Mp afin de vs communiquer le lien israelien....?Voilà ce que c'est de rendre service......
Enfin Clémentine,sans avoir les chevilles qui enflent,j'ai trop de courtoisie et de savoir vivre à revendre.....
Voilà bonne soirée et sans rancune
Ayala
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 11:56
Ayala bonsoir,
J'ai rebondi sur "la fierte" dont parlait Lavoyante dans son dernier message, rien a voir avec ton message ou avec toi!

Cela dit, c'est sympa d'avoir annonce le projet de ce voyage.
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 12:23
Merci chere Clementine pour avoir affiche ces deux photos de Derb El-Ferd prises tout recemment. Sans doute qu'Elfassiya se regalera a la vue de la ruelle qu'elle avait habitee.
Sur la photo en haut on reconnait l'acces a Der El Ferd par la rue des bouchers. D'ailleurs on peut voir a gauche le magasin de charcuterie qui appartenait a "Smali" (Oliel) Z"L et un peu plus loin, du meme cote, la maison d'Elkoubi le cordonnier Z"L. A quelques pas, a droite, se trouve une impasse la justement habitait la celebre famille de Rabbi Shlomo Iben Danan et ente autres la famille Abouhsira (photographe). En allant encore tout droit, on rencontre, a la droite, la maison de "3bazzi" Z"L (le cuisinier et patissier aux mariages et fetes). Tout a fait au fond et a gauche, on rencontre la maison des attias et d'autres familles dont je ne me rappele pas des noms.
En tournant a droite on arrive de suite a la maison de "Rbea Lahbila" et a une ou deux autres maisons. Au bout de cette ruelle, on tourne cette fois a gauche pour trouver la maison des Wahnoun et voisins (c'est la, peut-etre, ou habitait El-Fassya?) puis encore une maison a entree basse (de mon enfance il y avait sur le linteau de cette entree une petite fente. Qu'on j'y introduisais mes doigts, je m'electrocutai! Plus tard j'avais compris qu'il y avait la-bas des fils electriques decouverts ou bien que quelqu'un des locataires a eu une idee "geniale" pour eviter le vol de La Mezouza! Qui sait?
A la droite de cette maison se trouvait le local du "mouvement des Bnei Akiba" (en bas). Des escaliers abruptes qui menaient vers les etages en haut. Nous tournons a gauche pour voir juste en face la maison de Yonathan Hatchouil (L'epicier du nouawel qui avait de beaux enfants). De passage on laisse deriere nous la maison de Mr. Tordjman et celle des Marelli parmi d'autres.
On tourne encore une fois a droite...plein de maisons!!(je ne voudrai pas vous fatiguer en citant les noms de tous les habitants quand-meme!)... encore a gauche au bout de la ruelle... c'est a avoir le vertige a force de tourner a gauche et a droite!!!...et voila qu'enfin On debouche en plein centre du Mellah (voir 2eme photo en bas).
Vous voulez savoir qui habitaient dans cette rue et qui y detenaient les magasins aussi?? Alors...a vos souvenirs!
Re: le Mellah de Fes
18 décembre 2008, 18:44
M. Pineuss:

Merci pour ces deux photos de Derb el Ferd. Il est etonnant de voir cette rue (ce n'était pas une 'ruelle' mais un long dédale de ruelles rue qui reliaient le Mellah à la Arsa de Zarb (Jardin de ronces) en traversant le passage des quelques bouchers et surtout, le coin de Yaiss et des bons beignets. De la nous descendions quelques escaliers et nous retrouvions en face de la porte du cimetière avec les quelques boutiques de bonbons, épicerie de HatchuelEm Habanim, la soupe populaire, et évidemment Derb El Biro au coin duquel se trouvait le marchand de bonbons qui avait en horreur le miel - les enfants lui sifflaient entre les dents : as-tu du miel et tout de suite il se tortillait et injuriait en nous jetant ce qui se trouvait sous la main.

Le dimanche matin et le jeudi soir, notre corvée était d'aller chercher deux doumis de beignets (environ deux douzaines) dont nous nous régalions avec le bon thé à la menthe. De ce cote, Derb el Ferd à proprement dit n'avait aucune boutique, lesquelles se trouvaient plutöt du cote de l'entree par la Grande rue du Mellah. En voyant vos photos, contrairement à mes souvenirs, les entrées de Derb el Ferd sont ensoleillées alors qu'en réalité, c'était la rue la plus sombre qui soit. Je me souviens évidemment de la dernière maison a gauche qui avait un long couloir avant d'accéder à l'escalier qui menait aux appartements. Au bout de la ruelle, il n'y avait pas d'ouverture puisque c'était le coté de l'immeuble Dar Ben Kessous (dans lequel nous avons habite) et seules deux ou trois fenetres sur tout le mur formaient les ouvertures, mais seulement au premier étage. Au coin droit c'était l'appartement de rez-de-chaussee de Rouihla "la courte" dont les persiennes étaient toujours fermées et la lumière (ou la bougie) toujours allumée. Je me souviens effectivement du patissier 3Basi (il s'appelait Elbaz mais on le surnommait 3Bazi c.a.d. poignées) que le fils muet de mon voisin taquinait en lui faisant des signes en empoignant sa poitrine et en pouffant de rire. Effectivement, il y avait une maison avec une portée d'entrée verte cloutée et c"est la qu'habitaient les Wahnoun (libraire) ainsi que de nombreuses autres familles, c'était, comme la maison Dar Ben Kessous, un bâtiment assez cossu à l'intérieur mais qui ne payait pas de mine de l'extérieur. En fait, toutes les maisons avaient cela de particulier, une porte cloutée, hermétiquement fermée avec un grand penne (sekroun) qui fermait de l'intérieur, un grand couloir étroit et sombre et ensuite les appartements qui étaient très coquets, toujours peints au moins une fois par année. Du ¨coté de la Grande rue du Mellah, la ou Clementine a remarque que derriere les pantalons il doit y avoir une maison, il y avait effectivement, un peu plus bas, un immeuble qui donnait sur la rue du Mellah et dans laquelle habitaient de très nombreuses familles dont l'autre famille Wahnoun (Coco, Benjamin, Lisette, Henriette, etc.) mes meilleurs amis d'enfance. Leur maman travaillait pour une compagnie manufacturiere des magnifiques tapis de Fes) De ce cöté, Derb el Ferd descendait en pente jusqu'au virage et là il devenait extrêmement sombre et humide. Enfants, nous ne nous aventurions jamais sans escorte la nuit, et en fait n'étions pas autorisés à sortir de la maison, parce que souvent, la nuit tombée certains hommes revenaient saouls ou bien joyeux de la syna après avoir bu quelques verres de mahia et souvent urinaient ou pire, rendaient leur boyaux contre les murs de la rue.

a suivre ...
Re: le Mellah de Fes
19 décembre 2008, 00:10
Aelfassiya, bonjour.

Ah! Comme que vous decrivez bien les choses! Je me trouve emmerveille! Vos souvenirs sont merveilleux! J'attends impatiemment la suite.
Je confirme tout ce que vous citez. En effet il y avait le vendeur de beignets Yaiss au coin et qui avait cede son petit magasin a Isaac Cohen Z.L qui l'a remplace dans le meme commerce.
De l'autre coin, sur le meme cote, le boucher Suissa avant de descendre les escaliers. De mon enfance, je n'empruntais pas ces escaliers. J'aimais plutot glisser sur "la Derdayba" (rampe d'escalier ou petit mur en pente).
Oui! je me rappele de Yossef qui vendait les bonbons a l'entree de Derb El Biro (Je l'avais revu en Israel ou les enfants le surnomait "Bou-Y'dida" pour sa main tremblante). Je ne pouvais me permettre jadis d'acheter chez lui que des bonbons d'"Afflio" (menthe poivre) avec mon argent de poche en rejoignant ma classe a Em-Habanim. Il y avait aussi un autre vendeur de bonbons et de lait du nom d'Azencott pres de la porte du cimetiere. Je vous rappele le marchand du poisson sec (ca puait!) a l'entree aussi de Derb El-Biro que vous avez plus tard habite.
Vous devriez alors connaitre les Malka (Esther, Suzanne etc.),Hassiba Benlolo, Asher "Bou-Bayda" (Saadoun), Keslassy, Bensimhon et encore et encore...
Saviez-vous que le ministre de la sante actuel d'Israel, Yaacov Benizri, habitait la meme rue?
A mon avis les rues les plus sombres au Mellah etaient Derb L'kouass, Derb Daliya et Derb El-Fassyinn (a l'entree).
Il est etonnant que vous vous ne souvenez pas de R'bea Lahbila! (...HA-L'far mnourak! et elle, "Immout'lkoum boukoum...Immout l'koum boukoum!! Fayn houa?). Que D. nous pardonne.
Du cote du Mellah, a l'entree de Derb El Ferd Il yavait, de bon matin le vendeur d'Aqbal (Mais chaud qui consistait ma recompense pour avoir ete a la priere du matin). En face l'etalage de bonbons de Mimoun Cohen, contre le mur du libraire Wahnoun (Shmaaya et Eliyahou) et face a Hazout? (vendeur en gros de farine, il me semble). Je connais aussi la maison des autres Wahnoun (Un de ces garcons de cette famille etait un ami d'enfance). Ensuite, la maison de 3ammi Moshe (Qui annoncait la rentree du Shabbat passant d'une maison a l'autre. Il faisait aussi des commissions et entre autres distribuait les invitations de mariages aux invites - Par la suite j'ai su que c'etait le grand'pere du Dr. Rabbin Moshe Amar si vous connaissez?). Un peu plus loin, encore un magasin de bonbons qui appartenait au concurent de Mimoun Cohen et qui s'appelait Yechouaa (le sefreoui). Avant le virage vous aviez la maison de Daniel Bouskila (le commandant d'"el M'halla" d'yalna hahaha!!! rire), Dar ss'bbana, la maison d'Henry Guigui (l'adjoint du "commandant" Bouskila, puis la maison du coiffeur Eliyahou Maman etc...etc...Oh! que de souvenirs?!!!
Concernant ceux qui "rendaient leurs boyaux, c'etaient surtout les indigenes de l'autre religion et peut-etre parmi eux un des notres, Prosper Ou Benhama, il s'appelait.
Bon! J'ai assez bavarde. A plus tard.
Shabbat Shalom a tous les Fassis sur ce forum.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2021 - DAFINA - All Rights Reserved