Dafina.net Le Net des Juifs du Maroc




Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée

Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire

Envoyé par joe76 
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:12
Auteur: samnoe (IP enregistrée)
Date: 14 juillet 2005, 17:32


salut/shalom:la photo précédente c'est de l'ancienne gare routière d'eljadida (près de la cité portugaise et le port de mazagan) .voici une photo d'une femme sur les rochers de la plage de mazagan (ex place de casino).

Pièces jointes:
3.JPG
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:13
Auteur: samnoe (IP enregistrée)
Date: 15 juillet 2005, 00:58


shalom/salam: je viens de parcourrir les thémes/sujets sur forums de dafina et j'ai remarqué que le forum de mazagan vient au premier rang avec 333 messages et 17 pages. cela explique que les juifs mazaganais gardent de très bons souvenirs de leur belle et adorable ville et qu'ils sont très attachés à elle malgré l'exode/immigration.
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:13
Auteur: tita (IP enregistrée)
Date: 15 juillet 2005, 01:17


Shalom/Salam Samnoe qui es-tu, un vrai jdidi?

tita
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:14
Auteur: CHALOM (IP enregistrée)
Date: 15 juillet 2005, 09:00


j'ai completement oublie que c'est le coin de rencontres principal des jdidis!
Pour vousavec l'aide de Samnoe!

Pièces jointes:
Mazagan plan-ancien.jpg
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:17
Auteur: samnoe (IP enregistrée)
Date: 15 juillet 2005, 12:15


shalom/salam:je suis un vrai jdidi né en 28/12/1956 .je suis très fier de parler/discuter et meme écrire l'histoire de cette ville;et j'ai meme proposer à des amis jdidis de creer un "centre de documentation et de recherche sur mazagan et ses communautés".Merci tita de ta question et avec respects.
DE SAMNOE
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:19
Auteur: samnoe (IP enregistrée)
Date: 15 juillet 2005, 13:57


salut/shalom:voila la photo de 20/07/2005 place de jardin khattabi devant la cinagouge.quand à la photo précédente (par erreur) c'est de la cité portugaise

Pièces jointes:
saladin2.JPG
Re: mazagan el jadida
16 juillet 2005, 12:52
samnoe a écrit:
-------------------------------------------------------

> shalom/salam: je viens de parcourrir les
> thémes/sujets sur forums de dafina et j'ai
> remarqué que le forum de mazagan vient au premier
> rang avec 333 messages et 17 pages. cela explique
> que les juifs mazaganais gardent de très bons
> souvenirs de leur belle et adorable ville et
> qu'ils sont très attachés à elle malgré
> l'exode/immigration.

A vrai dire samnoe tu es un peu la cause de notre grand menage : tu nous a vexe de n'attribuer que 333 messages aux jdidis alors qu'ils sont plus proches de 700, rires.
Regale toi de tous ces sujets et bonne continuation sur le forum.


Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
17 juillet 2005, 10:15
Bonjour Samnoe, elle est belle cette photo du jardin, sur le moment je ne reconnaissais pas, mais finallement une case s'est rouverte et je peux te dire que j'habitais à 150m de ce jardin, j'habitais l'avenue de rotilus qui n'existe plus, il y à présent un parking. Ma maison était juste en face les remparts qui menaient au cimetière juif. Et il y avait un figuier qu'on avait essayé de déraciner et qui a réapparut 2 ans après, j'espère qu'il y ait toujours ce figuier qui ressort du mur.

Samnoe dis-nous à présent où habitaient tes parents lorsque tu es né, et leurs anecdotes sur leurs relations avec les juifs.

Merci pour tes réponses

à bientôt

tita

tita
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
28 juillet 2005, 09:57
shalom/salut:mes parents ont été des anciens habitants de la cité portugaise (l'époque de coonisation francaise et avant ma naissance).après ils sont partis pour résider à la ruelle dumont d'urville. avec mes respects
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
21 août 2005, 08:08
Auteur: elrifi (IP enregistrée)
Date: 21 août 2005, 01:36



nouveau livre récemment publié par Mustapha Jmahri, journaliste de formation et membre de l’Union des Ecrivains du Maroc. La préface est de Nelcya Delanoë, professeur d’histoire à l’Université Paris X, lui-même issu d’une famille jdidie.


Cet ouvrage, en 104 pages et qui a nécessité deux années de travail, est une étude monographique sur la communauté juive d’El Jadida des points de vue historique et démographique. Elle porte sur son évolution, sur le phénomène de la protection consulaire, sur son apport économique et social, sur les familles et ensuite sur les raisons de l’exode. L’étude s’achève, enfin, sur une série de témoignages de Juifs et de musulmans originaires de cette ville ou de sa région.

L’auteur signale dans l’introduction les difficultés rencontrées lors de sa recherche notamment l’inexistence de traces écrites sur cette communauté. La méthodologie adoptée pour la réalisation de ce travail repose sur la collecte des données à travers trois sources: écrits notamment français, témoignages d’anciens habitants locaux et enquête sur le terrain (visite des lieux fréquentés ou habités par la communauté juive). Mustapha Jmahri est particulièrement fasciné par l’histoire d’El Jadida/Mazagan. A son actif, “Bibliographie sur l’histoire d’El Jadida” (1993), Les consulats étrangers à El Jadida (1994), “La Cité de Mazagan” (1998) et “Tout savoir sur El Jadida et sa Région” (2001). Par sa curiosité, il veut faire émerger l’histoire de la ville, à la fois port et forteresse. El Jadida/Mazagan, cité fort ancienne et au passé très riche, n’a pas encore dévoilé tous ses secrets, commente Nelcya Delanoë. En se concentrant cette fois-ci sur l’histoire de la communauté juive de la région, l’écrivain ajoute des pages essentielles à cette enquête. En effet, il montre d’abord que cette communauté est d’origine antique puisque sa présence remonte à celle des Juifs des Doukkala, eux-mêmes originaires, pense-t-on, de tribus juives du Rif ou du Souss. Des témoignages parlent également du commerce des Juifs du Maroc avec les Romains au IVe siècle avant J.-C.
Ainsi, à travers cette histoire de la communauté juive d’El Jadida/Mazagan – en constante évolution jusqu’à, malheureusement, sa quasi-disparition à la fin du XXe siècle - le lecteur prend mieux conscience de la complexité de l’histoire, non seulement des juifs du Maroc mais du Maroc et des Juifs. Ainsi, quelques clichés sont battus en brèche et l’ignorance repoussée d’autant. Certes, le lecteur n’en a que plus de regret devant la brusque fin de ces mondes judéo-berbéro-arabo-européens qui coexistèrent si longtemps pour être, ensuite, si rapidement enfouis au-delà de toute mémoire. “Il faut décidément être reconnaissant à Mustapha Jmahri de travailler à remettre celle-ci en marche et à la faire revivre en ces quelques pages”, conclut le professeur d’histoire.


Reconquista

Aux juifs berbéro-arabes, sont venus s’ajouter les juifs de Castille, réfugiés, entre autres, au Maroc, particulièrement à Azemmour et El Jadida/Mazagan, après les débuts de la Reconquista. “D’où une onomastique jdidie très variée, aux origines typiques, que Jmahri prend bien soin de consigner et de nous transmettre”, retrace Delanoë. A celle-ci, se sont bientôt ajoutés les patronymes de juifs venus avec le protectorat, du fin fond de la Pologne aux faubourgs parisiens, belges ou italiens.





a Andre daurenavant je garderai mes commantaires "viva la democracia"
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
25 août 2005, 17:14
Bonjour

Cet article pourra interessé les Jdidis ex mazaganais


*********************************************************************
El Jadida : La Cité Portugaise livrée à l’usure du temps



LA Cité Portugaise, patrimoine mondial depuis un peu plus d’une année, reste encore livrée à elle-même. Pourtant, le site avec son étonnante citerne se dresse encore fièrement face aux attaques constantes de l’océan après plus de 5 siècles. Mais ce haut lieu chargé d’histoire ne pourra certainement pas tenir aussi longtemps face aux agressions pernicieuses de l’homme. Principal attrait touristique de la ville d’El Jadida, la cité a été classée patrimoine universel le 30 juin 2004 lors d’une assemblée d’un comité de l’Unesco en Chine. Ce bien culturel de valeur historique exceptionnelle avait reçu son label selon un cahier des charges et un plan de gestion bien définis. Autant d’engagements, au moins sur le plan moral, pour la préservation et la restauration de cette édification séculaire. Des cautions pensées pour prendre aussi en considération la zone tampon entourant la Cité Portugaise. Un plan d’urgence définissant les actions, à court et à moyen termes, avait été présenté au précédent gouverneur d’El Jadida, un mois avant sa nomination à Tétouan. Le plan en question est depuis resté sur les étagères poussiéreuses de l’administration de la ville. Des études préliminaires avaient pourtant été réalisées par le centre maroco-lusitanien pour définir les actions à entreprendre. L’on a ainsi retenu parmi celles-ci et à court terme la réalisation d’un inventaire complet des maisons menaçant ruine à l’intérieur de la cité, ensuite une opération de relogement des ménages qui les occupent. La restauration des parties de la muraille, notamment la tour de la Porte de la mer, a également été inscrite comme une urgence tout autant que le renforcement de la sécurité des 4 bastions de la cité en les dotant de portes massives.
Assurer un contrôle rigoureux des infractions urbanistiques est une autre mesure à entreprendre. Les études recommandent aussi d’entamer l’expropriation de l’habitation située sur les terrasses de la citerne. Une aberration: le propriétaire a pu enregistrer légalement un bien se trouvant sur le toit d’une construction historique classée patrimoine universel.
D’autres sites à l’intérieur de la cité, non encore réhabilités, sont aussi à restaurer, tels la “Maison du gouverneur”, le “Palais de l’inquisition”, l’ancienne prison ainsi que les 4 bastions. Le cahier des charges a prévu également le déblaiement des maisons et constructions en ruine, la poursuite des travaux de pavage du chemin de ronde et de certaines ruelles de la cité. Il est temps de penser aussi à récupérer tous les canons tombés à la mer et d’en restaurer les chariots restés sur les remparts. Les études soulignent la nécessité de la démolition du mur et des bâtiments relevant du port et qui sont appuyés contre la muraille et le bastion Saint-Esprit. En somme, autant de recommandations du cahier des charges pour la réhabilitation de la cité. Cahier des charges adopté pourtant par le conseil municipal de la ville mais dont les prescriptions n’ont jamais été appliquées.
En instance aussi, le renouvellement des installations électriques, la poursuite et la généralisation des travaux d’assainissement liquide à l’intérieur de toute la cité. La sauvegarde du site devra aussi passer par une commission dotée d’un statut d’association de gestion ayant un budget suffisant pour accomplir les actions définies. La cité historique est incontestablement à la recherche de sa splendeur, qui passe par la définition d’un circuit touristique à l’intérieur de la cité avec la création d’un centre d’information pour les visiteurs et les touristes.
Reste l’animation régulière, sinon permanente du site en en exploitant les places et espaces. L’éclairage du chemin de ronde et la mise en place d’une équipe de sécurité de nuit sont aussi des actions à engager dans les plus brefs délais.
________________________________________

Catalogue


Un catalogue en 5 langues sur la Cité Portugaise (arabe, français, anglais, portugais et espagnol) sera disponible au mois de septembre prochain. Le document retrace l’histoire et les principaux monuments du site avec une carte de situation. Il a été édité au Portugal avec un financement de l’IPAAR (Institut portugais du patrimoine architectonique). Une exposition du patrimoine universel de la Chine est aussi au programme de fin septembre. Rappelons que c’est dans ce pays que la Cité Portugaise d’El Jadida a été consacrée patrimoine mondial.

"Le conseil municipal avait adopté le cahier de charges relatif à la réhabilitation de la cité. Mais ses recommandations sont restées lettre morte"

Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
30 août 2005, 07:51
Je viens de parcourir avec un grand intérêt le forum de discussion sur Mazagan.
Mon grand-père, Abraham Azoulay, est né en 1842 (mort en 1912 lorsque mon père avait 2 ans) à Mazagan.
Il était importateur d'Allemagne de machines à coudre Singer.
Le livre sur l'histoire des Juifs de Mazagan m'interresse beaucoup.
Quelqu'un peut-il m'indiquer où je peux l'acquérir ?
Merci et encore chalereuses félicitations pour vos échanges d'informations et de souvenirs.
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
30 août 2005, 21:49
bonsoir,

pour se prpcurer le livre ;la communauté juive de la ville d eljadida

ecrire à Mustapha Jmahri bp 73 el jadida 24000
tel 0021223392854


ben
AZ
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
31 août 2005, 20:35
Bonsoir Ness
Ce soir je viens de recevoir un mail de l'écrivain (car on s'écrit souvent) il vient de rencontrer Jean Pierre AMIEL à mazagan et lui a remis une vingtaines d'exemplaires pour les vendre en france. J'avais demandé à J.P. AMIEL d'aller le rencontrer à mazagan, c'est chose faite.Ce livre retrace un peu notre passé avec des commentaires de certaines familles mazaganaises,l'as-tu lu ??????
Je pars pour quelques jours et dès la rentrée (12/9/05) je te recontacterais - AMITIES - AZ-LOVE
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
17 septembre 2005, 16:01
Salut/salam/chalomtongue sticking out smileylusieurs mazaganais garde de très souvenir certains lieux comme :le couché du soleil à sidi bouzid et nour alqamar(le terrain entre ex,hotel marhaba et plage deauville)où il avait avant le camping municipal et un lieu pour les festivals (voir photo)et un terrain pour jouer les matchs de foot entre divers quartiers d'eljadida;de plus un lieu pour les familles de divers communautés pour detente
Pièces jointes:
2-picture3.gif
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
18 septembre 2005, 14:46
Bonjour les jdidis,
la photo qui suit, j'en avais envie depuis longtemps, allez, je la poste, ma maison était juste en face du petit figuier qui pousse d'une façon curieuse sur le mur du rempart.
Ce figuier a une petite histoire, un beau matin, les services municipaux ont décidé de déraciner l'arbre, et de passer du ciment sur le trou qui restait afin que ce figuier ne repousse plus; hélas pour eux, mais bonheur pour nous le figuer est réapparu au bout d'une année ou deux.
Vous imaginez ma joie de revoir ce figuier après tant d'années!

tita



Modifié 1 fois.
Pièces jointes:
en face de chez moi.jpg
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
19 septembre 2005, 14:52



Bonjour samnoe,
Je pensais que tu allais nous mettre des photos sur le festival de la musique à Mazagan?

tita
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
20 septembre 2005, 17:10
SALUT/CHALOM:j'ai été au festival de musique qu'une seule nuit ,et je n'ai pas pris des photos.Voilà le nouveau livre sur mazaganMazagao, la ville qui traversa l'Atlantique
Laurent Vidal

beau livre (broché). Paru en 08/2005

Expédié sous 4 à 8 jours

22,50 €21,38 €


Pour raconter l'extraordinaire histoire de cette ville déplacée, Laurent Vidal a enquêté au Maroc, au Portugal et au Brésil. Une histoire encore vivante aujourd'hui : chaque année, au Brésil, les " descendants " des Mazaganistes célèbrent les luttes de leurs ancêtres chrétiens contre les Maures.


En résumé

Mot de l'éditeur
1514 : la Couronne portugaise, dans un grand mouvement de reconquête des terres infidèles, fonde la citadelle de Mazagào, sur la côte marocaine. Les siècles passant, ce joyau colonial sombre dans l'oubli. Quand débute le siège de 1769, les 2000 Portugais de la forteresse ne peuvent faire face aux 120 000 soldats maures et berbères campés au pied des remparts. Alors, la couronne décide de déplacer - corps et biens - la ville de Mazagào. Au même moment, de l'autre côté de l'Atlantique, le Portugal entreprend la colonisation de l'Amazonie, nouvelle perle de l'Empire.
Il faut des hommes pour cela, et voici une ville entière soudain disponible. La destination de Mazagào sera donc le Brésil. Une véritable odyssée commence alors, avec la mise en navires des familles, des objets du culte et des livres de l'administration. Une escale de six mois à Lisbonne précède l'arrivée à Belém, capitale de l'Amazonie portugaise, où une nouvelle attente débute - de plusieurs années cette fois. Au bout du fleuve, la Nouvelle Mazagào tarde à sortir du sol. Dans l'intervalle, des hommes sont morts, des enfants sont nés : la ville nouvelle n'est déjà plus l'ancienne. Au traumatisme du déplacement s'ajoutent la difficile adaptation au climat équatorial et la cohabitation avec les Indiens ou les esclaves africains.

Pour raconter l'extraordinaire histoire de cette ville déplacée, Laurent Vidal a enquêté au Maroc, au Portugal et au Brésil. Une histoire encore vivante aujourd'hui : chaque année, au Brésil, les " descendants " des Mazaganistes célèbrent les luttes de leurs ancêtres chrétiens contre les Maures.

-----------------------------------------------------------------------

AVEC RESPECT



Modifié 1 fois.
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
21 septembre 2005, 08:15
Vers 1850 un Irlandais ,Jacques Butler ,qui avait déjà habité Tetouan ,était venu fonder, en association avec ses cinq fréres établis à Cadix ,une maison de commerce à Mazagan .Mais les expéditions de mais et de fèves jointes aux affaires dont il était chargé en tant que vice-consul d'Espagne, ne suffirent plus bientot à absorber son activité.Il était d'ailleurs hanté du désir de developper son commerce dans le sud du maroc....Le retour de Jacques Butler à Mazagan eut lieu en 1865.Son fils Elias Butler prit sa succession par la suite ,tandis que dans la ville de Mazagan ,la colonie europeénne continuait de s'accroitre,pour former le groupement de familles que nous avons trouvé en 1912 lors de notre arrivée en doukkala."Extrait de:l'établissement des premiers europeéns à MAZAGAN page 17/18)) voir aussi: [www.geocities.com]
Re: Mazagan El jadida : photos de la ville, histoire
21 septembre 2005, 09:41
BONJOURNEE A TOUS/ LES DONNEES SUR LES BUTLER (s) ,je les ai copie du forum : [groups.msn.com] THEMES: GENEALOGIE .MERCI
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter






DAFINA


Copyright 2000-2019 - DAFINA - All Rights Reserved