Share |

CONFLANS-SAINTE-HONORINE : «Aux armes citoyens!..

CONFLANS-SAINTE-HONORINE : «Aux armes citoyens!...

Ils viennent jusque dans vos bras égorger vos fils et vos compagnes» non ce n’est plus virtuel !
Immense tristesse et colère !
Hier, le 16 octobre 2020, dans les Yvelines, Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, a été massacré et décapité par un "réfugié" islamiste tchétchène, pour avoir enseigné la liberté d'expression!
Cet ignoble assassinat est le résultat d'une véritable chasse à l'homme, une fatwa orchestrée au vu et au su de tous sur les réseaux sociaux par des parents d'élèves et organisations islamistes, dont la mosquée de Pantin.
Ils devront rendre des comptes.
Avant de publier la scène d'horreur, l'assassin de 18 ans avait déjà publié en toute impunité fin août sur Twitter un photomontage d'une fausse décapitation. Son compte avait été signalé à de multiples reprises.
La France est hélas devenue la terre d'accueil d'islamistes qui massacrent les professeurs qui les éduquent!
À Toulouse déjà, le symbole était clair : une école juive. Et Jonathan Sandler était rabbin et professeur...
J'avais tiré la sonnette d'alarme : à travers les Juifs, c'est la France qui était visée. L'école, c'est le creuset de notre République.
Pauvre France! Toutes les limites sont en train d’être franchies.
Les islamistes agissent en toute impunité.
27.000 vues de la vidéo du parent d'élève à l'origine de la campagne de haine et de menaces!
Abdelhakim Sefrioui, le militant islamiste auteur d'une autre vidéo ayant exacerbé les tensions est un frère musulman, fondateur du collectif pro-palestinien Cheikh Yassine, du nom de ce chef terroriste du Hamas, liquidé par Israël en 2004 à Gaza.
L'islam politique est un cancer qui détruit la République.
27% des musulmans considèrent que la charia doit primer sur les lois de la République.
100 % des 267 victimes du terrorisme en France depuis 10 ans sont dues aux islamistes!
Nous sommes en guerre.
L'ennemi est là, dans nos quartiers, nos écoles, nos administrations...
Il faut le détruire ici et maintenant.
Stop aux paroles, des actes !
Quelques pistes urgentes :
- Interdire les Frères musulmans ;
- Fermer systématiquement les mosquées islamistes;
- Punir de prison toute promotion de l'islam politique ;
- Déchoir de leur nationalité tous les islamistes binationaux;
- Les expulser à commencer par le dénommé Abdelhakim Sefrioui ;
- Exclure immédiatement les élèves rejetant les règles de laïcité / professant l'islam politique ;
- Refuser / retirer le droit d'asile à toutes les personnes présentant des signes concordants d'adhésion à l'islam politique ;
- Renforcer les peines de prison pour les auteurs de menaces ou instigateurs de fatwas en ligne.
Aux armes citoyens! Ils égorgent nos fils et nos compagnes! Ce n'est hélas plus virtuel.
 

Meyer Habib

Contenu Correspondant