Share |

Corona : vers un médicament naturel « made in Israel » ?

Corona : vers un médicament naturel « made in Israel » ?

Après l’annonce récente de la mise au point d’un médicament israélien contre les cas graves du Corona, des chercheurs israéliens et islandais ont annoncé le développement d’un médicament à base naturelle qui pourrait réduire de manière considérable les symptômes graves du Corona. Il s’agit d’un produit à base d’algue de spiruline dont l’effet est de provoquer une baisse de la sécrétion de la protéine responsable des difficultés du système respiratoire lors de certaines maladies. L’avantage de ce médicament est qu’il est entièrement à base naturelle et qu’il est sans effets secondaires. Pour l’instant, les essais indiquent une efficacité à 70%.

Le Dr. Assaf Tseror, responsable de recherche, souligne que ce nouveau développement comporte deux autres avantages essentiels : l’extrait d’algue de spiruline est déjà homologué par le FDA américain ce qui permettra un lancement de production rapide et le médicament sera invariable face aux mutations du virus du Corona. Il a également fait remarquer qu’il n’y a aucun risque lors des essais cliniques. « Alors que le monde entier cherche à développer des médicaments chimiques, nous allons en sens inverse est développons un médicament naturel », précise le chercheur.

La spiruline utilisée pour fabriquer ce médicament n’est pas la même que celle que l’on trouve actuellement dans les pharmacies ou les magasins de produits bio. Cette variété pousse dans des conditions spéciales afin d’augmenter la concentration des produits bioactifs dans l’algue. Cette culture s’effectue en Islande par une compagnie israélienne dont le siège est en Islande et qui développe des appareils technologiques avancés pour la culture d’algues dans des conditions particulière.

Contenu Correspondant