Share |

DE LAG BAOMER A CHAVOUOT, par Le Rav Touitou

DE LAG BAOMER A CHAVOUOT, par Le Rav Touitou

 

Ne pas travailler ne signifie pas que les jours de fêtes soient des jours de loisirs pour faire ses courses ou repasser la deuxième couche de peinture dans sa maison de campagne. Ils ont été offerts pour se réjouir en famille et en communauté, pour se souvenir des bienfaits de l'Eternel, et se ressourcer physiquement, moralement et spirituellement. Les repas, la prière et l'étude auront ici une place centrale.

Contenu Correspondant