Share |

Europalestine propage une haine qui a déjà conduit au meurtre

Europalestine propage une haine qui a déjà conduit au meurtre (info # 010805/19) [Analyse]

Par Guy Millière © Metula News Agency

 

Je viens de voir une vidéo publiée sur le site de l’organisation Europalestine. Des vidéos comme celle que je viens de voir se comptent, hélas, par dizaines. Cette organisation est un ramassis infect d’antisémites, de gauchistes appréciant de voir couler le sang juif, et d’islamistes favorables au djihad. Je pourrais me contenter de souligner l’aversion qu’elle m’inspire, souligner qu’elle se livre à une propagande mensongère, et passer mon chemin. Mais je ne peux décemment me limiter à cela.

 

Cette organisation pratique l’incitation à la haine et le fait d’une manière constante. L’incitation à la haine conduit à la haine tout court, et la haine peut conduire au meurtre.

 

Et c’est un fait : la haine que propage Europalestine (comme d’autres organisations du même genre, mais aucune ne le fait avec autant d’insistance qu’Europalestine) a déjà conduit au meurtre.

 

Mohammed Merah, l’assassin des enfants juifs à Toulouse le 12 mars 2012, avait déclaré au policier avec qui il conversait avant de décider de finir criblé de balles, qu’il avait voulu venger les “enfants palestiniens tués par Israël”. Europalestine ne cesse d’accuser Israël de tuer des “enfants palestiniens” par pure cruauté. Ce type de message a naturellement des conséquences.

 

Europalestine participe par ailleurs très activement aux campagnes de boycott des produits israéliens en France. Ces campagnes sont absolument illégales selon le droit français mais elles se poursuivent néanmoins.

 

De pseudo-mouvements “antiracistes” ne cessent de s’en prendre à des organisations qui luttent quant à elles contre les activités ignobles de structures telles qu’Europalestine. Mais ces “antiracistes” ne critiquent jamais les groupements comme Europalestine, ce qui fait d’eux, objectivement, des complices passifs de l’incitation incessante à la haine.

 

La justice française, à ma connaissance et sauf erreur de ma part, de toute façon, ne poursuit ni ne condamne les organisations telle qu’Europalestine alors que les motifs d’assignations ne manquent pas ; ce qui rend la justice française elle aussi complice passive d’organisations telles qu’Europalestine.

 

Hélas, la complicité est bien plus étendue.

 

Le gouvernement français lui-même ne prend jamais position et ne condamne pas, ne serait-ce que verbalement, les organisations telles qu’Europalestine. Il m’arrive de penser que c’est parce que ses membres ne sont pas tous totalement hostiles au discours tenu par Europalestine. Un certain nombre de positions prises par Emmanuel Macron concernant Israël m’incitent effectivement à penser qu’il partage au moins partiellement son animosité à l’encontre de l’Etat hébreu.

 

La complicité s’étend manifestement à la presse et aux grands media. Les reportages et les articles sur Israël contiennent très souvent des propos qui se rapprochent de ceux d’organisations telles qu’Europalestine. La désinformation médiatique généralisée durant la dernière confrontation à Gaza tendant une fois de plus à inverser les rôles d’agresseur et d’agressé et à diffuser les fake news victimaires du Hamas, a atteint de nouveaux sommets de compromission.

 

La quasi-totalité de la presse française s’est faite l’écho de malversations grossières de ce type, y compris Le Figaro, qui titrait dans sa livraison de lundi dernier : "600 roquettes palestiniennes se sont abattues sur l’Etat hébreu en réaction aux raids israéliens faisant trois victimes".

 

Dans la vidéo d’Europalestine que je viens de voir, des membres de cette organisation exhibent des photos d’enfants morts censés être des “enfants palestiniens” tués par l’armée israélienne. Israël y est décrit comme un territoire palestinien occupé, ce qui signifie qu’ils font de la propagande en faveur de l’annihilation d’Israël. De plus, ils y appellent au boycott des produits israéliens dans un supermarché, ce qui est formellement interdit.

 

Des policiers sont filmés venant les arrêter, mais visiblement ne les arrêtent pas et dialoguent avec eux. Les policiers hésitent sans doute à faire ce que la loi leur dicte de faire parce que les clients du supermarché applaudissent les membres d’Europalestine.

 

Voir les applaudissements est très éloquent...

 

Des vidéos comme celle-là me donnent la nausée et me font comprendre pourquoi il y a eu cinq cents agressions antisémites en France l’an dernier, pourquoi la France est le seul pays d’Europe avec la Belgique (mais en Belgique l’assassin était un Français musulman) où des Juifs ont été tués au cours de la dernière décennie parce qu’ils étaient juifs, et pourquoi tant de Juifs quittent la France.

 

Je regardais il n’y a pas si longtemps des photos prises à Paris au temps de la Seconde Guerre Mondiale : des panneaux antijuifs étaient disposés à l’entrée de nombre d’endroits. Les non-Juifs semblaient indifférents.

 

Il n’y a plus de propagande antijuive en France : la haine de l’Etat juif l’a remplacée, mais elle est porteuse des mêmes relents abjects. Des gens rêvent semble-t-il de panneaux “interdit aux produits israéliens” et n’auraient sans doute rien contre des panneaux “interdit aux produits juifs”.

 

Des non-Juifs ne sont pas indifférents : ils applaudissent...

Contenu Correspondant