Share |

Il vaut mieux un juif sans barbe Qu’une barbe sans juif, par Pol Serge KAKON

Il vaut mieux un juif sans barbe

Qu’une barbe sans juif                  Pol Serge KAKON

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est une question de bonne foi

Disait un sage autrefois

Mais de l’avis de tous les dieux

On n’aura jamais fait mieux

Que les tables de la loi.

 

Ceux qui portent la kippa

ou ceux qui n’en portent pas

Tête rase ou papillotes

On peut marcher côte à côte

Et danser chacun pour soi

 

 Refrain :

 

le sage aurait  ajouté

tout d’abord la liberté

de penser chacun à sa guise

Sur le chemin d’la terre promise

A quoi bon sortir les griffes

Puisqu’il vaut mieux un juif sans barbe

Qu’une barbe sans juif

                 

                   2

 

 

Il y a ceux dont le silence

En dit long sur ce qu’ils pensent

de ceux qui tonnent de la foi

Comme si le ciel ne savait pas

Qui fait comment et qui fait quoi 

 

Entre le versa et le vice

On a le poil qui se hérisse

A l’idée que dans le tout velu

le ciel ne serait dévolu

qu’à une cohorte de barbus

 

Refrain

le sage aurait ajouté

tout d’abord la liberté

de penser chacun  à guise

Sur le chemin d’ la terre promise

A quoi bon sortir les griffes

Puisqu’il vaut mieux un juif sans barbe

Qu’une barbe sans juif

 

                3

              

On n’ se fait pas que des amis

En mettant les poils sur les i

Tout  mon respect aux moustachus

Mais qu’ l’on soit peu ou très poilu

A bon entendeur salut

Puisque c’est affaire de tiffes

Il vaut mieux un juif sans barbe

Qu’une barbe sans juif

 

                          Mai 2020 confiné à Paris

Contenu Correspondant