Share |

Israël/Coronavirus - Une start-up israélienne lance des masques composés d’un tissu anti-pathogène révolutionnaire

Israël/Coronavirus - Une start-up israélienne lance des masques composés d’un tissu anti-pathogène révolutionnaire

 

La startup israélienne Sonovia a lancé la commercialisation de masques fabriqués à partir d’un tissu anti-pathogène innovant. Ces masques filtrent 98% des micro-gouttelettes et résistent à plus de 100 lavages en machine.

La technologie mise au point repose sur le procédé sonochimique de la cavitation, permettant d'utiliser les ondes sonores afin de favoriser l’imprégnation des nanoparticules d’oxyde de zinc à l’intérieur d’un tissu, conférant à celui-ci une action antivirale et antibactérienne. 

Les expériences menées ont montré un taux de réussite de 98% dans le filtrage des particules aériennes de moins de cinq microns de diamètre, ce qui correspond à la taille de certaines micro-gouttelettes rejetées par l’homme, et que l’Organisation mondiale de la santé tient pour responsables de la transmission du coronavirus.   

Autre atout : l’efficacité antivirale du tissu perdure même après cent lavages en machine à 75 degrés. 

30.000 protections faciales ont déjà été vendues par Sonovia, principalement aux Etats-Unis. 

La société a même commencé à fabriquer des masques pour chiens et chats, au cas où les études confirmeraient la possibilité pour ces animaux de transmettre le virus.    

"Lorsque le coronavirus a commencé à se propager, nous étions une start-up israélienne. Aujourd’hui, nous sommes une entreprise à succès qui travaille à l’international", constate le Dr Jason Migdal, un chercheur qui travaille chez Sonovia.

Contenu Correspondant