Share |

A La Découverte de TEL AVIV- Architecture Bauhaus

 A La Découverte de TEL AVIV- Architecture Bauhaus

 

Tel Aviv-Jaffa, en hébreu תל אביב-יפו (prononcé : [tel a'viv ˈjafo]), en arabe تل أبيب يافا, est une ville située sur la côte méditerranéenne au cœur de la métropole du Gush Dan en Israël. La ville moderne de Tel Aviv a été fondée en 1909 à l'époque ottomane dans les faubourgs de Jaffa, ville portuaire avec laquelle elle a fusionné en 1950.

 

Depuis sa création en 1909, Tel Aviv avait pour ambition de devenir le centre du renouveau de la culture hébraïque moderne dans un premier temps puis le précurseur de la culture israélienne par la suite : de nombreux journaux, les premières écoles hébraïques ainsi que de nombreux centres culturels et théâtres célèbres y sont nés. Ces dernières années, Tel Aviv est devenue un centre culturel mondialement reconnu pour son architecture (le Bauhaus) et son style éclectique : la ville blanche de Tel Aviv a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le Bauhaus Le Bauhaus est la transformation de l'institut des arts décoratifs et industriels fondé en 1901 à Weimar (Allemagne) et qui prendra, en 1919, avec la direction de Walter Gropius, le nom de Staatliches Bauhaus.

Par extension, Bauhaus désigne un courant artistique concernant, notamment, l'architecture et le design, la modernité mais également la photographie, le costume et la danse. Ce mouvement posera les bases de la réflexion sur l'architecture moderne, et notamment du style international. En 1933, le Bauhaus (installé à Berlin) est fermé par les nazis, et sa dissolution est prononcée par ses responsables. De nombreux artistes et professeurs s'exilent aux États-Unis pour échapper au nazisme. Si l'école du Bauhaus est surtout connue pour ses réalisations en matière d'architecture, elle a aussi exercé une forte influence sur les arts plastiques, à travers les objets usuels qu'elle a façonnés, elle est en plus le précurseur du design contemporain, et de l'art de la performance

Contenu Correspondant