Share |

La douce ville de Larache

La douce ville de Larache

 

La ville historique de Larache est située sur la côté Atlantique Nord du Maroc, au bord du confluent de la rivière Loukous. C'est une ville tout à fait charmante et plaisante pour faire du tourisme de loisir ou culturel.


Les principales activités économiques de Larache sont la pêche avec son important port de pêche et l'agriculture de la région, mais le tourisme constitue une part non négligeable de l'activité de la ville, surtout en période estivale.

Historiquement, c'est une ville intéressante car la région a vu passer diverses forces d'occupation de provenance différentes. On retrace les premières peuplades dans la région à la période où le Maroc était occupé par les phéniciens (en savoir plus sur la chronologie et l'histoire du Maroc). La région fût le théatre d'affrontements, notamment à Lixus, près de Larache, entre les phéniciens et les romains.

Mais c'est l'influence espagnole qui est la plus notable dans l'architecture. Les nombeuses arcades, portes et colonnes de couleurs chaudes rappellent vraiment l'Espagne dans certains quartiers. En fait, c'est vraiment un mélange sympathique des diverses influences laissées au grès des conquêtes. Comme Larache a vu passer sans nul doute toutes les différentes peuplades qui sont venues batailler sur le sol marocain, la ville donne un ressentiment multiculturel intéressant.

La création officielle remonte au VII siècle, quand les combattants arabes prirent position dans la région. Les portuguais fûrent de brefs habitants de Larache jusqu'à ce que les espagnols occupèrent le site dès 1610.

C'est l'indépendance du Maroc en 1957 qui libéra Larache de toute emprise étrangère.
La bataille des 3 Rois

C'est à Larache que prit place la bataille de 1689 entre espagnols et arabes. Un terrible siège de 3 mois fût le théatre de la défaite espagnole, mais ceux-çi revinrent quelques temps plus tard pour reprendre la ville jusqu'à l'indépendance.
Visiter Larache

La Place de la Libération, au centre de Larache, est très agréable avec ses cafés et restaurants, mais surtout son très beau jardin. Sur cette place, l'influence espagnole est très marquée.

Juste à côté, lLe Souk de la Medina est absolument magnifique (galerie sous arcade avec piliers peints). C'est aussi un souk très populaire et qui comporte des nombreux marchands.

La ville compte moins de 100 000 habitants; ce qui la rend très conviviale.

 

HISTOIRE DE MON ENFANCE : une Casablancaise a Larache

 

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Les portugais n’ont jamais colonisé Larache comme certains le pensent. Ils se sont introduit dans le Loukous à 15 km jusqu’à l’îlot de la graciosa en 1489 pour y construire une forteresse mais ils ont été encerclés et vaincu par le monarque Ouatassite.
Les espagnoles ont conquis la ville en 1610 grâce un pacte signé avec le félin Moulay Echikh fils du grand sultan saadienAhmad El Mansour Addahabi. En 1689 ils ont été chassés par le grand sultan Moulay Ismael. En 1911 il ont repris la ville jusqu’à l’indépendance du Maroc en 1956

Merci de faire publier photos relatant la cohabitation des musulmans, chrétiens et juifs dans ce quartier de Larache

c'est aussi la ville qui a vu naitre ma famille BENALOUL ABRAHAM ET DE MESSODY AMSELLEM FERERES

Contenu Correspondant