Share |

La France de plus en plus antisemite

La France de plus en plus antisemite

 

Le maire de Bezons a baptisé une rue de sa ville Alleé de la Nakba.« en mémoire de l’expulsion des 800 000 Palestiniens et de la destruction des 532 villages en 1948 par le criminel de guerre David Ben Gourion pour la création de l’Etat d’Israël », comme l’indique le panneau.
Tout transpire la manipulation dans ce geste.
1- David Ben Gourion n'a jamais expulsé 800 000 Palestiniens. Comme leur nom l'indique, les Palestiens qui sont partis en 1948 sont des "réfugiés" avec des histoires personnelles diverses : certains sont partis, d'autres ont eu peur etc... Même les nouveaux historiens reconnaissent que c'est faux. Pour eux, il y a des cas comme Safed où la Hagana a utilisé une Davidka pour faire volontairement peur à la population arabe ou Beit Safafa mais ce chiffre qui veut faire croire à une épuration ethnique est faux.
2- David Ben Gourion n'est pas un criminel de guerre, il a touours milité pour un Etat palestinien et n'a rien d'un Serbe malade d'épuration ethnique.
3- Les communistes dans leurs grande tradition d'intox ont trouvé un moyen de draguer la communauté musulmane en présentant leur opération politique comme un combat nationaliste anti-impérialiste.

Image may contain: 2 people, people smiling, tree, flower and outdoor

Nous apprenons que les plaques ont d'abord ete taguees (visionner la video ici )et que ensuite le Prefet de la region a fait enlever les plaques.

 

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant