Share |

LA NATURE ANTISÉMITE DU BDS

LA NATURE ANTISÉMITE DU BDS

Aujourd'hui, le ministre des Affaires stratégiques, Gilad Erdan, a révélé le rapport "Behind the Mask" au Parlement européen à Bruxelles, aux côtés des envoyés spéciaux américains et européens contre l'antisémitisme

"Aujourd'hui, le ministre des Affaires stratégiques, Gilad Erdan, a révélé au Parlement européen à Bruxelles un nouveau rapport du ministère des Affaires stratégiques, «Derrière le masque: le caractère antisémite du BDS exposé» . Le rapport révèle comment le BDS promeut l'antisémitisme dans le monde tout en travaillant sous le couvert d'une prétendue critique politique légitime et sous le masque d'une activité de «défense des droits de l'homme»".

Elan Carr et Katharina von Schnurbein: "J'appelle les États membres de l'Union Européenne à ne pas prendre part à la campagne discriminatoire et antisémite connue sous le nom de BDS, dont les objectifs incluent la destruction de l'État juif".

Les envoyés spéciaux chargés de la lutte contre l'antisémitisme aux États-Unis, Elan Carr, dans l'Union Européenne, Katharina von Schnurbein, les membres du Parlement européen, et les principales organisations juives, étaient présents. Demain, le ministre Gilad Erdan présentera le rapport et en discutera à Berlin avec le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, et l'envoyé spécial allemand contre l'antisémitisme, le Dr Felix Klein.

"Behind the Mask" révèle la légitimité dont jouissent les dirigeants du BDS en se cachant derrière un masque de valeurs libérales et des droits de l'homme, tout en diffusant des accusations, et des théories du complot antisémites extrêmes.

Le rapport montre comment, au cours des 15 dernières années, la campagne du BDS a propagé l'antisémitisme en Occident, encouragé la diabolisation et la délégitimisation de l'État d'Israël et prouve qu'il a exacerbé la rhétorique antisémite contre les Juifs dans le monde.

Behind the Mask documente quelques 80 exemples dans lesquels des activistes ou des organisations influentes du BDS ont diffusé un contenu considéré comme antisémite sur la base de la définition de l'antisémitisme adoptée par l'Alliance pour la mémoire de l'Holocauste (IHRA), officiellement adoptée par 15 pays et l'Union européenne.

 

 

Vidéo intégrée

 

 

 

En février dernier, le ministère des Affaires stratégiques avait publié le rapport «Terrorists in Suits», qui révélait plus de 100 liens entre les groupes terroristes Hamas et le FPLP avec d'importantes organisations du BDS. À la suite du rapport, plusieurs pays européens ont expulsé les militants du BDS, annulé des événements BDS et fermé des comptes bancaires BDS. Le nouveau rapport «Behind the Mask» est une autre étape dans la campagne du ministère des Affaires stratégiques pour révéler les véritables motivations des dirigeants du BDS.

Le ministre Gilad Erdan : «Aujourd'hui, nous avons prouvé de manière incontestable que le BDS déploie une campagne antisémite menée par des partisans du terrorisme ayant un seul objectif: l'élimination de l'État juif. J'exhorte les pays occidentaux à ne pas participer aux mensonges antisémites du BDS, à ne pas légitimer son racisme et à ne pas le financer. »

Contenu Correspondant