Share |

La pastilla marocaine

La pastilla marocaine

 

 

Il y a la cuisine maghrébine et la cuisine marocaine. Cette dernière ferait partie des meilleures cuisines de l’Afrique du nord et même du monde. La culture gastronomique marocaine a mis sur le devant de la scène les couscous et les tajines (ragout de viande) mais a aussi fait connaitre la pastilla, le plat traditionnel par excellence.

Introduite au Maroc et dans d’autres pays du Maghreb vers le XVe siècle, la pastilla (qui est à l’origine un plat espagnol) a été importée par des réfugiés maures qui s’étaient installés du côté de Fès, aujourd’hui devenue l’une des plus grandes villes du Maroc et la Mecque de la pastilla.

Lors de vacances au Maroc, une escapade dans cette ville permet de déguster la pastilla dans les meilleurs contextes puisqu’on est dans la capitale de la pastilla mais aussi dans l’une des plus belles villes du Maroc avec une médina d’une beauté exceptionnelle au charme oriental incontestable (ce qui lui a valu d’ailleurs de figurer dans la liste des sites protégés par l’UNESCO).

Pour en revenir à la pastilla, cette dernière est, pour le décrire simplement, un genre de tourte, garnie de viande qui aurait été préparée avec des oignons, de l’amende, des œufs durs et des fines herbes (persil, coriandre). La pastilla est connue dans de nombreux pays mais la particularité de la pastilla marocaine c’est la base de sa préparation : le pigeon.

Servie généralement lors des fêtes, un voyage au Maroc sera pour les visiteurs, la grande occasion pour savourer ce plat d’exception.

RECETTE DE LA PASTILLA

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.

Quel régal que ce plat de fête nommé "Pastilla"! Il s'est maintenant vulgarisé. On le trouve partout même s'il est d'origine fassie.
J'ai découvert la pastilla aux poissons lors d'une visite chez un ami qui gérait "Les Martinets", une auberge sur la route des Zaërs à quelques km de Rabat. Un régal également. Cette auberge a disparu de nos jours ainsi que son gérant.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant