Share |

Le « poisson » dans la Tradition Kabbalistique !

Le « poisson » dans la Tradition Kabbalistique !

( Extrait de notre ouvrage)

LES RACINES DE L'EXISTENCE, par El-baze Eric Daniel

 

....Le poisson, nous protège contre les mauvais sorts, il éloigne le mauvais oeil, peut-être parce que le poisson vit sous l'eau et est à l'abri des regards malveillants . Le poisson se reproduit et prolifère, aussi est -il signe de fertilité . Mais quel est le véritable secret du poisson suivant la Tradition de la Kabbale ?

En hébreu, poisson se dit « Dag » דג et s’écrit « Dalét ד - Guimél ג » . Si la lettre « Guimel - ג » évoque par sa forme en gouttière, le flux de l’abondance, la lettre « Dalèt - ד » représente elle , un signe de pauvreté , car sa valeur numérique égale à « 4 » , rappelle l’appauvrissement ( HaDalah) des 4 lettres du « Y.HVH » en « 4 éléments » ( l’eau, la terre, le feu et l’air) !

Cependant, le Zohar nous enseigne ; « Si ces deux lettres restent antagonistes , elles seront à jamais indissociables dans l’Alphabet sacré , car la pauvreté (la Dalouth, d’où vient Dalah, l’appauvrissement ) et la bienfaisance (la Guemilouth) ne doivent pas être séparées ; puisque que le bien que fait le pauvre au riche en lui permettant de faire la Tsédaka (la charité mais littéralement la justice) est infiniment supérieur à celui que fait le riche en donnant au pauvre ! » .

Ainsi , le lien indissociable entre la richesse et la pauvreté, est représenté en Kabbalah par « Dag » le poisson . Si ce symbole sacré a été choisi , c’est parce que Sa face cachée , son Secret qui est "La Récompense" est « Gad » גד ( Guimèl, Dalèt) , le « Bonheur », mot qui s’obtient en inversant les lettres mêmes de « Dag » דג ( Dalèt, Guimèl) , le poisson .

C’est ce Bonheur « dévoilé », que nous fêtons par « ‘Hag » חג ( ' Héith, Guimél) , les fêtes (juives) mot qui s’écrit comme « Dag » דג , le poisson , mais en remplaçant la première lettre de « Dag » דג ; le Dalèt, symbole de l'appauvrissement de la Lumière , par un « ‘Héith » ח de valeur 8 ; Symbole de l’infini - ∞ et donc du plein Rayonnement des 4 lettres du Y.HVH »

Aussi, et comme le véritable Bonheur vient du ciel ( les 7 cieux ou Shamayim), la valeur numérique de « Dag » ( le signe astral du Poisson ) qui est 7 ( 3 pour le Guimél + 4 pour le Dalèt ), devra nous rappeler que c’est un 7 Adar, que naquit et mourut « Moshé » ( Moïse) ; la Personnification même dans le Récit biblique de la "Totale Récompense" ; car son nom qui s’écrit « Mém Shin Hé » משה est l’image miroir du Nom « Hashém » ( Hé, Shin Mém) …

Shavoua Tov à vous toutes et vous tous

Contenu Correspondant