Share |

LE COUSCOUS ENTRE AU PATRIMOINE IMMATÉRIEL DE L’UNESCO

LE COUSCOUS ENTRE AU PATRIMOINE IMMATÉRIEL DE L’UNESCO

 

Parmi les petites et les grandes merveilles du monde, le couscous a désormais sa place ! En effet, « Les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous » viennent d’être inscrits sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Cette nouvelle inscription reconnaît la valeur du couscous et des savoirs, pratiques et savoir-faire qui l’entourent.

"Cette inscription conjointe est une très belle réussite. C’est un signe fort de reconnaissance culturelle et c’est aussi un vrai succès diplomatique, sur un sujet si important et si symbolique pour les peuples de toute cette région, et bien au-delà." a déclaré Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

Si le couscous permet "un succès diplomatique", que demande le peuple ? Plus de sauce peut-être ?

- il existe autant de couscous que de grands-mères

- on peut mettre mille choses dans un couscous

- le meilleur couscous, c'est celui de ma grand-mère

- les meilleurs couscous ont un ingrédient secret que personne ne révélera jamais

- Raisins secs, épices, viandes, pois-chiches, poisson... "il n'y a pas de règle dans le couscous"

Sans vouloir remettre en cause le succès diplomatique que représente cette inscription à l'UNESCO, une question me taraude tout de même : le meilleur couscous, il est au Maroc, en Algérie, ou en Tunisie ?

Contenu Correspondant