Share |

Le dernier juif d'Afghanistan fait son alyah en Israël

Le dernier juif d'Afghanistan fait son alyah en Israël

Le dernier juif répertorié en Afghanistan quitte le pays pour Israël, rapporte le Jewish Telegraphic Agency.

"Je vais regarder la télévision en Israël pour savoir ce qui va se passer en Afghanistan", a déclaré dimanche Zabulon Simantov à Arab News.

Zabulon Simantov, âgé de 61 ans, a annoncé qu'il ferait son alyah à l'automne, pour rejoindre son épouse et leurs deux filles qui vivent en Israël depuis 1998.

Zabulon Simantov avait fait le choix de rester en Afghanistan pour s'occuper de la seule synagogue, située à Kaboul.

"J'ai réussi à protéger la synagogue de Kaboul comme un lion", a-t-il affirmé à Arab News.

Z. Simantov, vendeur de tapis et de bijoux, est né à Herat, une ville qui abritait il y a des décennies des centaines de Juifs.

Il a ensuite déménagé à Kaboul avant de s'enfuir au Tadjikistan en 1992, puis il est retourné vivre dans la capitale afghane.

Sans lui, la synagogue fermera ses portes, marquant la fin de la vie juive dans le pays, qui avait commencé il y a au moins 2000 ans.

La communauté juive afghane est l'une des plus anciennes de l'Asie centrale, elle comptait autrefois plus de 80 000 membres. En 1951, les Juifs furent autorisés à quitter le pays, la majorité s'envolèrent pour Israël. Plus de 10 000 Juifs d'Afghanistan ou leurs descendants vivent actuellement en Israël.

 

 

Contenu Correspondant