Share |

Le lien entre téléphone portable et tumeur au cerveau prouvé

 

Le lien entre téléphone portable et tumeur au cerveau prouvé

 

Une première en Europe. La Cour de cassation italienne vient de reconnaitre la responsabilité du téléphone portable dans le développement d’un cas de cancer du cerveau.

L’info a été relayée par le site Bastamag.net. Si depuis un certain temps on suspecte la dangerosité des ondes sur la corps humain, c’est la première fois en Europe qu’on associe usage du téléphone portable et cancer.

C’est la plus haute instance du pays, la Cour de Cassation, qui a avalisé la plainte d’un cadre d’entreprise italien atteint d’un cancer du cerveau. Verdict :l’utilisation répétée d’un téléphone portable 30 heures par semaine pendant douze ans serait à l’origine de sa tumeur cérébrale. Le lien de cause à effet entre l’usage du mobile et la maladie est qualifiée de « certitude raisonnable » par les juges.

Cette reconnaissance n’est néanmoins pas une première mondiale. En 2006, Shareza Price gagnait un procès-fleuve long de six ans contre son employeur, Motorola. Le géant des télécommunications est ses ondes GSM étaient reconnus pour la première fois coupables d’effets néfastes sur la santé.

En juin 2011 pourtant, l’Organisation Mondiale de la Santé affirmait que le caractère nocif du téléphone portable sur la santé n’avait jamais été établi :« Il n’y a aucune augmentation du risque de cancer du fait d’une exposition prolongée aux champs de radiofréquences ». Voilà en tout cas de quoi relancer le débat.

Contenu Correspondant