Share |

Le livre d’Isaïe – Lecture commentée, par David Bensoussan

Le livre d’Isaïe –  Lecture commentée, par David Bensoussan
 

 

 

 

Comment aborder le livre d’Isaïe ? Ce livre abonde en réprimandes et en prophéties de malheur envers le peuple d’Israël, mais fait aussi état de la prophétie de retour d’exil, de la paix et de l’espoir messianique. Le vocabulaire est riche et la verve percutante. Les images fortes se succèdent à grand rythme avec grande intelligence. Le sarcasme et la révérence s’alternent. Les sujets et les thèmes abondent, les évènements historiques sont relatés dans des cadres géographiques précis. Cette profusion de thèmes enchevêtrés, de remontrances et d’espoirs de rédemption laisse le lecteur sur sa faim tant il est difficile de s’en faire une image d’ensemble qui soit précise et cohérente.

L’approche proposée dans la présente étude consiste à introduire le personnage dans son contexte historique. Dans une seconde partie, les thèmes qui parcourent le livre seront revus par le détail. Dans une troisième partie, les 66 chapitres formant le livre d’Isaïe sont résumés et commentés. Enfin, des remarques sur l’ensemble de l’œuvre suivent.

Il est important de préciser l’esprit dans lequel les thèmes du livre d’Isaïe sont analysés. Nous avons fait la lecture du livre d’Isaïe en tentant de la faire correspondre à l’histoire. Lorsque les spécialistes veulent diviser le livre d’Isaïe en auteurs distincts, ils ne s’accordent que sur les grandes lignes. En effet, la datation exacte de la rédaction du texte et sa partition attribuée à des auteurs ou à des époques différentes sont loin de faire l’unanimité des chercheurs. Aussi, vouloir attribuer les thèmes du livre d’Isaïe à des périodes historiques rigoureusement définies constituerait une tâche monumentale. Par contre, étudier les thèmes du livre d’Isaïe considéré comme un tout permet de mieux apprécier l’impact de ce livre au long des siècles. Tout comme l’approche documentaire de la Bible ne fait pas l’unanimité des chercheurs, nous considérons qu’en ce qui concerne les thèmes, c’est la Bible avec ses récits non linéaires, ses redondances et sa poésie qui a fasciné l’humanité jusqu’à ce jour. C’est donc cette lecture qui est proposée. L’esprit du texte en son entier tout comme celui de la Bible hébraïque dans sa totalité est celui qui a fait vibrer les commentateurs et de fait, ce sont les nombreuses interrelations entre les livres de la Bible hébraïque qui ont modelé des conceptions en propre et forgé l’échine de la résistance morale d’Israël pour faire face aux vicissitudes de l’histoire.

Isaïe invite ses auditeurs et ses lecteurs à s’imprégner de son rêve d’espoir, celui que l’on caractérise souvent d’espérance messianique. Une ère qui connaîtra la fin des souffrances, la rédemption d’Israël sur sa terre et une humanité unie en Jérusalem. Comment comprendre autrement la résistance du peuple juif au travers des exils difficiles, en dépit de l’enseignement du mépris de l’Église et de l’humiliation institutionnalisée de la Mosquée ? Les chapitres de consolation d’Isaïe ont représenté une lueur d’espoir unique en soi durant les persécutions du peuple juif. En lui ont résonné les versets d’Isaïe « Heureux ceux qui espèrent en Lui (30-18) », car « Il ne trompe jamais leur attente (49-23) » et ceux des autres prophètes qui, fut-ce même dans des moments terribles, le rassurèrent quant à son futur : « Oui, il y a de l’espoir pour ton avenir (Jérémie 31-16). » La droiture du peuple juif dut être remise en question de façon constante, car son absence expliquait la cause de ses malheurs et sa perfection représentait l’issue menant à la rédemption si tant attendue. En assumant le message d’Isaïe, le peuple juif a pris sur lui une responsabilité énorme, allégée seulement par la conviction qu’un jour il deviendrait une lumière pour les nations.

Le livre d’Isaïe est gravé dans la tragédie. Le génie d’Isaïe est d’avoir réussi à réinsuffler une énergie nouvelle basée sur un idéal de justice sociale et d’avoir ranimé les tisons de l’espoir de la rédemption d’Israël, espoir transcendé à la vision de paix et de justice universelles pour l’ensemble de l’humanité.

David Bensoussan, Le livre d’Isaïe, lecture commentée, Les Éditions Du Lys ISBN  978-2-922505-24-5  & Les Éditions du Marais, ISBN  978-2-923721-52-1, 278 p., 2014.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant