Share |

Le Portugal octroie la citoyenneté à 10.000 descendants de Juifs sépharades

Le Portugal octroie la citoyenneté à 10.000 descendants de Juifs sépharades

Le Portugal a approuvé un tiers des 33.000 demandes de citoyenneté autorisées par la loi de 2015 pour les descendants de Juifs séfarades, a rapporté le Jewish Telegraphic Agency.

Les demandes proviennent essentiellement d’Israël, de Turquie, du Brésil et du Venezuela. En 2018, elles ont enregistré une hausse de 10%, soit au total 41.324 requêtes, selon le magazine Publico.

 Il s'agit du nombre le plus élevé de demandes depuis cinq ans.

Avant 2015, le Portugal n’enregistrait pas plus d’une dizaine de nouveaux citoyens venus d’Israël chaque année. 

En 2018, 4.289 Israéliens ont effectué une demande de citoyenneté, devant le Cap Vert (4259) et l'Angola (1953) juste après le Brésil. 

En Espagne et au Portugal, les lois de naturalisation des Séfarades ont été présentées comme visant à expier les campagnes de persécution d’État contre les Juifs aux 15e et 16e siècles, connues sous le nom d’Inquisition espagnole et portugaise.

Jusqu’à 3,5 millions de personnes dans le monde seraient d’origine juive séfarade.

Contenu Correspondant