Share |

Les États du Golfe seraient proches d’un accord de non-agression et de normalisation des relations avec Israël

Les États du Golfe seraient proches d’un accord de non-agression et de normalisation des relations avec Israël

Les États du Golfe seraient proches d’un accord de non-agression et de normalisation des relations avec Israël, a indiqué dimanche soir l’ancien Premier ministre du Qatar, Cheikh Hamad ben Jassem al-Thani.

« Le 14 décembre dernier, j’ai publié un tweet dans lequel j’évoquais le ‘Deal du siècle’. A présent il sera suivi d’un accord de non-agression entre Israël et les pays du Conseil de Coopération du Golfe, et peut-être même le Maroc« , a-t-il affirmé dans une série de tweets.

Le Conseil de Coopération du Golfe (CCG), créé en 1981, est composé de six pays – l’Arabie saoudite, Oman, le Koweït, le Bahreïn, les Emirats arabes unis (EAU) et le Qatar.

Une semaine après le sommet de la Ligue arabe qui exprimait le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient, l’ancien responsable déclarait que « certains pays arabes ont promis aux Américains de prendre une position positive sur l’accord, mais ils ne l’ont pas fait à cause des médias« .

« La partie arabe suit une politique basée sur des tactiques à court terme, tandis que la partie israélienne place sa politique sur la base d’une stratégie à long terme« , a-t-il souligné.

Contenu Correspondant