Share |

Les images de mode révolutionnaires d'Erwin Blumenfeld

Les images de mode révolutionnaires d'Erwin Blumenfeld

 

 

Le musée Nicéphore Niepce de Chalon-sur-Saône a restauré les photos de mode d’Erwin Blumenfeld et expose une centaine de tirages modernes de cet artiste européen devenu un des plus grands photographes de mode américain

En 1941, Erwin Blumenfeld (1897-1969), juif berlinois d’origine et artiste dadaïste, fuit la France occupée et s’installe à New York. Pour vivre, il monte un studio et travaille pour les plus grands magazines (Vogue, Harper’s Bazaar, Collier’s, Cosmopolitan, Life, Look).

Le photographe européen, proche des avant-gardes a dû se soumettre à des commandes commerciales. Il affirmait pouvoir faire entrer « l’art en contrebande » dans le commerce et continuer à s’exprimer en tant qu’artiste malgré la réalité économique.

 

Quand il arrive à New York, ce sont les débuts de la photographie couleur. Kodak a inventé son Kodachrome aux teintes subtiles il y a cinq ans. Blumenfeld va jouer avec, citant les peintres, osant des mises en scène d’un kitsch provocateur et des compositions révolutionnaires.

Les centaines de plans-films 20x25 en couleur du fonds de son studio s’étaient dégradés. Le laboratoire du musée de la photographie de Chalon-sur-Saône a passé trois ans à les numériser, à nettoyer les images et à restituer les couleurs d’origine.

Le musée expose une centaine de tirages modernes, des extraits de presse originaux et des tirages vintage noir et blanc du studio Blumenfeld.

Studio Blumenfeld, New York, 1941-1960, Musée Nicéphore Niepce, 28 quai des Messageries, 71100 Chalon-sur-Saône
Tous les jours sauf mardi et jours fériés
juillet-août : 10h-18h
de septembre à juin : 9h30-11h45 et 14h-17h45
entrée libre
jusqu’au 16 septembre

Contenu Correspondant