Share |

Les Tsiganes ont-ils des origines Juives

Les Tsiganes ont-ils des origines Juives

Par le missionnaire Clément Le Cossec

Le mot  Tzigane  : Quel peuple mystérieux recouvre-t-il ? 
 

ORIGINE DU MOT

Ce mot n'est apparu que lorsque ce peu ple est arrivé en Europe. C'est en Grèce qu'ils furent confondus avec un groupe de voyageurs magiciens que l'on appelait "Atsingani" et ce nom leur fut attribué et leur resta attaché dans de nombreux pays avec quelques variantes : "Tziganes" en France, "Zingari" en Italie, "Zigeuner" en Allemagne, "Ciganos" au Portugal, etc. Plusieurs régions fertiles de Grèce où ils séjournèrent étaient surnommées "Petite Egypte" et c'est aussi pour cette raison qu'ils ont été présentés comme étant des "Egyptiens", nom qui leur est resté, mais déformé. C'est pourquoi ils sont appelés "Gypsies" en Angleterre et "Gitanos" en Espagne. 

Des groupes arrivèrent en France au 15e siècle ; ils disaient qu'ils venaient de Bohême et furent appelés "Bohémiens". En général, les ethnologues et les tziganologues s'accordent pour faire une relation du peuple avec les mots qui leur sont attribués lors de leur arrivée sur le sol européen. 

 

ORIGINE DU PEUPLE

Ce peuple désigné aujourd'hui dans nos pays de langue française par le mot "Tzi gane" vient bien de l'Inde. A la fin du 18e siècle, des études linguistiques permirent de découvrir que leur langue est dérivée de dialectes populaires dont la base est le "sanskrit". Ceci permet d'affirmer qu'ils sont partis de l'Inde par vagues successi ves à partir du 9e siècle environ. Le vocabulaire qu'ils ont emprunté aux pays par lesquels ils sont passés donne une idée des itinéraires suivis lors des migrations.

 

CERTITUDES ET HYPOTHÈSES

Leur présence en Inde est signalée trois siècles avant Jésus-Christ. Lorsqueje me trouvais dans une rue de Delhi, capitale de l'Inde, je demandais à un Indien d'où ve­naient ces familles qui campaient avec leurs chariots sur une place. Il me répon dit : "Ces gens-là ne sont pas de l'Inde. Nous ne savons d'où ils viennent". Aujourd'hui, les "Tziganes" forment un peuple d'au-moins 60 millions d'âmes dis persées dans toutes les nations, tout comme le peuple d'Israël. Enfermés dans les frontières des nations dont ils ont acquis la nationalité, ils cons tituent cependant un peuple au-dessus des frontières. A cause de quelques-unes de leurs coutumes similaires à celles mentionnées dans l'Ancien Testament, certains se demandent s'ils ne font pas partie des dix tribus d'Israël désignées comme les "Tribus per dues" ! D'autres pensent qu'ils seraient les des cendants de Kétura, femme d'Abraham (Gen. 25:1) ou de ses concubines aux quelles il fit des dons et les envoya dans les pays de l'Orient (Genèse 25:6) ; ou encore les descendants des peuplades d'Egypte qui accompagnèrent les Juifs dans le désert lors de la sortie d'Egypte sous la direction de Moïse (Exode 12:38). Ce ne sont que des hypothèses. Leur origine véritable demeure toujours énig matique.

 

YA-T-IL UN PEUPLE "TZIGANE"  EN  I NDE ?

Avant d'arriver en Europe, ils avaient pour noms "Louris", "Nawal", "Jats", "Zotts", "Dom" (apparenté au mot "Rom"), "Duman", "Kurbat", "Lom", "Koudji", "Tchourivalas" (le mot "tchouri" signifie "couteau" en langue romanès), etc. En France, au début du réveil, les pre miers convertis ne voulaient pas être ap pelés "gitans" ou "tziganes". Ils me di saient: "Nous sommes des Man-ouches", en encore "des forains", quoique tous les forains ne soient pas Tziganes. De nos jours, ils aiment employer l'expression "Gens du voyage" pour tenter de gommer leur ethnie. En Europe, le mot "Tzigane" renferme différents groupes bien distincts, tels que les Valshtiké Man-ouches de France, les Gachkéné Man-ouches d'Allemagne, les Sintis d'Italie, les Roms Kaldérash, Tchourara, Lovari qui se désignent eux mêmes selon les noms des chefs-patriar ches. Quant auxGitanos d'Espagne, ils se présentent comme Catalans, Andalous, Aragonais... ou simplement Gitans espa gnols. Le mot Tzigane recouvre aussi des groupes autochtones comme les Yéniches et les Voyageurs. Lorsque je parle des Tziganes de l'Inde avec ces groupes, ils me posent toujours la question en rapport avec leur propre identification. Le Man-ouche me de mande: "Sont-ils Man-juches ?", le Rom "Sont-ils Roms ?", "Parlent-ils notre lan gue romanès ?", etc. Chacun aimerait, après 1000 ans de sé parationd'avecceuxqui restèrenten Inde, discerner sa tribu dans l'une de celles de l'Inde. Mais en Inde, les tribus se distin guent par d'autres noms. Ils s'appellent "Lambadis ou Benjaras", "Narikoravas", "Baskets", "Astrologues", "Adivasis", "Circassiens", "Lohars",... tous sont en globés dans le mot anglais "Gypsy" qui correspond à "Tzigane". Autrefois, les habitants de la France étaient composés de Gaulois, Druides, Ibères, Kimris, Celtes. Aujourd'hui, le peuple fran çais est constitué de Bretons, Alsaciens, Auvergnats, Corses, Basques, etc. Ne soyons donc pas étonnés que le peuple Tzigane soit représenté par des groupes et des noms différents.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Contenu Correspondant